Avertir le modérateur

éditions guérin

  • Les neurones en vacances

    « J’écris 365 jours par an »  affirmait cet été Dan Brown, écrivain à succès enfin reconnu, interviewé par Bernard Thomasson sur France Info  dans « Le masque et les palmes » (où il nous dévoile aussi l’intimité estivale de Yan Queffélec et de Frédérique Hébrard).

    Dur métier, ou le plaisir d’écrire est-il supérieur au besoin de vacances ?

    Comme chaque année les médias consacrent des articles aux écrivains en vacances sans doute pour nous démontrer que les auteurs sont des gens comme tout le monde. A la seule différence peut-être qu’ils reçoivent les journalistes dans leur propriété de l’île aux Moines, en Provence, ou en Corse.

    Le JT de TF1 s’interroge sur les vacances de Jean-Christophe Ruffin, auteur, entre autre, de « Immortelle randonnée », un des plus inattendus succès éditoriaux de l’année (éditions Guérin). Si le best-seller évoque les chemins de Compostelle, c’est à la montagne, à St Gervais, que l’ex-diplomate, passe ses étés à faire de l’escalade ou des randonnées avec un autre écrivain, Sylvain Tesson. Il n’écrit pas une ligne réservant cette activité pour l'hiver.

    Donc les écrivains semblent écrire peu de juillet à août mais le cadre des vacances est idéal pour faire rêver. C’est aussi un moment propice à la lecture, et, pour les éditeurs, cela leur permet d’évoquer les livres de la rentrée.

    Sur cette mise en scène, Roland Barthes a écrit en 1957 dans Mythologies (Seuil) « L’image bonhomme de « l’écrivain en vacances » n’est rien d’autre que l’une de ces mystifications retorses que la bonne société opère pour mieux asservir ses écrivains : rien n’expose mieux la singularité d’une « vocation » que d’être contredite - mais non niée, bien loin de là - par le prosaïsme de son incarnation : c’est une vieille ficelle de toutes les hagiographies. Aussi voit-on ce mythe des « vacances littéraires » s’étendre fort loin, bien au-delà de l’été : les techniques du journalisme contemporain s’emploient de plus en plus à donner de l’écrivain un spectacle prosaïque. Mais on aurait bien tort de prendre cela pour un effort de démystification. C’est tout le contraire. » [...] (l’intégralité de l’extrait est à lire sur Sociotoile.net).

    Bon, l’écrivain en villégiature, c’est parfait pour l’image et le commerce, mais qui pourrait croire que l’imagination cesse de fonctionner dès qu’il est en short et en tongs ?

    La preuve, il existe même des « Colonies de vacances écriture » où les talents en herbe peuvent « apprendre de nouvelles techniques d’écriture », « s’initier à la reliure et à la calligraphie », ou « découvrir les métiers de l’édition ».

    Et n’oublions pas que les personnages de romans saturés d’aventures en tous genres, ont aussi droit au repos réparateur. Le site Babelio.com nous propose un quizz (niveau facile) sur le thème.

    Je retourne à la plage (avec un carnet et un stylo, au cas où).

    A bientôt.

    Vacances.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu