Avertir le modérateur

bernard-marie koltès

  • Shakespeare or not Shakespeare

    John Florio, Lamberto Tassinari,Daniel Bougnoux,Muriel Mayette-Holtz, Rémy Cordonnier,William Shakespeare, Voltaire, Alfred de Vigny, Pierre Loti, André Gide, Bernard-Marie Koltès,  Jean­-Michel Déprats, François-Victor Hugo, Nicole MalletWilliam Shakespeare, le célèbre dramaturge anglais, qui vécut de 1564 à 1616, et dont les œuvres théâtrales sont encore jouées aujourd’hui a-t-il réellement écrit les textes qu’on lui prête et a-t-il vraiment existé ? Autant de questions qui resurgissent à l’occasion de la célébration des 400 ans de sa mort.

    Des preuves de son existence, les éditions des Saint Pères, en avancent une en publiant une reproduction de son testament, propriété des archives nationales de Londres. Imprimé à une centaine d’exemplaires, ce document permet, selon Le Huffington Post, de découvrir « trois des six signatures de William Shakespeare identifiées dans le monde. »

    Le Monde consacre un article à la traduction des textes de Shakespeare par François-Victor Hugo, le fils de Victor Hugo, « une traduction jugée fondamentale par Nicole Mallet, professeure émérite à l’université de l’Alberta (Canada) car « c’est la première à être véritablement fidèle au texte. »

    On apprend au passage que d’autres auteurs s’y sont essayés avant lui : « Voltaire, Alfred de Vigny, Pierre Loti, André Gide, Bernard-Marie Koltès » et qu’actuellement « Jean­-Michel Déprats, maître de conférences en littérature anglaise et en études théâtrales à l’université Paris-­X, travaille à une nouvelle traduction en cours de publication dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». »

    Selon Wikipedia les œuvres complètes de William Shakespeare ont été éditées en 18 volumes, par les éditions Pagnerre de 1859 à1866, et en 1970, ce sont les éditions Garnier Frères qui ont publié Théâtre complet, une réédition partielle en 4 volumes.

    Des textes qui font référence puisqu’ils sont encore joués à la Comédie-Française comme le confie au Monde Muriel Mayette-Holtz, administratrice générale de la Comédie-Française (2006 à 2014) et qui a mis en scène Songe d’une nuit d’été présenté jusqu’au 25 mai 2016, Salle Richelieu : « C’est une traduction forte, littéraire, classique, difficile. C’est une langue qui a un corps, et qu’en tant que comédien il faut affronter et manger, pour ensuite pouvoir jouer. Le jeu est d’abord physique, et ce texte-­là le montre et le permet ».

    Autre trace de l’auteur, ou plutôt de son œuvre, la découverte en 2014 par la bibliothèque de la ville d’Omer (Pas-de-Calais) d’un « "First Folio" ("Premier Folio"), première compilation des œuvres théâtrales de William Shakespeare datant de 1623 » comme nous le révèle France 3 : « Il s'agit du 231e exemplaire retrouvé dans le monde, et le 2e en France", a expliqué Rémy Cordonnier, 31 ans, responsable des fonds patrimoniaux, à l'origine de l'étonnante découverte. »

    Si les écrits sont bien réels, beaucoup doutent encore de l’identité de leur auteur. Deux ouvrages récents « John Florio, alias Shakespeare » (éditions Le Bord de l’eau), de Lamberto Tassinari, et « Shakespeare : Le choix du spectre », de Daniel Bougnoux (Impressions Nouvelles), relancent la controverse. Un mystère que tente également d’élucider le site de La Société française Shakespeare en compilant nombre d’articles consacrés à cette question.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu