Avertir le modérateur

anna todd

  • De la BD, de « vrais » livres, et de la culture en campagne

    De la bande dessinée

    « J’ai lu tardivement. Je lisais des BD quand mon frère lisait déjà le Monde et de vrais livres. » déclare l’écrivain Christophe Carpentier à Libération qui lui consacre un article.

    Encore en 2017, la bande dessinée a toujours du mal être prise au sérieux par le monde de l’édition. Pourtant les chiffres de vente sont là pour prouver qu’un véritable public existe A elle seule la réédition de la version colorisée de « Tintin au pays des Soviets » s’est retrouvée e tête du Top 20 des meilleures ventes de livre. L’ouvrage à été imprimé à 300 000 exemplaires auxquels se rajoutent 50 000 exemplaires en édition de luxe.

    On pourra aussi le constater à l’occasion du 44ème festival international de la BD d’Angoulême qui ouvre ses portes le 26 janvier.

    En attendant France Info imagine le futur palmarès de la manifestation et les auteurs cités tel que Daniel Clowes, Taiyou Matsumoto, Ancco, Stéphane Oiry, Lewis Trondheim, ou Riad Sattouf, démontrent que l’univers de la BD a beaucoup évolué depuis Tintin.

    D’autres prix ont déjà été décernés : le prix de la BD Fnac 2017 à L’été Diabolik de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse (Dargaud), et le prix René Goscinny à Emmanuel Guibert pour l’ensemble de son œuvre.

     

    De « vrais » livres

    Le Figaro a publié le palmarès des « plus gros vendeurs de livres » en 2016. Les dix premiers sont : 1. Guillaume Musso: 1.833.300 exemplaires, 2. Michel Bussi 1.135.300, 3. Anna Todd: 1.025.100, 4. Marc Levy: 1.024.200, 5. Harlan Coben: 797.200, 6. Françoise Bourdin: 679 300, 7. Laurent Gounelle: 675.400, 8. Gilles Legardinier: 604.000, 9. Elena Ferrante: 560.900, 10. Mary Higgins Clark: 546.200.

    Commentant ses chiffres le quotidien 20 minutes écrit : « Alors que l’écrivain qui vend le plus de livres en France est, sans surprise, Guillaume Musso avec 1.833.300 exemplaires vendus en 2016, la seconde place est occupée… par un professeur de géographie à l’université. » et précise « Michel Bussi, chercheur au CNRS spécialisé en géographie électorale et professeur de géographie à l’université de Rouen est aussi romancier à ses heures. Il a vendu 1.135.300 de ses polars, qui se déroulent le plus souvent en Normandie. »

     

    La culture en campagne

    Livres Hebdo dévoile les 4 affiches diffusées dès le 23 janvier par la Fondation Cultura qui veut interpeller les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils placent la culture au centre des débats politiques. Extrait de l’article : « "La culture est un levier de cohésion sociale et d’épanouissement", souligne la fondation d’entreprise dans un communiqué, "convaincue [qu’elle] permettrait d’apporter beaucoup de réponses aux maux de notre société". Créée en 2001, la Fondation Cultura a pour objectif de développer la culture et la rendre accessible au plus grand nombre, y compris aux populations qui en sont éloignées. »

    visu_a3_campagne_fondation2.jpg

  • "After" et après ?

    one direction,hugo + roman,anna todd,"after",wattpad,mathieu dejean,les inrocks,hugues de saint vincent,l'expressLe livre est-il un produit comme les autres ? On peut se poser la question en suivant le lancement de « After » d’Anna Todd en France.

    Selon les quelques journalistes qui semblent l’avoir lu, ou qui lui ont déjà consacré un article, on sait déjà qu’il a été imprimé à 180 000 exemplaires (plus que le prochain Houellebecq – sic – tiré lui à 150 000 exemplaires), que le texte original a été publié sur la plateforme communautaire Wattpad et qu’il a été téléchargé plus d’un milliard de fois sur Internet comme le titrent Les InRocks.

    L’hebdomadaire explique que « After » est une « fanfiction », « récits écrits par des fans qui s’inspirent des personnages littéraires, cinématographiques ou des célébrités qu’ils affectionnent. » L’auteur de l’article, Mathieu Dejean, détaille la façon de travailler de la jeune auteure : « Très vite elle attrape le virus de l’écriture et de l’interaction avec sa communauté de fans, et publie presque quotidiennement un chapitre (au plus fort de son inspiration), écrit en « deux-trois heures » ( comme elle le confie dans un questions-réponses publié sur Wattpad ) et lisible en dix minutes. Sa méthode, centrée sur la spontanéité ( coquilles inclues ), est intimement liée à son héritage de lectrice, et à l’usage intensif qu’elle fait de son téléphone portable. »  

    Sur France Info son éditeur Hugues de Saint Vincent, président d'Hugo et compagnie vante les mérites du roman « C'est une histoire d'amour écrite comme un thriller » et, selon lui, « le succès de cet ouvrage – outre l'histoire – réside dans l'écriture « rapide de chapitres courts » ».

    L’Express lui fait passer son fameux test de la page 99 et conclut « A lire cette page 99, l'envie d'engloutir l'ouvrage n'est pas frappante, la situation semblant banale si elle n'est pas colorée par la passion du fan. Figée sur papier, l'expérience est également privée de l'interactivité qui nourrissait l'auteure, ainsi que des créations de ses fans, illustrations et autres comptes Twitter fictionnels. Pourtant, After, saison 1 pourrait bien être le 50 nuances de Grey des adolescents. Ceux qui ont trop honte de lire la même littérature érotique que leur mère trouveront sans doute du plaisir à suivre cette relation tumultueuse mâtinée de scènes coquines. En tant qu'adultes, en revanche, on passe gentiment notre tour. » 

    Le premier volume (600 pages) de la saga qui en compte quatre au total, et qualifié par la presse américaine de « plus grand phénomène littéraire de la génération 2.0 », est déjà en librairie. A voir l’intérêt des médias pour ce nouveau type de produit éditorial, on n’a pas fini d’en parler. A défaut de le lire.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu