Avertir le modérateur

astérix et les pictes

  • La deuxième vie d’Astérix et de Blake & Mortimer

    Pour les éditeurs, l’avantage des personnages de bande dessinée, c’est qu’ils ne meurent jamais. Ou plutôt, ils peuvent renaître sous la plume d’autres auteurs. Et cette nouvelle existence, qu’elle se traduise par des dessins animés ou de nouveaux albums, peut être très, très, fructueuse.

    Domaine dieux.jpgA voir les premières images qui circulent sur Internet de la prochaine adaptation de l’album d’Astérix, « Le domaine des Dieux » (Hachette), imaginé par René Goscinny et dessiné par Albert Uderzo, promet d'être un vrai succès public. Albert Uderzo, qui pourtant n’a vu que les premiers essais, et Anne Goscinny se déclarent enchantés de cette version réalisée par Louis Clichy et Alexandre Astier (Kaamelott) qui arrivera dans les salles de cinéma le 26 novembre. Un succès qui va se rajouter à celui du dernier album dont Uderzo a confié la réalisation à deux nouveaux auteurs et qui s’est vendu à 1,6 millions d’exemplaires  (source GFK – janvier 2014).

    Interrogé par Le Point sur cette revisitation d’Astérix en images 3D et en albums, il déclare « Une continuité doit absolument se faire avec les albums de René et de moi-même. Je me souviens très bien qu'au dixième Astérix, René me disait : "Tu sais, Albert, je crois qu'on a tout dit sur Astérix." Et l'on voit bien ce qui est arrivé. En tant que co-créateur de ce personnage, je ne peux tout laisser faire, mais je sais que Ferri et Conrad ont travaillé dans l'urgence sur Astérix chez les Pictes. Ils avaient beaucoup de pression et le résultat a été à la hauteur de mes espérances. Ils travaillent actuellement sur un deuxième album, dont je n'ai pas le droit de parler, mais ce qui est important, c'est qu'ils auront davantage de temps pour le faire, ce qui leur permettra de s'approprier d'une certaine manière ces personnages pour qu'ils deviennent un peu aussi les leurs. »

     

    blake-mortimer-tome-23-baton-plutarque.jpgOn ne parle pas encore de film pour les aventures de Blake et Mortimer, personnages créés en 1946 par Edgar P. Jacobs, mais le prochain album « Le Bâton de Plutarque », 23e récit de leurs aventures, signé Yves Sente et André Juillard, arrive dans les librairies le 5 décembre. Rappelons que le précédent «  L’onde Septimus », de Jean Dufaux, Antoine Aubin et David Schreder, s’était vendu à 252 000 exemplaires (source GFK – janvier 2014). Là-aussi les héros dessinés survivent à leur auteur puisque plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs travaillent à la continuité de la série. Et tout comme Astérix qui a largement exploité le filon des objets dérivés, on trouve en édition « Les cocktails de Blake et Mortimer » de Claire Dixsaut paru en septembre.

     

    Ces réussites ranimeront sans doute le débat sur la résurrection de personnages dont les auteurs ne sont plus là pour imaginer les tribulations. C’est le cas pour Tintin, dont l’auteur, Hergé, a interdit que son personnage et ses aventures soient poursuivis par d’autres après sa mort. Ce qui n’empêche pas les adaptations des titres existants dont il continue à se vendre 1 million d’exemplaires tous les ans.


  • Lu ça et là ce mois-ci

    Le site On la lu diffuse une newsletter hebdomadaire consacrée aux livres. On  la  lu  a été imaginé et créé en mars 2013 par Pascale Frey, critique littéraire, Jean-Marc Savoye, créateur du site Le Publieur.com, Etienne Robial, directeur artistique, et est développé par Emmanuel Orain, informaticien. Au sommaire de cette lettre des entretiens avec des auteurs, des coups de cœur hebdos et des notes de lecture de la rédaction et des internautes. 

    Pierre Bergé, président du Conseil de surveillance du "Monde" et actionnaire de ce journal, n’aime pas le supplément Le Monde des livres. Dans un entretien accordé au magazine Charles, il a déclaré :

     « Je peux vous dire que je désapprouve le plus souvent le supplément littéraire du ‘‘Monde’’. Parce qu’on n’y parle pas de livres. Parce qu’il y a un chroniqueur qui s’appelle monsieur Chevillard, qui se croit un bretteur, et qui croit intelligent de descendre le livre de Giscard d’Estaing, le livre du petit Jardin (Alexandre), des choses qui n’ont pas besoin d’être descendues parce qu’elles n’existent pas. C’est faire des mouvements d’escrime dans le vide, c’est très joli, mais ça ne veut rien dire. J’aime trop les livres pour ne pas penser qu’un supplément littéraire devrait s’ouvrir par un ‘‘rez-de-chaussée’’ tenu par un grand chroniqueur littéraire comme c’était autrefois le cas, et comme cela l’est encore au ‘‘Figaro’’. [...] Monsieur Birnbaum (rédacteur en chef du supplément) ne veut pas m’écouter. Il n’aime pas la littérature. Il aime, ce qui est bien son droit, les sciences humaines comme on dit. Je n’ai rien contre. Mais c’est rarissime que dans le supplément on parle de livres, de vrais livres. Et je regrette que ce soit dans ‘‘le Figaro’’ que je lise un article de Yann Moix qui me fasse déplacer dans une librairie pour acheter un livre…»


    En attendant l’adaptation cinématographique du livre « 50 nuances de Grey », les amateurs du genre peuvent aller voir à Paris (Le Palace) « 50 et des nuances » une comédie musicale parodique créée aux Etats-Unis et inspirée du désormais célèbre best-seller.

    Chaque auteur devrait garder ses agendas, on ne sait jamais il peuvent un jour se retrouver à la BNF. Le Nouvel Observateur raconte : « Une autre acquisition de prestige est en vue pour la BNF : un agenda de l’année 1906 ayant appartenu à Marcel Proust et qui vient d’être trouvé. Le 14 octobre prochain, la Bibliothèque organise un « dîner des mécènes » en vue de récolter les fonds nécessaires. C’est le seul agenda de Proust qui soit parvenu jusqu’à nous. Il prend place juste avant les quatre carnets de notes préparatoires à «la Recherche du temps perdu» déjà conservés dans le fond Proust de la BNF. Selon le descriptif établi par la BNF, on y trouve des annotations très denses où s’esquisse «tout l’univers de Combray: promenade au bois de Boulogne, jeux de billes, petite phrase de violon…» Le carnet contient des listes de termes d’architecture, de cuisine, de plantes, des listes de nom propres et même le compte-rendu d’une «filature du 11 au 14 août 1906». Il appartiendra aux chercheurs de dire après qui courait Marcel Proust cet été-là. »

    Sous le titre « La loi « anti-Amazon » va provoquer des dégâts collatéraux » Les Echos analyse la position des députés français qui ont voté un texte interdisant d’offrir à la fois la livraison gratuite et la remise Lang de 5 %, et explique « Mais le texte qui doit encore passer devant le Sénat soulève en réalité une série de problèmes. Comme l’idée qui avait été avancée il y a quelques mois de soumettre l’ensemble des transactions du commerce électronique, la mesure toucherait tous les sites, Amazon, mais aussi les autres « pure players » comme Price Minister, par exemple, et les réseaux de magasins, notamment des librairies, qui se sont lancés dans une stratégie multicanale. Au premier rang d’entre eux, la Fnac qui, jusqu’à présent, offrait elle aussi la livraison gratuite et la remise de 5 %. Pour tous ces points de vente qui proposent désormais à leurs clients qui ne trouvent pas l’ouvrage qu’ils recherchent dans les rayons de le commander sur le site maison, il faudra donc expliquer que ce livre sera 5 % plus cher... »

    BibliObs tente d’expliquer « Pourquoi Mark Twain a-t-il menti sur son pseudo ? » Une enquête qui ne change rien au talent de Samuel Clemens auteur, entre autres,  des « Aventures de Tom Sawyer » mais qui occupe quelques personnes. Les lecteurs de ce blog devaient en être informés.

    Photo : la couverture du prochain album d'Astérix qui paraît simultanément dans 15 pays le 24 octobre 2013, et dont le premier tirage sera de... 5 millions d'exemplaires.

     

    Mark Twain, BibliObs, Pierre Bergé, Amazon, Les Echos, 50 et des nuances, Charles, On la lu, Le Monde des livres, LePublieur.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu