Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 6

  • Partout le long combat des libraires pour exister

    La bonne nouvelle pour commencer cette nouvelle année 2019 nous vient de Belgique, « Les libraires grignotent des parts de marché à Amazon » titre Le Soir. Le quotidien explique que c’est grâce à la plateforme Librel, que les libraires indépendants de Wallonie-Bruxelles ont vendu dix mille e-books en un an. Une petite part de marché, 6%, mais qui démontre qu’on peut faire évoluer les achats des lecteurs, y compris dans le domaine du numérique, vers les libraires. Le Soir rajoute « Alors que Librel.be n’est opérationnelle que depuis mars 2015, les (près de) 10.000 livres numériques vendus sur la dernière année représente malgré tout un signal encourageant. » Une tendance étudiée par Ipsos qui constate que « Librel.be convainc en particulier lecteurs jeunes (25-34 ans), bruxellois et issus classes sociales supérieures. » Un sondage est trop réduit pour être fiable écrit le journal, mais ces chiffres de vente permettent à Philippe Goffe, de la Librairie Graffiti, à Waterloo, et administrateur de Librel.be, de confirmer un succès pour les livres de fantasy, de romance, et des livres d’actualité ».

    New York 5ème et 6ème 026.jpg

    La mauvaise nouvelle nous vient d’outre Atlantique, où, nous apprend le site Actualitté, en moins de dix ans les États-Unis ont perdu près de la moitié de leurs libraires. Une situation qui touche aussi les personnels car ce secteur de l'économie américaine est celui qui a perdu le plus d'emplois entre 2008 et 2017. Le site spécialisé précise également « Les activités annexes à l'impression en prennent aussi un coup : tout ce qui concerne la reliure, la gravure ou encore le gaufrage fait les frais d'une baisse de l'utilisation du papier et de l'imprimé. On compte 23.920 employés dans le secteur, une baisse de 44,2 % par rapport à 2008. » Dans ce pays 48% des achats de livre en ligne passent par Amazon (Livres Hebdo).

    Heureusement un autre article d’Actualitté révèle que les librairies indépendantes américaines ont connu une bonne année 2018 : « Dans un courrier envoyé aux membres de l'association et consulté par Publishers Weekly, le président de l'American Booksellers Association (ABA), Oren Teicher, s'est réjoui d'une croissance des ventes d'environ 5 % par rapport à celles de l'année précédente. D'après lui, l'une des explications derrière cette bonne année 2018 réside dans une meilleure collaboration entre les libraires et les éditeurs. »

    Mes meilleurs vœux pour 2019 à tous les lecteurs et lectrices de ce blog.

  • Images du livres sur Internet

    On parle aussi du livre sur les réseaux sociaux, certains pour promouvoir la lecture d'autres pour s'amuser de son utilisation. L'essentiel c'est qu'il ne soit pas oublié dans ce nouveau monde vituel. La plupart de ces images ont été publiées sur Facebook.

    Blog ed 1.jpg

    Conseil de lecture.

    Pivot 4.png

    Un grand spécialiste vous le dit.

    46991093_2400061413342439_6041461557316026368_n.jpg

    La lecture est un combat.

    Blog ed 2.jpg

    Conseil d'éditeur.

    lavabo-740x410.jpg

    Les livres sont toujours utiles.

    Hugo 5.jpg

    On trouve aussi le grand Victor Hugo sur la toile.

  • Michel Houellebecq, Philippe Lançon, et Gilets jaunes

    Le nouveau Houellebecq

    DuNDkByX4AAEF-Z.jpgL’événement de la « rentrée » littéraire en janvier 2019 sera sans aucun doute - parmi 493 les romans annoncés -, Sérotonine le nouveau livre de Michel Houellebecq. Un premier tirage de 230 000 exemplaires est prévu pour ce livre de 347 pages qui arrivera en librairie le 4 janvier 2018. Nombre de journalistes spécialisés ont déjà entre les mains le manuscrit mais l’éditeur, Flammarion, a demandé "très solennellement" aux médias de respecter un embargo jusqu’au 27 décembre.

    On se souvient que la sortie et la promotion de son précédent livre Soumission avait été occultée en janvier 2015 par l’attentat de Charlie Hebdo. Il s’en est malgré tout vendu à 800 000 exemplaires.

    Photo de la couverture publiée par Bernard Lehut (RTL) sur Twitter.

    Un nouveau prix pour Le lambeau

    On apprend dans Livres Hebdo qu’il existe un prix des prix littéraires et que celui-ci vient d’être attribué à Philippe Lançon pour Le lambeau (Gallimard). Une distinction supplémentaire pour ce livre qui a déjà obtenu le prix Fémina, un prix spécial du Renaudot, et figurait dans nombre de sélections de prix littéraires, excepté celle du Goncourt. Le lambeau s’est vendu à 160 000 exemplaires.

    Le jury du Prix des Prix est présidé par Pierre Leroy et composé de Christine Albanel, Jérôme Béglé, Alexandre Bompard, Guillaume Cerutti, Marie-Laure Delorme, Nicolas Demorand, Marie Drucker, Pierre Lescure, Olivier Poivre d'Arvor, Bruno Racine, Alain Terzian.

    Gilets jaunes rien de nouveau (pour les livres)

    zoom-leurs-enfants-apres-eux.jpgTélérama a recensé dix livres « romans annonciateurs de la crise » des « Gilets jaunes ». L’hebdomadaire explique : « Ecrivains et écrivaines se sont attelé et s’attachent encore à observer les mécanismes de la violence sociale, à sonder le malaise des territoires français, à exprimer la colère et la détresse de leur population et à imaginer l’issue souvent tragique qu’elles pourraient trouver. » Parmi ces « lanceurs d’alerte » littéraires on trouve Nicolas Mathieu avec Leurs enfants après eux (Actes Sud) prix Goncourt 2018, François Bégaudeau et son livre En guerre (collection Verticales Gallimard), et Virginie Despentes auteure de la trilogie Vernon Subutex (disponible en coffret au Livre de Poche).

    2505244f81070644a7d9857e2e53e314.jpgSubutex Poche.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu