Avertir le modérateur

bande dessinée sexiste

  • Rentrée littéraire, gratuité des textes, et sexisme dans la BD

    Les libraires sont en première ligne de la rentrée littéraire. Un reportage de Culturebox diffusé sur FranceTVinfo montre comment une grande librairie comme L’Armitière à Rouen fait face à cet afflux de livres (lien sur l'image) :

    Blog Rouen.png

    La gratuité, c’est le vol affirme un livret édité (gratuitement ?!) par le syndicat National de l’édition. A son propos, idBoox écrit « Ce manifeste contre l’Union européenne, et la réforme du droit d’auteur qui se prépare est lancé comme un cri d’alerte ». Le site spécialisé dans l’édition rajoute : « Très alarmiste, le SNE écrit : « « La gratuité, c’est le vol ». Derrière ce titre-slogan repris à Denis Olivennes, la crainte de toute l’industrie culturelle et créative européenne de voir supprimer le droit d’auteur. Est-il vraiment menacé ? Oui, par les mirages du numérique auxquels une directive européenne et un projet de loi en France entendent donner force de loi. Il y a urgence. »

    Cinquante mille exemplaires ont été imprimés et vont être distribués gratuitement dans les librairies dès le 10 septembre. Il n’y aura pas de réimpression. Trois mille libraires dans toute la France ont reçu au total 35 000 exemplaires. Bien entendu, le livre est en téléchargement gratuit sur un site dédié baptisé « auteursendanger ». Depuis l’annonce de cette publication lundi, les réseaux sociaux se sont embrasés, entre défenseurs de l’initiative et farouches opposants.
    Le SNE répond par une campagne sur Twitter avec @auteursendanger #AuteursEnDanger #TouchePasAMonLivre. »

    Le milieu de la bande dessinée est-il sexiste ? C’est ce que pensent une centaine d’auteures qui se sont réunies pour créer le « Collectif des dessinatrices de bande dessinée contre le sexisme ». Leur site web publie une charte et des témoignages vécus de dessinatrices.
    Deux extraits de la charte :

    "Nous attendons des créateurs, éditeurs, institutions, libraires, bibliothécaires et journalistes qu’ils prennent la pleine mesure de leur responsabilité morale dans la diffusion de supports narratifs à caractère sexiste et en général discriminatoire (homophobe, transphobe, raciste, etc). Nous espérons les voir promouvoir une littérature qui s’émancipe des modèles idéologiques basant les personnalités et actions des personnages sur des stéréotypes sexués."

    "Nous encourageons les libraires et les bibliothécaires à ne pas séparer les livres faits par des femmes ou soi-disant adressés aux filles lorsqu’ils organisent leurs étalages. Le fait que des héroïnes soient plus présentes et actives que les personnages masculins ne veut pas dire que les garçons et les hommes ne peuvent pas s’y identifier et en aimer le récit."

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu