Avertir le modérateur

alain delon

  • 524 livres pour la rentrée dont un mystérieux

    Plus de 524 romans sont annoncés pour la rentrée 2019 ; 336 romans français et 188 étrangers précise Livres Hebdo. Parmi ceux-là un ouvrage « mystère qui affole les éditeurs parisiens » titre M le supplément magazine du Monde.

    Un nouvel Houellebecq ?, un essai de Brigitte Macron ?, les « mémoires » d’Alain Delon ?, des confessions inattendues du Pape ?, voire un livre dans lequel Laeticia Hallyday dirait « ses quatre vérités » ?, les supputations vont bon train sur un auteur qui pourrait défrayer la chronique littéraire car le premier tirage est annoncé à 250 000 exemplaires.

    On comprend que les autres éditeurs soient inquiets de cette concurrence qui risque de balayer toute autre médiatisation, même le livre de Michèle Obama n’avait été diffusé que à 150 000 exemplaires nous apprend Le Monde. « Cette rumeur nous complique la tâche, car, si c’est un livre politique, il risque de tout écraser. Alors, on est obligé d’échafauder des scénarios pour, éventuellement, décaler nos sorties ! » déclare Sylvie Delassus, directrice de collection chez Stock citée dans l’article.

    Laurent Telo, M magazine, Livres hebdo, Babelio, Laurent Binet, Bérengère Cournut,  Plus plausible la liste des romans que nous annonçait Livres Hebdo dès le mois de mai avec une série de chroniques présentant les titres de la rentrée à venir en commençant par Sylvain Prudhomme (Par les routes,  Gallimard) suivi d’Ingrid Seyman (La Petite conformiste, Philippe Rey), d'Hélène Gaudy (Un Monde sans rivage, Actes Sud), Jean-Luc Coatalem (La Part du fils, Stock), Mathilde Forget (A la demande d'un tiers, Grasset), François Garde (Roi par effraction, Gallimard), Guillaume Lavenant (Protocole gouvernante, Rivages), Mathilde Chapuis (Nafar, Liana Levi) ou encore du japonais Akira Mizubayashi (Ame brisée, Gallimard).»

    Autre titres, les 48 mis en avant par le site Babelio, de Laurent Binet à Bérengère Cournut et qui inclut l’incontournable roman annuel d’Amélie Nothomb.

    Cependant aucun tirage exceptionnel n’est à attendre de ces listes, on se contentera donc de l’explication que donne Laurent Telo auteur de l’article du Monde : « Une dernière hypothèse pourrait mettre tout le monde d’accord, mais elle est elle-même le fruit d’un on-dit impossible à vérifier : le livre sous X serait publié chez Calmann-Lévy, mais tiré seulement à 25 000 exemplaires. Un étourdi aurait rajouté un zéro. »

  • Palme d'or d’honneur et livres sur Alain Delon

    Star incontestable du cinéma, Alain Delon s’est vu remettre lors du dernier festival de Cannes une Palme d’or d’honneur pour l’ensemble de ses 87 films. De très nombreux livres ont été consacré à sa longue carrière, plus de 14 selon le site Livres-Cinéma Info.

    Parmi les derniers parus Un problème avec la beauté, sous titré Delon dans les yeux, de Jean-Marc Parisis publié en 2018. Son éditeur Fayard écrit : « Dans un récit vif-argent, une fresque à rebours des clichés et des fantasmes, Jean-Marc Parisis peint un caractère, une exception, un destin. Delon comme on ne l’avait jamais vu. ».

    Livres-Cinéma Info,Alain Delon, Fayard, Jean Mareska, Anthony Delon, Michel Lafon, Romy Schneider, Mireille Darc, Brigitte Bardot, Philippe Crocq, Alphée, Bernard Tessier,Jean-Marc Parisis, L’acteur ne s’en cache pas les femmes ont joué un grand rôle dans sa vie notamment les actrices Romy Schneider et Mireille Darc. En 2011, Philippe Barbier le racontait dans Delon, Les femmes de ma vie, un album largement illustré de photos provenant de la collection privée d’Alain Delon. L’ouvrage est préfacé par Brigitte Bardot autre monstre sacré du grand écran. Deux ans plus tôt Philippe Barbier avait publié Delon Romy, ils se sont tant aimés (éditions Didier Carpentier). Une passion de 25 ans aussi évoquée en 2010 par Philippe Crocq et Jean Mareska dans Alain Delon et Romy Schneider Les fiancés de l'éternel (éditions Alphée), et en 2012 par Bernard Tessier avec Delon et Romy, un amour impossible (Archipoche).

    La vie d’Alain Delon a été indirectement racontée par ses fils. Anthony Delon, lui aussi acteur, dans Le premier maillon paru en 2008 (Michel Lafon), et plus récemment par Alain-Fabien Delon dans De la race des seigneurs, un roman autobiographique présenté comme un « un cri d'amour, un cri de haine » et que son père avouera ne pas avoir eu le temps de lire.

    A Cannes, lors de la cérémonie de remise de la Palme par sa fille Anouchka, Alain Delon très ému, a déclaré : « Si je suis une star, et c’est pour ça que je veux vous remercier, c’est au public que je le dois et à personne d’autre ».

    Mis en cause avant le festival pour d'anciennes déclarations jugées racistes, homophobes et misogynes, il a rajouté « On n’est pas obligé d’être en accord avec moi. Mais il y a une chose au monde dont je suis sûr, dont je suis fier, vraiment, une seule, c’est ma carrière », « Cette Palme d’or, on me l’a offerte pour ma carrière et pour rien d’autre, et c’est pour ça que je suis fier ».

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu