Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 5

  • Des librairies qui ferment en Corse et à Paris

    « Bastia : comment expliquer la fermeture des librairies ? » s’interroge France 3 Corse qui constate : « Depuis 2012, cinq des sept librairies de Bastia et ses environs ont fermé. » Le libraire Stéphane Papi fait les comptes : « Ici, sept librairies, on a atteint un niveau qui était trop important. Je pense honnêtement que le marché pour Bastia est de deux librairies […]. Il n’y a pas 100 000 habitants dans le centre-ville. Donc pour faire travailler tout le monde, je pense que deux c’est un bon compromis », et France 3 de conclure : « Deux, c’est exactement le nombre de librairies que compte Bastia avec Papi et Album les deux enseignes historiques de la ville. Pour l’heure, elles sont toujours fidèles au poste. Les lecteurs bastiais, échaudés par les fermetures de ces dernières années, espèrent que la série noire en restera là. »

    Bastia, Paris, la capitale n’est pas non plus à l’abri de la fermeture de librairies. Le Parisien nous apprend que Yves Toutut, le vieux libraire situé en face du Centre Pompidou, va mettre la clé sous la porte. Le quotidien précise : « Pas à cause de son âge, jure ce monsieur bien vert, de colère. « Je pourrais continuer. Mais plus personne n’achète de livres d’art. C’est fini ». » Le patron du Centre Pompidou est même passé le voir pour lui demander de continuer « Car les nouveaux voisins du « XXe siècle & ses sources », de Starbucks à Puma, n’ont plus grand-chose à voir avec la peinture ». Yves Toutut constate désabusé « Il y a des touristes attirés par la vitrine. Mais ils ne rentrent pas », et est déterminé à vendre sa librairie dans les trois mois.

    20 siecle.png Photo Google.

    Autre mauvaise nouvelle trouvée sur la page Facebook SOS librairie qui ferme, à propos de la menace qui pèse sur la librairie parisienne L'œil Ecoute, 77 Bd du Montparnasse dans le 6e. De nombreux écrivains se mobilisent et le vendredi 13 octobre une nocturne sera organisée à partir de 18 heures : « les auteurs viendront avec une bouteille et un truc à grignoter et offriront aux lecteurs un pot de l'amitié. Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de s'engager à acheter un livre de la librairie quel qu'il soit. Cela peut-être un polar, un roman d'amour, de politique, un livre pour enfant, un livre de cuisine, celui qui vous tente ou que vous aviez remis à plus tard. Les auteurs y poseront une petite dédicace en souvenir de la soirée. Pour ceux qui n'habitent pas la région parisienne ou qui ne sont pas libres ce soir-là, vous pouvez participer à notre opération de soutien en déposant symboliquement le prix d'un livre sur la cagnotte Ulule https://fr.ulule.com/librairie-loeil-ecoute/ mise en place pour tenter de sauver la librairie. » 25 000 euros sont nécessaires.

  • Une bibliothèque sous les bombes

    Actualitté, Delphine Minoui, Seuil, Paris Match, La grande librairie, DarayaSous les bombardements de leur ville, de jeunes Syriens ont rassemblé quelques 10 000 volumes et créé une bibliothèque souterraine pour lire et survivre. Une histoire qui est racontée dans « Les Passeurs de livres de Daraya » de Delphine Minoui.

    Le sujet :

    « L’idée est venue lors de la bataille et la destruction de Daraya, où la plupart des librairies ont été partiellement ou totalement détruites ». Une quarantaine de bénévoles s’est alors mise à l'œuvre : réunir tout ce qui pouvait être encore lu, et le collecter avant d’ouvrir un nouveau lieu, dans un espace sûr. Et surtout, parvenir à constituer un endroit propice à la lecture. Un travail minutieux, de classement et d’archivage, pour simplifier l’accès des habitants.  Les volumes récupérés ont tous été annotés avec le nom de l’endroit où ils ont été trouvés, et celui de son propriétaire s’il est connu. Un classement méthodique pour affirmer qu’il ne s’agit pas de rapines, ni de vols : lorsque la situation le permettra, les propriétaires se manifesteront pour retrouver leurs livres. » (Actualitté. 2015)

    Présentation de l’éditeur :

    « Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'étouffer. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature. » (Le Seuil)

    L’auteure :

    Delphine Minoui, de mère française et de père iranien, a reçu le prix du club de femmes « Ailleurs » pour son livre «Je vous écris de Téhéran» (Ed. du Seuil). Prix Albert Londres 2006, cette journaliste spécialiste du Moyen-Orient est correspondante du « Figaro » en Turquie, après l’avoir été à Beyrouth, Tunis et au Caire. (Paris Match).

    La vidéo :

    Delphine Minoui parle de son dernier livre dans l’émission La grande librairie du 21 septembre 2017 :

    Delphine Minoui.png

  • Guillaume Musso change d'éditeur

    Rares sont les écrivains qui restent fidèles à leur premier éditeur comme Anna Gavalda avec Le Dilettante. Les rencontres, les conditions financières, et la concurrence commerciale, font que certains cèdent aux sirènes d’autres maisons.

    Musso_Un_Appartement_a_Paris.jpgC’est le cas de Guillaume Musso dont Livres Hebdo nous annonce le changement d’éditeur et passe de XO, filiale du groupe Editis, à Calmann-Lévy, maison du groupe Hachette Livre. Mauvaise nouvelle pour Editis (groupe Planeta) et joli coup pour les éditions Hachette qui peuvent se réjouir de l’arrivée d’un auteur dont le dernier livre « Un appartement à Paris » s’est vendu à 420 000 exemplaires et dont l’édition de poche d’un autre de ses romans « La fille de Brooklyn » a atteint une vente de 410 000 exemplaires. Lot de consolation pour Editis, l'exploitation du format poche reste au sein d'Univers poche (Pocket), une de ses filiales.

    Le monde de l’édition est coutumier de ces coups de théâtre et on se souvient encore du passage en 2005 de l’écrivain Michel Houellebecq des éditions Flammarion, aux éditions Fayard, appartenant au groupe Hachette Livre, encore lui, et du montant du chèque, plus d’un million d’euros dit-on, qui l’accompagnait (pour le moment on ne connaît pas les détails du départ de Guillaume Musso).

    L’Express a raconté dans le détail l’histoire de ce « transfert du siècle » dont les protagonistes étaient Claude Durand, Frédéric Beigbeder, François Samuelson agent de l’écrivain, Arnaud Lagardère, entre autres.

    Devant la polémique engendrée Flammarion s’est rebiffée déclarant « Nous n'avons pas voulu ajouter au brouhaha médiatique au moment de l'annonce du transfert, mais un certain nombre de clauses contractuelles lient Michel Houellebecq à notre maison», et effectivement plusieurs titres paraîtront ensuite chez Flammarion dont « La Carte et le Territoire » qui obtiendra en 2019 le Prix Goncourt.

    Cela a souvent été dit sur ce blog, l’accession au succès dans l’édition est une véritable loterie. Le résultat dépend de la recherche de nouveaux talents, de leur accompagnement, et de l’accueil du public, des investissements pas toujours évidents à capitaliser.

    2157084-gf.jpgDans un communiqué cité par Livres Hebdo, Pierre Conte, Directeur général d’Editis a déclaré parlant de Guillaume Musso « Nous n’avons pas réussi à le convaincre de changer d’idée ni, malgré le soutien actif de notre actionnaire, d’accepter une solution alternative dans notre groupe autour d’une autre de nos maisons. La proposition concurrente venait de trop loin, la chose était bien trop engagée. Et il a précisé que son groupe « est bien assez fort pour amortir ce choc et nos énergies jusque-là consacrées à cet auteur vont pouvoir être mises à disposition d’autres talents et projets. »

    Ainsi va le monde de l’édition.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu