Avertir le modérateur

aline leclerc

  • Histoire d’une librairie qui a fermé dans le 9-3

    « J'ai quitté le monde de l'entreprise parce que ça n'avait plus de sens. C'est pareil pour la vie politique, je ne vois plus le sens. Je voterai quand même, mais sans conviction. Ouvrir cette librairie, voilà un acte politique au sens étymologique du terme ! Et c'est comme ça que je la conçois, la politique, maintenant ! Pas comme une militante. Comme une citoyenne ! » déclarait Doris Séjourné au blog du Monde Urbains sensibles.

    En 2010, avec Caroline Sayanouanchan, elles ont ouvert une librairie « La Traverse » à La Courneuve en Seine-Saint-Denis (93). Un pari difficile « Il n'y avait rien, c'était un ghetto. Ici encore aujourd'hui, il y a un manque évident de diversité dans la vie commerçante : beaucoup de commerces exotiques, de la mal bouffe, des vêtements premier prix. Les villes voisines, comme Pantin, ont changé quand de nouveaux acteurs économiques sont arrivés, apportant une plus grande mixité sociale. Nous faisons partie de ces nouveaux acteurs venus pousser la ville vers le haut », confiaient-elles en 2012 à Aline Leclerc du Monde.

    6a0120a8b12e03970b0148c6cbda2d970c-800wi.jpg

    L’enthousiasme n’a pas suffit et, début janvier 2014, l’aventure malheureusement prend fin. Le Parisien raconte « A voir la foule présente dans la boutique, les petits fours et les boissons, on jurerait une inauguration. Et pourtant, c'est tout le contraire qui s'est produit hier à la librairie La Traverse, à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Après trois ans d'existence, la boutique de livres de cette ville de plus de 38000 habitants ferme définitivement, faute de rentabilité. « Si seulement, il y avait eu autant de monde tous les jours, on n'en serait pas là. » Cette remarque d'une cliente, tous la partagent. Mais bien trop tard. Doris Séjourné, la propriétaire, organisait hier son baroud d'honneur. Mais à sa manière, c'est-à-dire plutôt dans la bonne humeur que dans les pleurs. « J'ai vécu une formidable aventure, rencontré des gens merveilleux, des écrivains talentueux et, je crois, donné envie à certains de lire. Que demander de plus ? » assure la sémillante libraire. Un regret tout de même : les promesses non tenues. « Le ministère de la Culture, le Centre national du livre, l'Association des éditeurs m'ont aidé à la création, mais m'ont lâché après », assure-t-elle.»

    A écouter sur ce sujet la chronique « Ils ont fait l’actualité » rediffusée au mois d’août par France Info.

    Sous le titre « La Traverse », Doris Séjourné retrace la création de la librairie dans la collection « Raconter la vie ». Premières lignes : « La Traverse est née d’un souvenir d’enfance éclairé par le sourire d’un libraire qui m’invitait à me promener dans les rayons. Chaque livre ouvert était prétexte à la rêverie. Je me perdais pour mieux me trouver. »

    Doris Séjourné est présente sur Facebook.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu