Avertir le modérateur

anne-laure vial

  • Quelques nouvelles du monde de la librairie 

    La librairie-café Caractères à Mont-de-Marsan s’est vue décerner le premier Grand prix Livres Hebdo des Librairies. Une distinction attribuée dans le cadre des 5ème Rencontres nationales de la librairie (RNL) qui se sont tenues à Marseille les 30 juin et 1er juillet 2019. Le prix est doté de 5 000 euros par la Sofia. Huit autres librairies ont également été primées dans différentes catégories, dont Dialogues à Brest, prix de l'animation, La Cavale à Montpellier, prix de la reprise ou création. Le prix du libraire de l'année a été décerné à Delphine Bouétard et Anne-Laure Vial, créatrices en 2018 de la Librairie Ici, à Paris.

    Au cours de ces Rencontres de la librairie a été dévoilée une étude sur l'économie de la filière réalisée par l'institut Xerfi. Si, en 2017, les librairies indépendantes notent une amélioration de 1,5% (en moyenne) de leur situation financière, elles n’en restent pas moins fragiles surtout face aux ventes en lignes qui progressent « portant à 16,5 % leur part de marché en 2018 » indique Livres Hebdo qui commente le document sous le titre « Librairie : une amélioration en trompe-l'œil ». Le nombre de librairies serait aujourd’hui en France de 2244.

    Lu dans Le Monde :

    « Le livre est devenu un produit frais », analyse M. Montagne,et plus que jamais celui qui a du mal à s'imposer dans les librairies est retourné chez l'éditeur. Dans la bataille contre Amazon, les libraires demandent aux éditeurs de livrer beaucoup plus rapidement les réassorts d'ouvrages manquants. Ils considèrent que, s'il faut attendre 36 heures, le lecteur aura plus vite fait de commander l'ouvrage qu'il désire sur Amazon. Vincent Montagne suggère que, dans ce cas, les libraires demandent aux distributeurs de livrer directement ce client à domicile. Les libraires qui paieraient alors le transport du livre seraient toujours payés par l'éditeur, et le client, satisfait, reviendrait plus sûrement en boutique, assure le président du SNE. Toutefois, Amazon, qui livre à perte et toujours plus vite, risque d'être encore plus rapide que le libraire, même avec ce système. »

    On terminera par le magazine Vogue qui recense les 10 plus belles librairies de Paris. De la librairie Jousseaume, passage Vivienne, à la librairie L'eau Et Les Rêves, péniche amarrée quai de l’Oise.

    Grand prix Livres Hebdo des Librairies, Caractères à Mont-de-Marsan, Delphine Bouétard,La Cavale à Montpellier, Dialogues à Brest, Anne-Laure Vial, Librairie Ici, Vogue, librairie Jousseaume, librairie L'eau Et Les Rêves, librairie Taschen,

    Photo : la librairie Taschen, 2 Rue de Buci 75006 Paris.

  • Deux projets de librairies indépendantes

    Alors que la liste des librairies qui ferment s’allonge de mois en mois, d’autres projets voient le jour avec pour but commun d’y associer le plus possible les lecteurs.

    A Angoulême, faute de repreneurs après le départ à la retraite de Jean-Paul Coumont, 
la librairie MCL une « institution » née en 1998, a fermé ses portes le 31 juillet 2018.  Depuis une association a été crée « Pour une librairie indépendante » et tente de rassembler tous ceux qui ont des idées pour redonner vie à un lieu qui prendrait le relai. Sur la page Facebook dédiée à ce projet ses responsables écrivent « Afin d'éviter que ce "monument" de la Culture laisse un trou béant, nous proposons de travailler ensemble à un projet de création d'une nouvelle librairie, sous forme associative sous statut de Société Coopérative d'Intérêts Collectifs, associant les salariés (minimum 1), mais également les diverses parties prenantes ayant un intérêt pour ce projet : clients "lecteurs", éditeurs, écrivains, collectivités territoriales (de l'échelon communal à la Région ...), associations culturelles, entreprises souhaitant intervenir dans le mécénat culturel, etc. etc. » L’ambition finale est de faire de cette librairie associative un lieu culturel au cœur de la ville qui pourrait regrouper un café littéraire et une galerie d'art.

    35779216_10216224046303894_5865272829078929408_o.jpg

    A Paris, c’est Livres Hebdo qui annonce la création d’une nouvelle librairie : « Sous le sobre nom d'« Ici », deux libraire aguerries, Anne-Laure Vial et Delphine Bouétard, ouvrent à la mi-octobre sur 500 m2 sur les Grands Boulevards la plus grande librairie indépendante de la capitale. Un défi inédit, aussi ambitieux qu'enthousiasmant. » Un évènement exceptionnel dans la capitale qui a vu ses dernières années fermer le réseau Virgin et la librairie Del Duca. L’établissement sera située 25 boulevard Poissonnière au centre de Paris dans le deuxième arrondissement, et remplacera un magasin de vêtements pour enfants (Orchestra), elle occupera un rez-de-chaussée de 200 m2 et un sous-sol de 300 m2. Le Figaro explique que « Les deux associées ont tenu à rendre l'endroit convivial, privilégiant la clarté de murs blancs, un mobilier modulable et un café. Animations, débats, rencontres ou ateliers pour enfants complètent le concept. «Nous voulons impliquer les clients dans la vie de la librairie», conclut Delphine Bouétard. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu