Avertir le modérateur

arnaud viviant

  • Des livres pour passer un bon été 2019

    La 5ème édition de Partir en Livre, se déroulera du 10 au 21 juillet 2019 partout en France. Des milliers d’événements gratuits dédiés à la lecture jeunesse seront proposés dans de nombreuses régions et villes, de La Courneuve à Dunkerque, en passant par Nouméa. On trouve le programme détaillé sur le site du Centre National du Livre.

    Martine de Rabaudy, Gallimard, Abdellah Taïa, Olivia de Lamberterie, Frédéric Beigbeder, Nelly Kapriélian, Arnaud Viviant, Patricia Martin, Jean-Claude Raspiengeas, France Inter, Clémentine Autain, Dominique Saint-Pern, Dai Sijie, Elena Ferrante, Michel Houellebecq, Flammarion, Jane Birkin, Le Monde, Zep, Centre national du livre, Partir en livre, Fayard, Sophie des Déserts, Stock, Grasset, Le Masque et la plume, Chantal Thomas, Seuil, Le célèbre dessinateur Zep est l’auteur de l’affiche de cette édition (en photo), dans Le Monde il raconte : « Les enfants s’amusent beaucoup avec leur console, mais dès qu’ils se lèvent, il ne reste rien du temps qu’ils viennent de passer. Alors qu’un livre qui a compté, qui a été ­important pour nous, on ne l’oublie jamais. Je me souviens du premier livre qu’on m’avait offert pour des vacances d’été. C’était Pythagore et Cie contre Brazerro [de Job et Derib, André Jobin, 1969], une bande dessinée à la couverture orange. J’avais passé un temps fou à inscrire mon nom à l’intérieur car j’étais à un âge où je ne maîtrisais pas encore l’écriture. Je le considérais comme un objet précieux. Je l’emportais partout. Dans la voiture, dans les magasins, à la piscine. Tandis que les autres ­sautaient des 10-mètres, moi je plongeais dans mon livre. »

    Le Masque et la Plume l'émission de France Inter propose 10 livres « à dévorer pendant vos vacances », une sélection proposée par ses chroniqueurs, Olivia de Lamberterie, Frédéric Beigbeder, Nelly Kapriélian, Arnaud Viviant, Patricia Martin, Jean-Claude Raspiengeas :

    À l’absente, de Martine de Rabaudy, Gallimard.

    East Village Blues, de Chantal Thomas, Seuil.

    La vie lente, d’Abdellah Taïa, Seuil.

    Dites-lui que je l'aime, de Clémentine Autain, Grasset.

    Edmonde, de Dominique Saint-Pern, Stock.

    L’Evangile selon Yong Sheng, de Dai Sijie, Gallimard.

    Frantumaglia, d'Elena Ferrante, Gallimard.

    Sérotonine, de Michel Houellebecq, Flammarion.

    Le dernier roi soleil, de Sophie des Déserts, Fayard.

    Munkey Diaries, de Jane Birkin, Fayard.

    Autre sélection, celle de Télé Loisirs qui met en avant « 10 livres de poche à emporter cet été 2019 » :

    Croire au merveilleux, de Christophe Ono-dit-Biot, Folio.

    Le Manuscrit inachevé, de Franck Thilliez, Pocket.

    Gran Paradiso,de Françoise Bourdin, Pocket.

    Idaho, d'Emily Ruskovich, Gallmeister Poche.

    Le Saut de l'ange, de Lisa Gardner, Le livre de poche.

    La Jeune Fille et la Nuit, de Guillaume Musso, Le livre de poche.

    Trois baisers, de Katherine Pancol, Le livre de poche.

    Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay, Le livre de poche.

    Pactum Salis, de Olivier Bourdeaut, Folio.

    Ils vont tuer Robert Kennedy, de Marc Dugain, Folio.

  • "A quoi sert le Salon du livre de Paris ?"

    Le Salon du livre de Paris 2014 a fermé ses portes et comme tous les ans un communiqué des organisateurs se félicite de l’affluence « Avec 198 000 visiteurs, le Salon du livre de Paris augmente encore sa fréquentation et réaffirme sa place de leader parmi les grands salons internationaux. » ( Source Reed-Elsevier ).

    Malgré cela, ressurgissent les éternelles questions sur la pérennité de l’événement et sur son utilité pour le livre et les auteurs, comme le constate une éditrice citée par le Nouvel Obs « Rituellement, c'est une date importante. Mais plus les années passent, plus le people prime. La majorité des gens viennent voir des célébrités en vrai. » D’ailleurs c’est ainsi que Paris Match traite le sujet en publiant des photos du rappeur La Fouine, de Jean Rochefort, de Michel Drucker, de Michel Delpech, ou Laury Thilleman ex Miss France, tous auteurs d’ouvrages qui ne figureront peut-être jamais dans La Pléiade.

    De son côté Le Nouvel Observateur a organisé un débat intitulé « A quoi sert le Salon du Livre ? » et publié pendant le salon un article sur « Les pires souvenirs de 9 écrivains » parmi lesquels Mathias Enard, Boualem Sansal, Isabelle Monnin, Frédéric Beigbeder, Arnaud Viviant, Alix Girod de l'Ain, Julien Blanc-Gras, François Bégaudeau.

    Pierre Assouline, fin connaisseur du monde de l’édition, met lui les pieds dans le plat et raconte « mon pire souvenir, c’est de constater d’année en année que cette immense réunion que ses organisateurs présentent fièrement comme « la plus grande librairie de France » fait payer l’entrée au « Grand public ». 10 euros pour avoir le droit d’en débourser bien plus dans le but d’acheter des livres, de les faire dédicacer et d’écouter des écrivains en parler. Ce qui ne laisse pas de me scandaliser immanquablement d’année en année. Imagine-t-on de payer pour entrer dans une librairie, d’autant que souvent, de semblables « privilèges » y sont offerts ! ».

    En attendant la 35ème édition qui se déroulera du 20 au 23 mars 2015 et qui aura le Brésil comme pays invité, les amateurs peuvent toujours fréquenter l’autre salon du livre que leur proposent les libraires, il est ouvert toute l’année.

    salon_livre_paris_2014-2.jpgAddendum

    Lu dans Le Parisien :

    Apple accepte finalement de diffuser la version numérique du livre de Bénédicte Martin, « La Femme », paru mi-avril, que le géant américain avait censuré en raison de sa couverture montrant une femme aux seins nus, ont annoncé mercredi les Editions des Equateurs.
    « La société Apple a finalement accepté de diffuser cet ouvrage sur son magasin en ligne Apple Store », précise l'éditeur. La couverture est une création d'inspiration surréaliste du maquettiste Stéphane Rozencwajg.
    D'autres ouvrages ont déjà été interdits à la vente, mais « il semble que ce soit la première fois qu'Apple accepte de revenir, après une semaine de polémiques, sur cette censure qui constitue une entrave grave à la liberté d'expression et de création », soulignent les Editions des Equateurs, qui « prennent acte de ce changement d'attitude ».

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu