Avertir le modérateur

alexandre jardin

  • Les zèbres peuvent-il changer le monde ?

    Alexandre Jardin y croit, et il a raison d’y croire car son projet est ambitieux. Avec son dernier livre « Laissez-nous faire ! – On a déjà commencé » (Robert Laffont), l’écrivain prône une révolution solidaire et explique « La révolte est en marche en France. La population n’en peut plus des promesses vides des politiciens, les « diseux », comme je les appelle. Elle a commencé par s’abstenir de voter, puis par choisir les extrêmes, simplement pour exprimer son ras-le-bol. Il ne faut pas que ce sentiment profite à Marine Le Pen, il faut l’utiliser pour faire repartir ce pays par le bas, puisque c’est coincé en haut.» (Source 24 Heures)

    L’écrivain dans un très long entretien accordé à Paris Match cite quelques exemples d’initiatives de ceux qu’il nomme les « Faizeux », réunis dans le mouvement « Bleu Blanc Zèbre », « des gens dont l’action est visible par la population et qui ont donc accumulé ce que n’ont plus nos partis : du crédit moral » : « L’un d’entre eux donne à manger chaque jour à 150 000 personnes par le réseau de l’Andes qui est constituée de 300 épiceries solidaires. Un autre distribue 2 millions de livres jeunesse à 80  centimes d’euro au fond de nos campagnes et dans nos cités, hors marché du livre. Il fait lui-même le boulot du ministre de la Culture. »

    Mais qui est Alexandre Jardin, peuvent se demander ceux qui ne l’auront pas vu arpenter les plateaux de télé, ou faire entonner au public du Grand journal de Canal+ une vibrante Marseillaise ?
    Alexandre Jardin, fils d’écrivain (Pascal Jardin, « La guerre à neuf ans »,  « Le Nain jaune »), est lui-même l’auteur à succès de plus de 25 romans dont « Le Zébre » (Prix Fémina 1988) et « Fanfan », titres adaptés au cinéma. Alexandre Jardin a également fondé l’association, Lire et faire lire (1999) et lancé l’opération Mille mots (2002) pour encourager la lecture dans les prisons.

    Un écrivain ancré dans la réalité de son époque et qui accompagne la création de son mouvement par la publication d’un livre - ou l’inverse : « Il fallait sortir ce bouquin car tout mouvement a besoin d’un manifeste, explique Alexandre Jardin. Ce livre, c’est celui que je cache en moi depuis quinze ans. Je n’ai jamais eu aussi peur en envoyant un manuscrit à mon éditeur : ce genre d’écrit m’engage considérablement. Maintenant il faut y aller et assumer. »

    Dans l’article de  Paris Match Alexandre Jardin expose les raisons de son engagement aux côtés des « zèbres » et dévoile qu’il ne se présentera pas à l’élection présidentielle de 2017. Il annonce par ailleurs que « L’objectif atteint, nous dissoudrons notre mouvement et moi, je retournerai à la littérature. »

    Photo la présentation du livre sur le site de l'éditeur.

    Alexandre Jardin, Bleu  Blanc Zèbre,

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu