Avertir le modérateur

"lecture à haute voix"

  • La parole est au livre

    Il existe plusieurs façons de lire un livre, en tournant soi-même les pages, en écoutant quelqu’un le lire à haute voix. Une tradition de la lecture publique qui remonte à l’antiquité et qui était pratiquée dans les églises au moyen-âge.

    A l’image de Fabrice Luchini qui récite ou lit des textes d’auteurs, nombre de comédiens ces dernières années sont montés sur scène pour partager avec le public le plaisir de la littérature des idées et des mots.

    Des acteurs que l’on retrouve aussi dans le catalogue des éditions Thélème, avec au « générique », Guillaume Gallienne, Isabelle Carré, Lorànt Deutsch, Stéphane Freiss, Sara Forestier, Michel Vuillermoz, André Dussollier, et bien d’autres, dont les voix moins connues permettent d’apprécier les textes sans préjugés.

    Le plaisir de lire a également fait l’objet en 1987 d’un film « La lectrice » signé Michel Deville qui raconte l’histoire de Constance (Miou-Miou) qui devient lectrice à domicile et recrute par petite annonce « ses clients » amateurs de L’amant de Marguerite Duras, Guerre et paix de Tolstoï, des écrits du marquis de Sade, ou de poésie. Le long-métrage s’inspire d’un roman de Raymond Jean (Actes Sud).

    Les « Livreurs », lecteurs sonores passionnés expliquent « Écouter un texte est une autre manière de lire et de découvrir des livres et lire à haute voix peut aussi donner envie de lire silencieusement ! Pour cela, il faut qu'une lecture vivante respecte les sentiments de l'auteur sans le trahir, qu'elle mette en valeur le texte et non le lecteur. C'est à ce moment précis que se joue l'apprentissage de la lecture interprétée où le texte devient un livre sonore.
    Le son de Lecture fait entendre des auteurs classiques et contemporains, des styles littéraires et met en valeur la dimension émotionnelle d'une œuvre. Il sensibilise au lien qui existe entre le sens et le son des mots. De ce fait, l'interprétation littéraire prend tout son sens et le lecteur public s'efface au profit de l'œuvre en question. »

    La chaîne de télévision D8 a pensé aux insomniaques et diffuse vers 3 heures du matin son émission « Voyage au bout de la nuit » pendant laquelle des « narrateurs et narratrices lisent les plus grandes œuvres de la littérature française et rendent un hommage aux plus beaux textes de notre patrimoine. »

    Des livres à lire... les yeux fermés.


    Photo : Charles Dickens à sa table de lecture, gravure trouvée sur le blog « Lecture à haute voix », plateforme de rencontres du groupe lyonnais "Les lecteurs à haute voix".

    D8, Livreurs.com, Raymond Jean, La Lectrice, Michel Deville, éditions Thélème,

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu