Avertir le modérateur

amélie nothomb

  • Polars à Lyon, Joël Dicker best-seller, ventes en berne, et Futuropolis en exposition

    Polar

    Gomorra.jpgBonne nouvelle pour le festival Quais du Polar qui se déroulera à Lyon du 29 au 31 mars à Lyon, la manifestation aura comme invité d'honneur le réalisateur de films policiers Brian de Palma. Selon 20 minutes sera également présent Roberto Saviano, journaliste et auteur italien spécialiste de la Mafia italienne connu notamment pour son livre Gomorra (Folio). En 2018, il a publié Piranhas (Gallimard), roman qui raconte le parcours d'enfants mafieux dans la vieille ville de Naples. Autres participants attendus : Michael Connelly, Elisabeth George, Arthur Perez-Reverte, James Sallis, Chris Offutt, Tim Willocks, David Grann, Leif Davidsen.

    Best-sellers

    France Info nous apprend que « Le romancier suisse Joël Dicker est l'auteur francophone le plus lu en 2018 ». Son nom figure dans le palmarès annuel des ventes établi par L'Express, RTL et Tite Live. D’autres noms figurent dans cette liste d’heureux auteurs, Nicolas Mathieu, Pierre Lemaître, mais aussi François Hollande, Amélie Nothomb, et Jean d’Ormesson pour ses deux derniers livres Et moi, je vis toujours et Un hosanna sans fin. Philippe Lançon est en quatrième position juste devant Guillaume Musso et Marc Levy, classé dixième.

    Méventes

    Le constat est inquiétant, Livres Hebdo annonce dans une étude publiée début février que les ventes de livres ont baissé en 2018 pour la deuxième année consécutive. La plus forte baisse depuis dix ans. France Info détaille « Les ventes de livres ont reculé de 1,7% l'an dernier par rapport à l'année précédente. L'année 2018 a été plombée par un très mauvais second semestre, analyse Livres Hebdo. Comparé au commerce, qui ne recule que de 0,2% en 2018, le livre est à la traîne. Si l'on excepte 2015 et 2016, le marché n'a cessé d'être en baisse depuis 2010. » Seul point positif la hausse de ventes des livres jeunesse, de la BD et des mangas, même si Vincent Monadé, président du Syndicat national de l'édition (SNE) estime que "le temps consacré à la lecture au quotidien ne cesse de reculer".

    Futuropolis

    Nicolas Mathieu, Pierre Lemaître,François Hollande, Amélie Nothomb,Philippe Lançon, Guillaume Musso, Livres Hebdo, Vincent Monadé, Futuropolis, Etienne Robial, Florence Cestac, Musée de la BD Angoulême, Michael Connelly, Elisabeth George, Arthur Perez-Reverte, James Sallis, Chris Offutt, Tim Willocks, David Grann, Quais du Polar, Brian de PalmaRoberto Saviano, Leif Davidsen, DargaudFrance InfoJean d’Ormesson,,Le musée de la bande dessinée à Angoulême présente jusqu’au 19 mai 2019, une exposition consacrée aux éditions Futuropolis et surtout à ses créateurs Etienne Robial et Florence Cestac. A propos de ses albums Etienne Robial explique : « Les personnages, les héros nous intéressaient moins que les auteurs. Nous étions centrés sur ces derniers. On voulait les mettre en avant avec leurs noms en grand sur la couverture. Et je n’intervenais jamais sur le contenu d’un livre. L’auteur arrivait avec un projet, je ne modifiais rien à l’intérieur. »

    Une livre retrace cette épopée éditoriale (1972-1994) : La Véritable histoire de Futuropolis, par Florence Cestac (paru en 2007 aux éditions Dargaud).

  • Eric Holder, Angoulême, librairie Coiffard, Gilets jaunes, Cavanna, l'actualité du livre en quelques lignes

    Décès

    Sérotonine , Michel Houellebecq, Cavanna, éditions Belfond,Etienne Balibar, Thomas Piketty, François-Bernard Huygue, gilets jaunes, éditions VA, Amélie Nothomb,Emil Ferris, éditions Monsieur Toussaint Louverture, Ted, Émilie Gleason, éditions Atrabile, Halfdan Pisket, éditions Presque Lune, Festival BD Angoulême, Eric Holder, Le dilettante, Librairie Coiffard Nantes, Le Seuil, Edwy Plenel, Jean-Claude MonodFlammarion, Disparition de l’écrivain Eric Holder. Son premier recueil, Nouvelles du Nord, a été publié en 1984 par les éditions Le Dilettante et son premier roman, Manfred ou l’Hésitation sera publié par Le Seuil l’année suivante. Il était l’auteur d’une trentaine de livres et ses ouvrages ont reçu de nombreux prix littéraires : le prix Fénéon en 1989 pour Duo forte (Gallimard), en 1994 le prix Novembre pour La Belle Jardinière (Le Dilettante), et en 1996, le prix Roger-Nimier pour En compagnie des femmes (Le Dilettante). Trois de ses livres on été adaptés au cinéma : Mademoiselle Chambon par Stéphane Brizé en 2009, , L’Homme de chevet par Alain Monne en 2009 et Bienvenue parmi nous par Jean Becker en 2012. Il avait 58 ans.

    Angoulême

    Le quotidien 20 minutes publie le palmarès complet des prix attribués lors du festival de la Bande dessinée d’Angoulême. Celui-ci récompense nombre de petites maisons d’édition et des albums atypiques comme Moi, ce que j'aime, c'est les monstres de la dessinatrice américaine Emil Ferris (éditions Monsieur Toussaint Louverture) ou Ted, drôle de coco d’Émilie Gleason (éditions Atrabile), et Dansker, d'Halfdan Pisket (éditions Presque Lune).

    Centenaire

    France 3 a consacré plusieurs reportages à la librairie Coiffard à Nantes qui fête cette année son centenaire avec pour marraine Amélie Nothomb.

    Vidéo :

    100 ans librairie.png

    Le site de la librairie.

    Gilets jaunes

    Le mouvement social qui mobilise depuis deux mois des Français dans la rue devait finir par se retrouver dans des livres. Les éditions VA publient Dans la tête des gilets jaunes de François-Bernard Huygue docteur en sciences politiques. La Découverte, publie Gilets jaunes, hypothèses sur un mouvement qui réunit de manière chronologique 25 textes de sociologues, économistes, historiens, philosophes ou écrivains et annonce pour le 7 mars un essai d’Edwy Plenel, La victoire des vaincus : à propos des gilets jaunes. De son côté, Le Seuil propose Le fond de l'air est jaune, avec des textes d’Etienne Balibar, Thomas Piketty ou Jean-Claude Monod.

    Cavanna

    Le 29 janvier se déroulera à Paris la rencontre Cavanna occupe la Sorbonne !, un hommage à l’écrivain disparu en 2014, connu pour la création de journaux comme Hara-Kiri ou Charlie Hebdo, mais également pour ses livres à succès Les Ritals, Les Russkofs, Maria (éditions Belfond). Son dernier livre Lune de miel est paru en 2010 (Gallimard).

    Pour terminer

    Sérotonine de Michel Houellebecq (Flammarion) est toujours en tête du Top 20 Livres Hebdo des meilleures ventes après sa parution le 4 janvier.

  • Où les écrivains passent-ils leurs vacances ?

    Quand Sigolène Vinson ( Les Jouisseurs, éditions de L'Observatoire), raconte sur France Culture dans l’émission de Nathalie Azoulai, L'Ecriture est un sport comme les autres, sa passion pour le surf, Bernard Lehut dans son émission estivale sur RTL « Chemins d’écrivains » part tous les dimanches à 12h 45, à la rencontre des lieux qu’aiment fréquenter les écrivains, Nice pour Véronique Olmi, Christian Bobin « entre Morvan et Bourgogne », ou le Finistère pour Yann Queffelec.

    Se ressourcer, s’abstraire du quotidien, changer d’horizon, retrouver ses racines, les vacances pour les écrivains ressemblent beaucoup à celles de leurs lecteurs. Ou presque.

    Au mois de juillet dans une tribune publiée dans Actualitté, Delphine Bertholon expliquait : « certes, je suis en vacances, mais je corrige quand même un roman jeunesse à paraître en début d’année, je prépare des rencontres pour la rentrée et, bien sûr, je lis beaucoup. Lire, ça fait partie du job. C’est de la joie — et du job. Je nage, aussi. En nageant, l’esprit se perd, les idées germent. Je suis en vacances et, de fait, c’est de cela dont j’ai envie de parler : de la notion de vacance. De l’importance du « vide » dans la création. »

    Les séjours de vacances sont aussi liés aux attaches familiales. Dans Le Maine libre, Cécile Pivot parle de « la maison des étés et des grandes fêtes de famille » de son père à Quincié dans le Beaujolais : « En piles audacieuses, mangeurs d’espace et dévoreurs de temps, les romans peuplent les souvenirs de Cécile Pivot lors de ses séjours en Beaujolais. Elle évoque le bureau paternel à côté de sa chambre, avec le lit une place colonisé par les livres de la rentrée. Pour une lectrice gourmande, c’est la tentation à portée de mains. » (…) « Je m’abstiens pourtant d’en emprunter, surtout depuis que mon père préside le Goncourt. Je craindrais trop d’emporter celui qui pourrait décrocher le prix. »

    NathalieAzoulai, Bernard Lehut,Véronique Olmi, Christian Bobin, Sigolène Vinson, RTL, Actualitté, Delphine Bertholon, Le Maine libre, Cécile Pivot, Bernard Pivot, Vanity Fair, Albert Camus,Guy de Maupassant, Amélie Nothomb, Jean d'Ormesson, Tatiana de Rosnay, France Culture, Françoise Sagan, Marguerite Duras, Edgar Morin, François Mauriac Yann Queffelec,  En 2017, le magazine Vanity Fair menait aussi l’« enquête » et sous le titre « Cigales & Crustacés », dévoilait « Les lieux de vacances mythiques des écrivains » : Albert Camus (Tipasa en Algérie), Guy de Maupassant (Côte d’Azur), Amélie Nothomb (lac d’Annecy), Jean d’Ormesson (Corse), Tatiana de Rosnay (Côte basque). France Culture toujours, nous propose également de nous intéresser aux lieux de villégiatures de quelques auteurs et nous savons tout sur les endroits préférés de Françoise Sagan, Marguerite Duras, Edgar Morin, ou François Mauriac qui disait à propos de ses vacances « J’irai dans mes maisons mais dans ces maisons je mènerai exactement la même vie que je mène ici, qui est de lire et d’écrire un peu. »

    Photo : affiche du festival Des livres et moi organisé par le Centre François Mauriac à Malagar nom de la maison de l'écrivain.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu