Avertir le modérateur

Livre

  • Noël du livre... en Islande

    « C’est quoi le Jólabókaflóð, cette belle tradition islandaise de Noël ? » s’interrogeait l’an passé le quotidien Ouest France.

    ouest france, jólabókaflóð,livres hebdo,huffington postEt la journaliste Léa Viriet de nous expliquer dans un article très documenté : « À chaque pays ses traditions de Noël. En Islande, c’est le Jólabókaflóð : le déluge de livres. Dans ce petit pays de 338 000 habitants, le livre est le cadeau par excellence pour les fêtes de fin d’année. C’est une tradition qui daterait de la Seconde Guerre mondiale : à cette époque, les importations étaient limitées, mais le papier comme matière première était très abordable. Les livres ont donc naturellement trouvé leur place au pied du sapin. »

    Un moment festif autour du livre que l’on partage en famille et entre amis à l’aide d’un catalogue édité pour l’occasion et qui recense les titres de l’année. Le Huffington.post nous donne plus de détails : « En librairie ou au supermarché, des centaines de nouveaux titres sont alors mis en rayon à prix soldés, une tradition vitale pour les métiers du livre, dans un pays de 360.000 habitants où il faut débourser l’équivalent de 50 euros pour un roman. Après le repas familial du 24 décembre vient le temps de la lecture avec, très souvent, le dernier polar d’Arnaldur Indridason au coin du feu, un best-seller dans son pays natal depuis 2000. »

    ouest france, jólabókaflóð,livres hebdo,huffington postUne tradition qui fait rêver les libraires du monde entier, les librairies islandaises enregistrant de septembre à décembre leur plus gros chiffre de vente de livres de l’année.

    En France, si le Jólabókaflóð est en passe de devenir un « marronnier » de la presse (cette chronique en est la preuve), on est loin de cet engouement pour le livre, même si le dernier prix Goncourt ou le Renaudot restent une idée facile de cadeau de dernière minute. Livres Hebdo précisait en 2018 que, selon une étude CSA pour Franfinance (Société générale), seulement 40% des français avec un budget moyen de cadeaux de 358 euros (repas inclus) envisageaient d’offrir des livres. Le magazine spécialisé précise que les femmes et les seniors ont ce geste et que les ventes les plus importantes se font en région parisienne puisque « puisque 30% de ses habitants pensent offrir et recevoir un livre. »

    ouest france, jólabókaflóð,livres hebdo,huffington postLivres ou pas au pied du sapin, ce blog souhaite un joyeux Noël à tous ses lecteurs. S.P.

    IMPORTANT

    A partir du 31 décembre Marque Pages change d’adresse et devient Le Marque Pages (vous y retrouverez toutes les archives du blog actuel). Pensez dès à présent à noter le lien ci-dessous dans vos favoris. Merci de votre fidélité. S.P.

    https://lemarquepages.home.blog/

  • Quelques images du livre sur le net

    Le livre est un centre d'intérêt même sur les réseaux sociaux où l'on fait fait circuler et où on partage des images qui le concernent. Certaines sont hélas anonymes.

    Livres 1.jpg

    Livres 2.png

    (Veuillez noter que la section Fiction post-apocalyptique a été déplacée dans la section Actualité.)

    Livres 3.png

    Diffusé par I love books. Vu à Sélestat (67).

    Livres 4.jpg

    Livres 5.jpg

    Dessin de Deligne.

    Livres 6.png

    Librairie Grangier à Dijon.

    Livres 7.png

    Livres 8.jpg

     

  • Une librairie, deux festivals, et beaucoup d'albums d'images

    Les Boucaniers

    éditions Rouquemoute, Ici Même, éditions Petit à Petit, Polystyrène,Vide Cocagne, Camille Jourdy, Rébecca Dautremer, Caroline Solé, Gaya Wisniewski, Pocket junior, SArbacane, Thierry Magnier, L'école des loisirs,Actes sud BD, La Grande Ourse,Nathalie Bernard, Marion Brunet, Gilles Bachelet, Angoulême 2020, Nantes, Ulule, A Nantes, cinq éditeurs se réunissent pour créer une nouvelle café-librairie Les Boucaniers, un lieu dédié à la bande dessinée qui devrait ouvrir ses portes en 2020. Les partenaires sont les éditions Rouquemoute (humour), Ici Même (romans graphiques), les éditions Petit à Petit (BD documentaire), Polystyrène (livre-objet), et Vide Cocagne (albums militants et engagés). Le local actuellement en travaux est situé sur l’île de Nantes, dans le Quartier de la Création près du Carrousel des Mondes Marins et à proximité des Machines de l’Île dont l’éléphant est devenu un emblème de Nantes. Une campagne de financement participatif a été lancée sur Ulule pour accompagner le projet. A lire sur le sujet l'entretien accordé au site ActuaBD par un des créateurs.

    Angoulême 2020

    éditions Rouquemoute, Ici Même, éditions Petit à Petit, Polystyrène,Vide Cocagne, Camille Jourdy, Rébecca Dautremer, Caroline Solé, Gaya Wisniewski, Pocket junior, SArbacane, Thierry Magnier, L'école des loisirs,Actes sud BD, La Grande Ourse,Nathalie Bernard, Marion Brunet, Gilles Bachelet, Angoulême 2020, Nantes, Ulule, Le prochain Salon de la bande dessinée d’Angoulême a dévoilé sa sélection d’albums susceptibles d'être primés lors de la prochaine édition qui se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020. Une liste de 43 albums pour la sélection officielle, 8 pour la sélection jeunesse, 7 pour la sélection patrimoine, 6 pour la sélection Fauve-polar-Sncf, et 8 pour la sélection jeunes adultes, qui devrait permettre de faire les bons choix pour les cadeaux de Noël.

    L'Ourse de Montreuil

    éditions Rouquemoute, Ici Même, éditions Petit à Petit, Polystyrène,Vide Cocagne, Camille Jourdy, Rébecca Dautremer, Caroline Solé, Gaya Wisniewski, Pocket junior, SArbacane, Thierry Magnier, L'école des loisirs,Actes sud BD, La Grande Ourse,Nathalie Bernard, Marion Brunet, Gilles Bachelet, Angoulême 2020, Nantes, Ulule, Le salon 2019 du livre jeunesse de Montreuil vient de publier la liste de ses prix : Pépite d’or : Sans foi ni loi, de Marion Brunet (PKJ), Pépite du Livre illustré : Midi pile, de Rébecca Dautremer (Sarbacane), Pépite de la Fiction ado : Le Dernier sur la plaine, de Nathalie Bernard (Thierry Magnier), Pépite de la Fiction junior : Akita et les grizzlys, de Caroline Solé, illustrations de Gaya Wisniewski (L’École des loisirs), Pépite de la Bande dessinée : Les Vermeilles, de Camille Jourdy (Actes Sud BD). La Grande Ourse, prix récompensant l'ensemble de l'œuvre d'un auteur ou illustrateur francophone pour la jeunesse, a été décerné à Gilles Bachelet qui publie ses albums au Seuil Jeunesse.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu