Avertir le modérateur

Librairies

  • La vie en brèves du livre

    Portrait

    Trois livres figurent sur la photo officielle d’Emmanuel Macron président de la République française : « Les mémoires de guerre » du général de Gaulle, « Le rouge et le noir » de Stendhal, et « Les nourritures terrestres » d’André Gide. Dans une vidéo, on le voit prendre un soin tout particulier à choisir la page du livre de Charles de Gaulle qui sera photographié ouvert.

    Auto-édition

    Amazon lance la troisième édition de son concours Une info trouvée dans 20 minutes qui explique : « Chez Amazon, on les appelle les « indépendants ». Les auteurs auto-édités qui déposent leur livre sur la plateforme dédiée KDP sont si importants pour l’américain qu’il leur consacre depuis trois ans un concours dédié, une sorte de Goncourt de l’auto-édition dont le jury est présidé cette année par Yasmina Khadra. A gagner, une liseuse, une traduction, de l’argent mais aussi 20.000 euros de publicité pour émerger au milieu des 6,5 millions de livres numériques que propose actuellement le géant du e-commerce. »

    La différence

    Le Magazine littéraire annonce la mise en liquidation des Editions de la Différence. Le journal publie une lettre de Colette Lambrichs, co-fondatrice et directrice littéraire de la maison, écrite en 2012, extrait : « Ne sera bientôt pris en considération que ce qui intéresse le plus grand nombre car, dans le même temps, le réseau des libraires qui s'attachent à promouvoir et défendre des ouvrages d'une autre ambition sont fragilisés économiquement par la suprématie des grands groupes qui leur imposent une concurrence insoutenable. »

    Bibliambule

    Ouest France nous apprend que « Le « bibliambule » débarque en ville ! » à Brest : « Ce triporteur de 140 kg peut transporter entre 40 et 50 kg de bouquins. Livres pour enfants, jeunes adultes ou bandes dessinées, l’offre devrait satisfaire tous les curieux. » souligne le quotidien qui rajoute « Derrière l’attrayant objet coloré se cache une stratégie : « Redonner à la lecture sa place de loisir populaire et attirer de nouveaux publics au-delà de nos murs », commente Annie Tréguer, responsable du développement des publics. Car si le succès des médiathèques de la ville ne se dément pas, « une part de la population n’ose toujours pas franchir le pas ».

    Photo Ouest France

    direct.jpg

    Automne littéraire

    Comme d’habitude il faudra compter sur les conseils avisés de notre libraire pour trouver les bons livres dans les 581 romans qui paraîtront à la rentrée 2017.

  • Les plaisirs de la lecture à voix haute

    Longtemps cantonnées aux salons privés ou aux librairies, les lectures publiques sont devenues incontournables dans les manifestations dédiées au livre. Elles permettent de mettre en scène les textes et souvent de les faire découvrir.

    Les acteurs Fabrice Luchini ou Jacques Weber sont de ceux qui ont popularisé le genre, mais des auteurs tels que Christine Angot ou Michel Houellebecq ont eux aussi partagé leurs textes avec le public.

    Daniel Pennac est lui un fervent adepte de la lecture « à voix haute » comme le racontent Les Echos en 2013 : « Il aime tellement ça, Pennac, qu'à plusieurs reprises il est allé lire sur scène. Au théâtre du Rond-Point en 2004 avec son texte « Merci ", puis en 2009 avec son adaptation de Bartleby, d'Herman Melville à La Pépinière théâtre. Aux Bouffes du Nord, enfin, il y a quelques mois avec ce fameux « Journal d'un corps ». Il se délecte tout autant, en simple spectateur, d'écouter André Dussollier lire Marcel Proust ou Denis Podalydès, Céline. « Il existe une jouissance absolue, quand cela est bien fait, à écouter cette coïncidence parfaite entre le texte et la lecture. C'est le bonheur de la justesse. » En 2014, il se souvenait du temps où il était enseignant et déclarait à La Tribune de Génève « Dans mes classes, je faisais une heure de lecture hebdomadaire à tous mes élèves, avec un texte différent à chaque fois, de manière à ce que chacun y trouve son compte. »

    Grignan.pngL’écriture est également mise en valeur avec le Festival de la Correspondance de Grignan, « une manifestation culturelle pour célébrer l'art épistolaire, s'attache aux correspondances de toutes les époques et sous toutes ses formes, des plus traditionnelles aux plus contemporaines », dont la 22ème édition se déroulera du 4 au 8 juillet 2017 et cours de laquelle Marie-Christine Barrault lira des lettres de Mme Sévigné à sa fille.

    On recense également des troupes et des associations qui favorisent a lecture en public. C’est le cas à Carpentas avec des Bonheurs de lecture qui explique « Année après année, nous cheminons parmi les plus grands textes de la littérature universelle, nous partageons les émotions fortes qu'ils suscitent. Nous nous nourrissons des pensées et de la beauté qu'ils nous offrent », ou à Paris avec La voie des livres qui propose la lecture aussi bien de textes de Georges Perec que de Jack London.

  • Les libraires indépendants sur le Net, les 20 ans d'Harry Potter, et La Librairie Théâtrale à soutenir

    Les libraires indépendants sur Internet

    Cela s’appelle un site « ombrelle » on l’apprend en lisant l’article consacré par Culturebox à cette initiative : « Le Syndicat de la Librairie française (SLF) a officiellement lancé dimanche à La Rochelle une plateforme de recherche de livres sur internet, "librairiesindependantes.com", qui fédère les fonds de 700 libraires indépendants et doit permettre de renforcer leur présence sur la toile. L'annonce a été faite à l'occasion des Quatrièmes rencontres nationales de la librairie, qui réunissent jusqu'à lundi un millier de professionnels du livre, essentiellement des libraires indépendants, mais aussi des représentants des métiers du livre, pour échanger sur l'avenir du secteur. La France compte 3.200 librairies indépendantes. »

    Les 20 ans d’Harry Potter à Paris

    La bibliothèque municipale Rainer Maria Rilke à Paris rend un hommage original à Harry Potter dont le premier tome des aventures est paru il y a 20 ans. France Info : « Au plafond, des chapeaux à bout pointu, à l'accueil des baguettes de sorcier et depuis le début du mois, des ateliers, des conférences et une exposition, avec "un autographe de J.K Rowling et des plumes à papote faites maison". Aurore Yrondy remercie l'auteur pour avoir su donner le gout de la lecture à des centaines de millions d'enfants dans le monde. C'est le principe du roman d'apprentissage, les enfants ont grandi avec Harry Potter, dit-elle. "Les lecteurs ont fonctionné sur le même cycle qu'Harry Potter avec une année de scolarité par tome. Il y a eu la magie qui s'apprend, les histoires d'amour et d'adolescence..." 

    Le nouveau souffle de la librairie du Théâtre

    Les animateurs de la Librairie Théâtrale qui existe à Paris depuis 1852 lancent un appel sur le site de financement participatif Ulule pour donner un nouveau souffle à leur établissement. Ils présentent ainsi le lieu : « La Librairie Théâtrale est une librairie parisienne fondée en 1852, spécialisée dans le théâtre. Située à deux pas de l’Opéra Comique, du théâtre de la Michodière, des Folies Bergères, de l’Opéra Garnier, du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, elle voit défiler depuis plus d’un siècle les jeunes comédien(ne)s à la recherche de textes pour leurs auditions, les célébrités aussi, les auteurs débutants et confirmés, les metteurs en scène, les directeurs de théâtre et les simples spectateurs. »

    Le site de La Librairie Théâtrale

    Lib theatrale.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu