Avertir le modérateur

alexandre vialatte

  • Le prix du Livre Inter 2019

    E00009 (3).jpgLe Prix du Livre Inter 2019 a été attribué à Arcadie d'Emmanuelle Bayamack-Tam, qualifié par le journal La Croix de « roman subversif et poétique sur la recherche d’identité d’une adolescente vivant dans une communauté libertaire. »

    Sur le site de France Inter on lit : « Arcadie, selon les propres mots de l'auteur : "C'est l'histoire d'une petite fille qui arrive très jeune dans une communauté libertaire/libertine, installée dans une zone blanche. Donc sans technologie, sans internet et sans smartphone. À la puberté, son corps subit une transformation un peu étrange. Il va plutôt se viriliser au lieu d'aller vers d'avantage de féminité. Son corps va rester bloqué dans une espèce d'intersexuation inexplicable." »

    De son côté Actualitté écrit dans une chronique « enthousiaste » : « À travers le récit d'une adolescente drôle et subtile, inquiète de son corps et qui découvre ses désirs, Emmanuelle Bayamack-Tam nous plonge dans une utopie gaie et farfelue. Mais Arcadie réserve des surprises de taille. A l'instar de la folle adolescence. A l'instar de tout le genre humain. Une lecture qui fera empreinte. »

    Arcadie est le 11ème roman d’Emmanuelle Bayamack-Tam, agrégée de lettres modernes, est professeur de français dans un lycée de la banlieue parisienne. Elle écrit par ailleurs des romans noirs sous le pseudo de Rebecca Lighieri. En 2018, son nom avait déjà été cité dans la sélection et dans celle du prix littéraire du Monde, du prix du roman FNAC, et du Fémina. En 2013, elle a reçu le prix Alexandre Vialatte pour Si tout n’a pas péri avec mon innocence. Tous ses livres ont été publiés aux éditions P.O.L qui a déjà dans le passé obtenu 7 fois ce prix.

    Le prix du Livre Inter a été créé en 1975 et est décerné par un jury de 24 auditeurs sélectionnés sur candidatures. En 2019 il était présidé par le dessinateur et réalisateur Riad Sattouf.

    Les autres titres en compétition étaient Né d’aucune femme de Franck Bouysse (La manufacture de livres), Les enténébrés de Sarah Chiche (Seuil), Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal (Verticales), Manifesto de Léonor de Récondo (Sabine Wespieser), Doggerland d’Elisabeth Filhol (P.O.L), La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg (Seuil), Nino dans la nuit de Capucine et Simon Johannin (Allia), Chien-Loup de Serge Joncour (Flammarion), Une vie en l’air de Philippe Vasset (Fayard).

    Vidéo, Emmanuelle Bayamack-Tam et les jurés s'expriment sur France Inter :

    emmanuelle bayamack-tam,serge joncour,jean-claude grumberg,simon johannin,capucine,elisabeth filhol,léonor de récondo,riad sattou,prix du livre inter,sarah chiche,franck bouysse,rebecca lighieri,éditions p.o.l.,alexandre vialatte,actualitté.com,la croix,arcadie

     

  • Le Dilettante, un plaisir partagé

    « Billie » le dernier roman d’Anne Gavalda – éreinté par la critique* –, était classé en décembre 11ème du Top 20 Ipsos/Livres Hebdo avec une vente de plus de 100 000 exemplaires (source Livres Hebdo).« L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » de Romain Puertolas, vendu à plus de 80 000 exemplaires, a été  traduit en plus de 35 langues et était en deuxième place des livres les plus vendus à Noël 2013 (source Challenges). Le point commun entre ces deux succès c’est d’être publiés par une maison d’édition pas comme les autres, Le Dilettante.

    ChatDilettante.jpgEn 1972, Le Dilettante était une librairie du 13ème arrondissement de Paris qui vendait aussi des livres d’occasion et ce n’est qu’à partir de 1984 qu’elle commença à éditer des auteurs comme Bernard Frank, Eric Holder, Emmanuel Bove, Henri Calet, mais également Vincent Ravalec, Martin Page, ou Anna Gavalda. Aujourd’hui la librairie existe toujours mais a déménagé dans le 6ème arrondissement au 19 rue Racine, adresse qui accueille aussi la maison d’édition. Une autre librairie à l’enseigne du chat qui dort se trouve à Montolieu, village du livre et des arts graphiques, à quelques kilomètres de Carcassonne.

     le dilettante,anna gavalda,dominique gaultier,billie,montolieu,romain puertolas,bernard frank,eric holder,emmanuel bove,henri calet,vincent ravalec,martin page,roger nimier,alexandre vialatte,raymond queneau,gébé,a.d.g.,thierry jonquet,serge joncour,ylipe,françois nourissierSur son site Internet, et sur ses ouvrages, Le Dilettante met en exergue la définition de son nom donnée par Le Petit Larousse : « Personne qui s'adonne à une occupation, à un art en amateur, pour son seul plaisir. Personne qui ne se fie qu'aux impulsions de ses goûts. » On trouve donc dans le catalogue Roger Nimier, Alexandre Vialatte, Raymond Queneau, Gébé, A.D.G., Thierry Jonquet, Serge Joncour, Ylipe, François Nourissier, entre autres, tous publiés sous une couverture arborant une création graphique originale marque de fabrique de la maison.

    Dominique Gaultier, fondateur et âme de cette maison d’édition déclarait en octobre 2013 au Figaro à propos de ses réussites « je m'efforce de ne jamais être surpris par un succès car j'estime que tous les livres que je publie devraient avoir un minimum d'audience. Faire un livre est un travail considérable. Pour celui qui l'écrit, bien sûr, mais aussi pour celui qui l'édite. Cela demande énormément d'énergie, d'opiniâtreté, d'investissement personnel. On espère trouver auprès du public une reconnaissance pour le travail accompli. Parfois, le public ne suit pas, et ça rend triste. D'autres fois, son accueil dépasse toutes nos espérances. C'est ce qui fait le charme de ce drôle de métier : on n'est jamais sûr de rien. »

    Un « drôle de métier » pratiqué avec passion. Au mois de décembre l’éditeur et Anna Gavalda se mobilisaient pour soutenir la librairie Chapitre  d’Angoulême, une signature considérée comme « un geste fort » par l’équipe confrontée à la menace de fermeture.

    Le site Internet du Dilettante.

    Billie.jpg* Une critique toujours aussi visionnaire : « Anna Gavalda, Billie le bide » Le Figaro,  « Le nouveau Gavalda ? Mauvais, c'est tout » Le Nouvel Observateur, « Un talent galvaudé » Paris Match.

     Le prochain livre, d’Anna Gavalda « La Vie en mieux » un recueil de deux longues nouvelles, est prévu pour le 12 mars 2014.

     Dans Paris Match un article sur Dominique Gaultier, fondateur de la maison d’édition, signé Florian Zeller (2009).

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu