Avertir le modérateur

amazon

  • Histoire et fête du livre, Tolkien revisité, et auteures primées

    LA LITTERATURE EN HISTOIRE

    Olivier Cadiot, P.O.L, Télérama, Le Monde, Le Canard enchaîné, Radio France, Dany Laferrière, J. R. R. Tolkien, Amazon, Flammarion, Alice Zeniter, Goncourt des lycéens,  Lors de la parution du premier tome de « Histoire de la littérature récente » (Folio) avait été accueilli l’auteur par Olivier Cadiot expliquait dans Télérama «  J'en avais assez de ce débat sur la fin de la littérature. Et voilà qu'un beau jour, je me suis surpris moi-même à gémir, sur le thème : le niveau baisse. Moi qui suis le premier à critiquer le déclinisme ! J'ai bien dû en conclure que ma position sur le sujet n'était pas si claire. J'ai eu envie alors de trouver un endroit où manipuler tout ça, où avoir le droit d'être Olivier Cadiot, P.O.L, Télérama, Le Monde, Le Canard enchaîné, Radio France, Dany Laferrière, J. R. R. Tolkien, Amazon, Flammarion, Alice Zeniter, Goncourt des lycéens,  contradictoire. ». Le deuxième tome vient de paraître qualifié de « aussi hilarant qu’émouvant » par Le Monde, et Le Canard enchaîné écrit à son propos : « Contrairement aux apparences, Olivier Cadiot développe, de digression en digression, une théorie de la littérature épique et drôle. » (P.O.L)

    LA RADIO FETE LE LIVRE

    Les 24, 25 et 26 novembre (de 14h à 19h) se déroulera la 6ème édition de « Radio France fête le livre ». Au programme des expositions, des émissions, des débats, et 200 auteurs annoncés pour des dédicaces à la Maison de la radio à Paris. L’invité d’honneur est Dany Laferrière de l’Académie française. Plus de détails sur le site radiofrance.fr.

    TOLKIEN EN SERIE TELE

    Olivier Cadiot, P.O.L, Télérama, Le Monde, Le Canard enchaîné, Radio France, Dany Laferrière, J. R. R. Tolkien, Amazon, Flammarion, Alice Zeniter, Goncourt des lycéens,  C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures séries. Jeff Bezos, PDG d'Amazon vient d’annoncer sur son compte Twitter avoir acquis pour 250 millions de dollars les droits de la saga « Le Seigneur des anneaux » de l'écrivain J. R. R. Tolkien, pour l’adapter en série télé. Celle-ci devrait être diffusée en 2019 ou 2020. En attendant l’intégrale est disponible en poche sur… Amazon, et chez votre libraire.

    OU SONT LES AUTEUR.E.S PRIME.E.S ?

    « Découvrez combien de femmes ont été récompensées par les grands prix littéraires en France en 2017 » titre France Info qui souligne ainsi que la plupart des prix littéraires 2017 ont été – contrairement à 2016 – attribués à des hommes. Et de Olivier Cadiot, P.O.L, Télérama, Le Monde, Le Canard enchaîné, Radio France, Dany Laferrière, J. R. R. Tolkien, Amazon, Flammarion, Alice Zeniter, Goncourt des lycéens,  préciser « Alice Zeniter est la seule femme à avoir reçu l'un des grands prix littéraires égrénés par les jurys à l'automne. Et cela s'est joué à une voix près. La romancière, avec son "écriture élégante et brutale", a remporté jeudi le 30e prix Goncourt des lycéens pour « L'art de perdre » (Flammarion), roman sur les non-dits de la guerre d'Algérie, à travers la saga d'une famille de harkis. » France Info rajoute « sur la période 2006-2015, on ne comptait que 16 femmes parmi les 72 vainqueurs des grands prix. »

    ET UNE AFFICHE ANCIENNE TOUJOURS D'ACTUALITE

    Olivier Cadiot, P.O.L, Télérama, Le Monde, Le Canard enchaîné, Radio France, Dany Laferrière, J. R. R. Tolkien, Amazon, Flammarion, Alice Zeniter, Goncourt des lycéens,

     

  • La vie en brèves du livre

    Portrait

    Trois livres figurent sur la photo officielle d’Emmanuel Macron président de la République française : « Les mémoires de guerre » du général de Gaulle, « Le rouge et le noir » de Stendhal, et « Les nourritures terrestres » d’André Gide. Dans une vidéo, on le voit prendre un soin tout particulier à choisir la page du livre de Charles de Gaulle qui sera photographié ouvert.

    Auto-édition

    Amazon lance la troisième édition de son concours Une info trouvée dans 20 minutes qui explique : « Chez Amazon, on les appelle les « indépendants ». Les auteurs auto-édités qui déposent leur livre sur la plateforme dédiée KDP sont si importants pour l’américain qu’il leur consacre depuis trois ans un concours dédié, une sorte de Goncourt de l’auto-édition dont le jury est présidé cette année par Yasmina Khadra. A gagner, une liseuse, une traduction, de l’argent mais aussi 20.000 euros de publicité pour émerger au milieu des 6,5 millions de livres numériques que propose actuellement le géant du e-commerce. »

    La différence

    Le Magazine littéraire annonce la mise en liquidation des Editions de la Différence. Le journal publie une lettre de Colette Lambrichs, co-fondatrice et directrice littéraire de la maison, écrite en 2012, extrait : « Ne sera bientôt pris en considération que ce qui intéresse le plus grand nombre car, dans le même temps, le réseau des libraires qui s'attachent à promouvoir et défendre des ouvrages d'une autre ambition sont fragilisés économiquement par la suprématie des grands groupes qui leur imposent une concurrence insoutenable. »

    Bibliambule

    Ouest France nous apprend que « Le « bibliambule » débarque en ville ! » à Brest : « Ce triporteur de 140 kg peut transporter entre 40 et 50 kg de bouquins. Livres pour enfants, jeunes adultes ou bandes dessinées, l’offre devrait satisfaire tous les curieux. » souligne le quotidien qui rajoute « Derrière l’attrayant objet coloré se cache une stratégie : « Redonner à la lecture sa place de loisir populaire et attirer de nouveaux publics au-delà de nos murs », commente Annie Tréguer, responsable du développement des publics. Car si le succès des médiathèques de la ville ne se dément pas, « une part de la population n’ose toujours pas franchir le pas ».

    Photo Ouest France

    direct.jpg

    Automne littéraire

    Comme d’habitude il faudra compter sur les conseils avisés de notre libraire pour trouver les bons livres dans les 581 romans qui paraîtront à la rentrée 2017.

  • De la rémunération des pages lues

    Le géant du e-commerce Amazon, qui faut-il le rappeler, vend aussi bien des rasoirs électriques, des jeux vidéos, des vêtements, ou des livres, propose un nouveau modèle de vente. Après avoir offert les frais d’envois de livres, annoncé un système de livraison par drones ou par ses voisins avec le service « On my way », Amazon déclare vouloir rétribuer ses auteurs au nombre de pages lues sur ses livres numériques, ou plus exactement sur son lecteur Kindle.

    Le site Numerama sous le titre «Révolution culturelle », explique : « A partir du 1er juillet, Amazon va implémenter une nouvelle formule de son service Kindle Unlimited qui ne rémunérera plus les auteurs au nombre de livres qu'ils ont vendu, mais au nombre de pages que les lecteurs ont effectivement lues.
    "Nous faisons cette bascule en réponse à de formidables retours que nous avons eu d'auteurs qui nous ont demandé de mieux aligner les paiements sur la longueur des livres, et combien lisaient les lecteurs", écrit Amazon. "Sous le nouveau programme, vous serez payé(e) pour chaque page que les clients individuels lisent de votre livre, la première fois qu'ils le lisent ".»

    Olivier Ertzscheid,animateur du blog Affordance.info (qui se réjouit d’avoir annoncé cette évolution dès 2009 et 2010 à ses étudiants), évoque l'article de The Atlantic qui détaille le projet : « Pour la plupart des auteurs qui publient directement via Amazon, ce nouveau modèle pourrait changer les priorités et les choix d'écriture : un système avec une rémunération à la page lue est un système qui récompense et valorise en priorité les "cliffhangers" et le suspens au-dessus de tous les autres "genres". Il récompense tout ce qui garde les lecteurs accrochés" ("hooked"), même si cela se fait au détriment de l'emphase, de la nuance et de la complexité. »

    Le mode d’écriture changera mais pas de quoi faire fortune surtout si vous écrivez de gros pavés bien indigestes. Le maître de conférences en sciences de l'informationprécise : « Il pourrait surtout redéfinir entièrement notre rapport à  la lecture comme activité socio-culturelle "intime" ou "personnelle" et son volet "partageable". L'article de The Atlantic prend comme exemple celui du livre "Le capital au 21ème siècle" de Thomas Piketty, pavé de 700 pages, en rappelant (nombre d'articles de presse s'en étaient fait l'écho) le paradoxe qui faisait de ce livre un best-seller en termes de vente mais dont les statistiques de lecture disponibles (notamment par le biais du Kindle) indiquaient que la plupart des gens n'en avaient lu que quelques pages. Nous avons, en tant que lecteurs, tous déjà achetés des livres qui nous sont tombés des mains après quelques pages. »

    Pour l’instant les journaux ne précisent pas le montant touché par les auteurs pour chaque page lue, mais comme l’écrit Le Monde : « Amazon continue d’innover dans l’industrie littéraire et risque de faire à nouveau grincer des dents. », ce qu’un commentaire de l’article résume ainsi « Amazon veut juste payer les auteurs moins cher. Le reste est de l'emballage marketing. »

     

    amazon,the atlantic,affordance.info,olivier ertzscheid

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu