Avertir le modérateur

Librairies

  • Internet parle aussi du livre

    Le site Arch Daily nous invite à la visite de l’étonnante et impressionnante bibliothèque de la ville chinoise de Tianjin Binhai. Selon l’article « Les cinq niveaux du bâtiment contiennent un vaste programme d'installations éducatives. Le niveau souterrain dispose d'espaces de service, de stockage de livres et de grandes archives, tandis que le rez-de-chaussée est accessible aux enfants et aux personnes âgées, l'entrée principale et l'accès au complexe culturel, l'auditorium et les terrasses accès aux étages ci-dessus. Les premier et deuxième étages se composent principalement de salles de lecture, de livres et de salons tandis que les deux derniers étages comprennent également des salles de réunion, des bureaux, des salles informatiques et des salles audio. » La bibliothèque de Tianjin fait partie du plan des architectes allemands GMP qui vise à accentuer les caractéristiques des nouveaux quartiers environnants.

    Arch Daily, Tianjin Binhai, ActuaLitté.com, Chereau, Pixel Fever, Diego Alamos, RTBF

    Photo © Ossip van Duivenbode

    Nouveauté sur le site spécialisé ActuaLitté.com, des dessins satiriques de Chereau commentent chaque semaine l’actualité du livre. Ce même dessinateur vient de publier par ailleurs son quatrième livre de dessins d’humour « Du moment qu’on s’aime » (éditions Pixel Fever).

    Chereau Actua.jpg

    Pascale Sury et Jonathan Bradfer nous racontent sur le site de la RTBF l'histoire de Diego Alamos qui a installé au milieu du désert, une librairie et une maison d'édition aux portes de San Pedro de Atacama, première ville touristique du nord du Chili. « Une double oasis : une oasis de la verdure et une oasis du livre » pour ce passionné des livres dont la mère était bibliothécaire.

    Arch Daily, Tianjin Binhai, ActuaLitté.com, Chereau, Pixel Fever, Diego Alamos, RTBF

  • Le combat des librairies indépendantes

    Certes, Amazon peut vous livrer rapidement un livre, mais qui mieux qu’un libraire peut vous recevoir dans un cadre agréable et vous conseiller sur vos lectures.

    Les lecteurs ne s’y trompent d’ailleurs pas qui, dans une enquête réalisée pour le mensuel Que Choisir auprès de 4163 de ses abonnés, plébiscitent à 36 % la librairie, 29% Internet et 27 % les grandes surfaces spécialisés.

    Une tendance intégrée par le groupe Cultura proclamant dans une campagne de recrutement de vendeurs, notamment de livres « Vos passions font nos métiers ». La chaîne de produits culturels annonce par ailleurs l’ouverture en octobre de 5 magasins, à Tourcoing, Evreux, Amiens, Saint-Brieuc, Toulon, de quoi susciter quelques inquiétudes chez les libraires. Livres Hebdo, qui précise qu’en 2017 Cultura aura inauguré au total 10 magasins, cite Anne Martelle, cogérante de Martelle, principale librairie d’Amiens, elle estime que malgré tout« le vrai danger vient d’Amazon qui détruit des circuits entiers de distribution et menace à terme la création éditoriale. »

    Face à cette concurrence les libraires s’organisent aussi sur internet à Paris avec ParisLibrairies.fr et en régions. Parmi d’autres, on peut signaler la présence sur la toile du site Les librairies indépendantes de Nouvelle-Aquitaine qui rassemble 92 enseignes, ou en Bretagne Kenstroll, groupement des librairies indépendantes spécialisées en culture bretonne.

    Une tendance de fond puisqu’en juin 2017 le Syndicat de la librairie française (SLF) annonçait le lancement d’une plateforme de recherche de livres sur Internet, librairiesindependantes.com. Dans L’Express Guillaume Husson, délégué général du syndicat, expliquait : « C'est comme pour les billets d'avion. Il existe des sites internet qui regroupent toutes les offres du marché et qui redirigent ensuite vers les sites marchands. Librairiesindependantes.com fonctionne de la même manière. »

    Mais rien ne vaut le contact humain comme le souligne l’enquête de Que Choisir qui parmi les attraits de la librairie relève d’abord « la compétence et l’implication du personnel, l’ambiance du lieu et, enfin, l’étendue et l’originalité de l’offre. » Les efforts pour valoriser les livres sont également un facteur de satisfaction comme en témoigne un participant au sondage : « Nous avons un libraire talentueux qui invite régulièrement des auteurs et ça c’est merveilleux », sans oublier, comme le note un autre lecteur, que « La visite d’une librairie fait découvrir d’autres livres que celui pour lequel on était entré ».

    L’aventure de la lecture se vit aussi en librairie.

    Que Choisir.png

    Photo, document Que Choisir.

  • Lieux de mémoire (et de vie) du livre papier

    « J'essaie de ramener les clients en boutique, chez le bouquiniste, dans le réel, parce qu'à un moment le virtuel commence à fatiguer ». Ces fortes paroles sont prononcées par Didier Rodriguez, fondateur du Village du livre.

    Un lieu décrit ainsi par France 3 (une vidéo accompagne l’article) : « Un univers de papiers dissimulé au cœur de vielles pierres. Plus de 2000 mètres carrés dédiés au livre sont installés dans une bâtisse du XVII, à Sablons près de Libourne en Gironde », à Laubardemont plus précisément.

    A eux seuls les chiffres donnent la dimension de l’aventure qui a débuté en mai 2017 : cinq ans de travaux, sept millions de livres, dont près de deux millions référencés sur Internet, seize personnes pour envoyer les livres commandés sur www.le-livre.fr.

    Didier Rodriguez partage aujourd’hui avec son fils Adrian la passion des livres, et sa volonté à vouloir conserver ce patrimoine classé en cinq univers : les vieux papiers et les collections, les religions et les sciences, la gastronomie, l’art et l’histoire naturelle, l’histoire, la géographie et le régionalisme, et la litterature et la jeunesse. Paradoxalement leur site se retrouve au premier rang des libraires indépendants des ventes en ligne.

    Village Livre.png

    Autre lieu pittoresque mais dans le Val-d'Oise, au bout de la ligne D du RER, à 11 kilomètres de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, la librairie Goussainlivres. Dans un village déserté par ses habitants dans les années 1970 après la construction de l’aéroport, subsiste un commerce de livres anciens et d’occasion animé par Nicolas Mahieux. Au mois de mars son créateur fêtait les 20 ans de son enseigne.

    Présent à Goussainville dans sa boutique (fermée les lundi et jeudi), le libraire participe aussi dans la région à de nombreux événements autour du livre, anime une page Facebook où l’on peut suivre son actualité, et un site avec un lien dédié aux ventes par correspondance (avec Priceminister).

    1434191104271_goussainvillevieux_pays_frankreich_flughafen_charles_gaulle_nico.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu