Avertir le modérateur

"plan bibliothèque"

  • Pour l’amour des bibliothèques

    A l’occasion de l’annonce début février du « plan bibliothèque » par les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le journal Slate.fr consacre à ces lieux un grand article.

    Dans ses grandes lignes, ce plan veut augmenter les plages horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires, le soir jusqu’à 22 heures, la journée du samedi et même, pour quarante villes, le dimanche après-midi.

    L’auteure de l’article, Louise Tourret, s’interroge : « Mais vous l'avez peut-être remarqué, on ne voit pas beaucoup de bibliothèques dans les fictions françaises alors que ces scènes sont un classique des films américains : S.O.S. Fantômes débute à la New York Public Library qui est aussi le refuge du Jour d’après, la bibliothèque d’Harry Potter est magnifique et magique – les livres se rangent tous seuls –, celle de Breakfast Club, déprimante. Je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi les fictions françaises sont si pauvres en scènes de bibliothèque (cela fonctionne aussi pour les livres). »

    L’article recense également les raisons de leur fréquentation, et c’est parfois inattendu.

    Pour Charlotte, parisienne (23 ans), « Sainte-Barbe est mieux chauffée. Il y a de la moquette, certaines filles viennent en survêtement et apportent leurs chaussons pour travailler confort.»

    Jean-Philippe Lachaud, directeur de recherche en neurosciences cognitives et spécialiste de l’attention, explique « Des lieux comme les bibliothèques sont d’autant plus essentiels qu’il est de plus en plus difficile de trouver du calme pour le cerveau. Le fait que ce soit des lieux physiques est important : le bâtiment et ses murs matérialisent la séparation avec le monde du dehors. Les bibliothèques, leur silence et leurs rituels sont des lieux de culte de l’attention.»

    Enfin il y a aussi des raisons auxquelles on pense moins (à priori) :

    Toujours Charlotte, semble-t-il doublement motivée, « Si tu repères un mec que tu trouves mignon pas loin de toi, tu lui demandes de garder tes affaires pendant que tu sors faire une pause. Et quand tu reviens, bim, tu retrouves son numéro dans la poche de ton manteau. Il y a aussi un code : à Sainte-Geneviève, la manière dont tu poses ta carte de bibliothèque devant toi indique si tu es un cœur à prendre. Et attention, c’est sérieux ! J’ai plusieurs amies qui ont rencontré leur copain comme ça. »

    La liste complète de toutes les bibliothèques universitaires françaises sur Bibliopedia.

    Hp4screen24.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu