Avertir le modérateur

antoine aubin

  • Blake, Mortimer, et Shakespeare

    Au mois d’avril le site officiel de Blake et Mortimer publiait ce message énigmatique : « #Shakespeare400 "To be or not to be"... Révélations sur le testament de William S. dans le prochain Blake et Mortimer... » La solution ne devrait plus tarder car on annonce déjà la parution d’un album inédit signé Yves Sente et André Juillard pour la fin novembre 2016 (Dargaud).

    Sur son site France Inter titre « "Le Testament de William S.", la nouvelle aventure très littéraire de Blake et Mortimer » et dévoile l’histoire : « Shakespeare a-t’il bien existé ? Est-lui, ou un duo d'écrivains qui a créé Hamlet, Macbeth et autres chefs d’œuvres du théâtre mondial ? C’est à partir de ces questions, et de la violente polémique qu'elles suscitent entre deux clubs d'admirateurs du dramaturge anglais, que se tisse l’histoire du nouvel album de Blake et Mortimer. Entre Venise où est découvert dans le sous-sol d’un palais un mannequin mystérieux et Kensington Gardens à Londres, où les Teddys sévissent en détroussant les riches passants, l’enquête, à la fois littéraire et policière, est aussi vivante que passionnante. »

    Une nouvelle aventure pour les deux personnages, Sir Francis Blake, militaire de carrière et membre du M15 les services secrets britanniques et son ami le professeur Philip Mortimer, spécialiste en physique nucléaire, créés en 1946 par le dessinateur belge Edgar P. Jacobs décédé en 1987 sans avoir pu finir son dernier album « Les Trois Formules du professeur Satō » Celui-ci sera achevé par Bob de Moor, dessinateur et, tout comme Jacobs, ancien collaborateur d’Hergé.

    Depuis 1996, de nombreux auteurs se sont relayés pour redonner vie à ses deux héros. Parmi les scénaristes on peut citer Jean Van Hamme, (XIII, Thorgal, Largo Winch), Yves Sente (XIII, Thorgal), Jean Duffaux, et André Juillard, Antoine Aubin, Ted Benoît (décédé en 2016) pour les dessinateurs qui ont repris à l’indentique le style de dessin de Jacobs.

    « Le Testament de William S. » sera le 13ème album paru après le décès de son créateur et le 24ème de la série. Loin de décevoir les inconditionnels, ces nouvelles aventures connaissent un grand succès, ainsi le titre « L'Affaire Francis Blake » de Jean Van Hamme et Ted Benoît s’est vendu à plus de 600 000 exemplaires.

    Le Figaro magazine a publié cet été l’album en avant-première et Le Télégramme dévoile à ses lecteurs que le dessinateur François Schuiten travaille à un album consacré à Blake et Mortimer, mais précise qu’ « Il ne s'agira pas d'une nouvelle suite classique à la série de Jacobs mais d'une adaptation très libre de François Schuiten avec comme décor principal l'immense palais de justice de Bruxelles. »

    Toujours sur France Inter Yves Sente fait durer le suspens en attendant l'arrivée de l'album dans les librairies : « Shakespeare est encore un personnage emblématique pour les Anglais de 2016. Comme il y a très peu de sources, qu'il a laissé peu de choses de lui, et même qu'entre 1585 et 1592, il disparaît : c'est le bonheur du scénariste. Mais le plaisir de l'écriture, quand on joue avec l'histoire, c'est de respecter ce que l'on sait, pas de la transformer... En 150 ans, les historiens ont attribué la paternité de Shakespeare à 80 personnalités. Faire la 81ème n'a pas d'intérêt. Il faut essayer une piste différente... »

    A suivre comme on dit dans la bande dessinée.

    20968.jpeg

  • La deuxième vie d’Astérix et de Blake & Mortimer

    Pour les éditeurs, l’avantage des personnages de bande dessinée, c’est qu’ils ne meurent jamais. Ou plutôt, ils peuvent renaître sous la plume d’autres auteurs. Et cette nouvelle existence, qu’elle se traduise par des dessins animés ou de nouveaux albums, peut être très, très, fructueuse.

    Domaine dieux.jpgA voir les premières images qui circulent sur Internet de la prochaine adaptation de l’album d’Astérix, « Le domaine des Dieux » (Hachette), imaginé par René Goscinny et dessiné par Albert Uderzo, promet d'être un vrai succès public. Albert Uderzo, qui pourtant n’a vu que les premiers essais, et Anne Goscinny se déclarent enchantés de cette version réalisée par Louis Clichy et Alexandre Astier (Kaamelott) qui arrivera dans les salles de cinéma le 26 novembre. Un succès qui va se rajouter à celui du dernier album dont Uderzo a confié la réalisation à deux nouveaux auteurs et qui s’est vendu à 1,6 millions d’exemplaires  (source GFK – janvier 2014).

    Interrogé par Le Point sur cette revisitation d’Astérix en images 3D et en albums, il déclare « Une continuité doit absolument se faire avec les albums de René et de moi-même. Je me souviens très bien qu'au dixième Astérix, René me disait : "Tu sais, Albert, je crois qu'on a tout dit sur Astérix." Et l'on voit bien ce qui est arrivé. En tant que co-créateur de ce personnage, je ne peux tout laisser faire, mais je sais que Ferri et Conrad ont travaillé dans l'urgence sur Astérix chez les Pictes. Ils avaient beaucoup de pression et le résultat a été à la hauteur de mes espérances. Ils travaillent actuellement sur un deuxième album, dont je n'ai pas le droit de parler, mais ce qui est important, c'est qu'ils auront davantage de temps pour le faire, ce qui leur permettra de s'approprier d'une certaine manière ces personnages pour qu'ils deviennent un peu aussi les leurs. »

     

    blake-mortimer-tome-23-baton-plutarque.jpgOn ne parle pas encore de film pour les aventures de Blake et Mortimer, personnages créés en 1946 par Edgar P. Jacobs, mais le prochain album « Le Bâton de Plutarque », 23e récit de leurs aventures, signé Yves Sente et André Juillard, arrive dans les librairies le 5 décembre. Rappelons que le précédent «  L’onde Septimus », de Jean Dufaux, Antoine Aubin et David Schreder, s’était vendu à 252 000 exemplaires (source GFK – janvier 2014). Là-aussi les héros dessinés survivent à leur auteur puisque plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs travaillent à la continuité de la série. Et tout comme Astérix qui a largement exploité le filon des objets dérivés, on trouve en édition « Les cocktails de Blake et Mortimer » de Claire Dixsaut paru en septembre.

     

    Ces réussites ranimeront sans doute le débat sur la résurrection de personnages dont les auteurs ne sont plus là pour imaginer les tribulations. C’est le cas pour Tintin, dont l’auteur, Hergé, a interdit que son personnage et ses aventures soient poursuivis par d’autres après sa mort. Ce qui n’empêche pas les adaptations des titres existants dont il continue à se vendre 1 million d’exemplaires tous les ans.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu