Avertir le modérateur

antoine gallimard

  • Galeries d’art et édition

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Patti Smith, Livres HebdoRobert DelpireFin septembre disparaissait Robert Delpire, 91 ans, éditeur, directeur artistique, et créateur de la collection Photo Poche (qui continue à être publiée par Actes Sud). Fondateur du Centre national de la photographie il fut aussi un éditeur qui exposa dans sa galerie au cœur de St Germain des prés à Paris, les œuvres de photographes, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson mais également de dessinateurs, André François, Savignac. Le quotidien La Croix écrivait à son propos : « Directeur artistique de la revue L’Œil à ses débuts, fondateur d’une agence de publicité, producteur de films, Robert Delpire fut enfin le commissaire de plus de 150 expositions photographiques qui ont circulé dans le monde entier. En 2017, ses textes sur la photographie ont été rassemblés et publiés sous le titre « C’est de voir qu’il s’agit » aux éditions Robert Delpire. »

    Autre éditeur, autre domaine, la bande dessinée. En 2009, Jacques Glénat, a racheté et rénové à grand frais le couvent Sainte-Cécile à Grenoble, des bâtiments historiques du XVIIème siècle. Il en fera son siège social mais aussi un lieu d’expositions. Grand amateur d’art, c’est en 2013 qu’il ouvre à Paris une galerie pour présenter le travail de ses auteurs. Situé sur le Carreau du Temple au centre de la Capitale, l’espace accueille les planches originales d’albums édités par Glénat, mais également des travaux plus personnels des dessinateurs. A signaler que la galerie ouvre en janvier et pendant quelques jours une antenne à Angoulême lors d’un festival de la bande dessinée.

     Le site de la Galerie Glénat.

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Livres HebdoRobert Delpire

    Le 11 novembre 2017, ce sera au tour des éditions Gallimard d’ouvrir les portes de leur galerie au 30-32 rue de l'Université 75007 Paris. Selon Livres Hebdo qui annonce l’événement la première exposition "Autour de Patti Smith : Rimbaud, Genet, Camus, etc." sera consacrée, du 11 au 18 novembre, à l'artiste à l'occasion de la parution le 26 octobre de l'édition intégrale illustrée de Just Kids. On pourra y voir une sélection de pièces originales inédites, issues des Archives historiques de l'éditeur, mises en lien avec l'univers de la chanteuse. Livres Hebdo conclut ainsi son article : « Fruit d'un projet porté depuis plusieurs mois par Antoine Gallimard, la Galerie Gallimard s'inscrit dans une longue tradition de dialogue entre l'art et la littérature au sein de la maison. En 1931, Gaston Gallimard avait créé la Galerie de la NRF, qui s'est maintenue durant trois ans, avant de lancer dans l'après-guerre la Galerie de la Pléiade, dont les portes se sont définitivement fermées en 1951. »

  • Erri de Luca, le mot qui le condamne


    product_9782070148677_195x320.jpg“Éditeur d’Erri De Luca en France, je tiens à exprimer mon entière solidarité à l’homme et à l’écrivain que nous accompagnons depuis longtemps, souligne Antoine Gallimard. Le parquet de Turin a requis une peine de prison ferme. Sans préjuger de l’issue du procès, nous voulons affirmer que la parole contraire ne doit en aucun cas être bâillonnée et je m’associe sans réserve aux déclarations qu’Erri De Luca vient de nous faire parvenir.” Cette déclaration a été faite par Antoine Gallimard, après l’annonce de la peine de huit mois de prison ferme requise par le procureur de Turin contre l’écrivain à l’issue d’un procès pour « incitation publique à la délinquance »

    L’auteur est poursuivi pour avoir employé le mot « saboter » dans une de ses déclarations à propos d’un projet de tunnel pour le TGV Lyon-Turin contre lequel se mobilisent depuis plus de vingt ans les habitants du val de Suse qui le jugent dangereux pour l’environnement.

    A propos de ce mot, le lauréat du prix Femina étranger 2002 a a toujours soutenu qu’il parlait au figuré et que « c’est un verbe noble, Gandhi lui-même l’a utilisé »

    A product_9782070461424_195x320.jpgDepuis il n’y a pas que son éditeur qui se mobilise, des artistes, des écrivains, des éditeurs, Wim Wenders, Daniel Buren, Roberto Saviano, Daniel Pennac, Olivier Nora (Grasset), Olivier Cohen (L’Olivier), prennent fait et cause pour lui dans une pétition s’interrogeant « Comment imaginer que des écrivains puissent être déférés à une police des mots ? »

    Erri de Luca, comme bien d’autres est un écrivain engagé dans l’action citoyenne. A son propos Libération écrit : « A la fin des années 70, le militant maoïste devient ouvrier chez Fiat avant de s’éloigner de la lutte politique au quotidien à travers l’étude des Ecritures, la littérature et l’alpinisme. Traducteur du Livre d’Esther, « trafiquant » des mots selon sa propre expression, Erri De Luca n’a toutefois jamais renoncé « à défendre la liberté de parole des sans-voix et des plus démunis », allant soutenir la population bosniaque durant la guerre en ex-Yougoslavie ou prenant régulièrement part aux manifestations altermondialistes. Auteur polyglotte et prolifique, Erri De Luca a annoncé qu’en cas de condamnation, il continuera, pour protester contre le délit d’opinion, « à répéter obstinément les mêmes paroles ».

    Erri De Luca a été relaxé lundi 19 octobre 2015 par le tribunal de Turin (nord-ouest de l’Italie), qui le jugeait pour « incitation au sabotage » du chantier du tunnel Lyon-Turin, a annoncé la présidente du tribunal.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu