Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 5

  • Les mauvais chiffres de l’édition, un prix littéraire satirique, et un manifeste d’écrivains

    En Panne !

    Mauvaise passe pour le monde de l’édition si l’on en croit CultureBox : « Orientés à la baisse depuis le début de l'année, les ventes de livres se sont carrément effondrées en avril, selon des données rassemblées par le magazine Livres Hebdo à paraître vendredi 2 juin. La campagne électorale semble avoir détourné les lecteurs des librairies. Le livre est en effet un des seuls secteurs à souffrir. Les ventes de commerce, tous produits confondus, ont eu tendance à résister (-0,2%).  Sur les quatre premiers mois de l'année, la baisse est de 4,6%. La tendance annuelle du marché du livre décroche à -1,8%. Aucun circuit de distribution du livre n'est épargné. Les librairies de 2e niveau (petits points de vente de proximité et supermarchés) sont les plus affectées (-12%), devant les hypermarchés (-10%) et les librairies générales de 1er niveau (-9%). Même les grandes surfaces culturelles enregistrent une baisse substantielle (-8%). »

    Ils écrivent Charlie

    Charlie Hebdo a dévoilé les lauréats 2017 (dont un âgé de 12 ans) de son prix consacré à l’écriture: « Le "Prix littéraire Charlie", dit aussi "Le Prix Charlie Hebdo" est un grand concours national lancé par Charlie Hebdo, récompensant les textes inédits les plus drôles écrits par les collégiens, lycéens et étudiants sur un thème donné. Le concours, ouvert à tous les francophones, quel que soit leur pays de résidence, récompense toutes les formes d’humour : humour noir, absurde, grotesque, pince-sans-rire ou débile. » Les textes primés ont été publiés dans l’hebdomadaire et sur le site du journal.

    Etonnant manifeste

    Le 1 St Malo.jpgA l’occasion de la dernière édition du festival Etonnants voyageurs à St Malo, 60 écrivains parmi lesquels Tahar Ben Jelloun, Patrick Chamoiseau, J.M.G Le Clezio, Laurent Gaudé, Erik Orsenna,Yann Quéffélec, Michel Le Bris, Sorj Chalandon, ont signé le manifeste "Nous sommes plus grands que nous". Extrait du texte intégral publié par BibliObs et l’hebdomadaire le 1 (photo) : « Ouvrons les yeux : nous sommes en train de perdre la bataille de la culture. Il ne suffit pas de brandir, tel un talisman, le mot «culture» face à la barbarie: toutes les cultures ne se valent pas. Il y eut une culture nazie, des philosophes nazis, des écrivains et des artistes nazis. C’est d’un combat à l’intérieur de la culture qu'il s’agit. Ce qui suppose, sans rien oublier des horreurs de l’histoire, que l’on retrouve cette idée de l’être humain qui fit notre génie. Et que cesse ce vertige du dénigrement, de la haine de soi où puisent si généreusement aujourd’hui ceux qui nous ont déclaré la guerre. »

  • Les occasions du Bibliovore

    « Beaucoup de personnes viennent me donner leurs livres pour qu’ils retournent dans le circuit et c’est agréable de voir que les gens lisent encore beaucoup, sur papier », c’est ce que déclare Corentin Halley, ancien professeur de français qui a démissionné de l'Éducation nationale en 2012 pour lancer « Le Bibliovore ».

    Le Bibliovore, Corentin Halley, Info-Tours

    L’article d’Info-Tours d’où est extraite cette citation détaille : « Ce bouquiniste qui réside à Luynes est notamment présent pour vendre des livres à prix cassés le 4ème dimanche de chaque mois sur le Boulevard Béranger de Tours (mais aussi à Angers ou Le Mans). A chaque fois, il en a en moyenne 1 500 sur son stand de 10m à 3€ pièce, 10€ les 4. Mais, ponctuellement, cet ancien prof passionné de littérature a besoin de refaire son stock. Pour ça, il a trouvé une méthode originale et imparable : ouvrir des boutiques éphémères et inciter les Tourangeaux à venir lui vendre les livres qu’ils ne veulent pas garder. »

    En janvier 2016, Info-Tours expliquait : « Concrètement, il rachète les livres en bon état (impératif) et disposant d'un code barre (donc imprimés après 1980). Pour déterminer les prix, il se base sur les cotes établies par le site Momox, l'un des deux seuls à proposer ce service en France, un système comparable à l'Argus des voitures et qui fonctionne avec une formule autour du nombre d'exemplaires en circulation du livre, de son prix de vente moyen et de son poids. »

    Sur le site Le Bibliovore dans la rubrique Vente directe on trouve les dates et les lieux où l’on peut se procurer les « Livres à 3 € » ou à « 10 € les 4 ». Le Bibliovore est également présent sur FaceBook et sur une boutique Amazon où l’on trouve des ouvrages qui ne sont pas disponibles dans les ventes directes ou les brocantes.

    Ce blog a déjà consacré plusieurs articles au marché du livre d’occasion (23.2.2017, 25.12.2016, 15.9.2013, 18.2.2013), celui-ci vient confirmer que le livre, grâce à des passionnés, a bien une deuxième vie, et tout comme les chats dit-on, plusieurs vies

    Le site Momox cité dans la chronique.

    Photo Info-Tours.

  • Les journaux parlent du livre

    Les journaux aiment le livre, petite revue de presse qui évoque un détail important de sa fabrication, la vente d’une librairie à Montpellier, et le partage d'ouvrages en entreprise.

    Les livres ont bon dos

    « Pourquoi les dos des livres sont-ils (presque) tous écrits dans le même sens ? », le site Slate s’est posé la question et nous apporte la réponse en racontant cette anecdote : « Le plus compliqué est encore que le dos à la française n’est même pas l’unique système en vigueur dans l’Hexagone. Bien que très minoritaire, le dos à l’américaine a ses adeptes (Les Arènes, Economica, Grasset pour une partie de ses titres…), et il présente même un sérieux avantage, comme le rappelle le fondateur d’Economica, Jean Pavlevski : « Quand on pose un de nos livres à plat, le dos est lisible. Si vous posez à plat un livre avec un dos à la française, son titre apparaît à l’envers. » C’est la même raison qui a conduit Les Arènes à opter pour le dos à l’américaine : en 2010 l’éditeur avait publié un monumental Tout Cabu et s’est aperçu au moment de placer ses ouvrages en piles sur les tables des libraires que le dos apparaissait à l’envers. Trois ans plus tard, il a donc corrigé le tir avec Cabu New York, dont les dos à l’américaine étaient cette fois lisibles dans les piles de livres. »

    Librairie à vendre

    « Le Furet du Nord, un repreneur qui terrorise les employés de Sauramps » titre le site spécialisé Actualitté.com qui nous apprend la vente d’une des célèbres librairies de Montpellier avec à la clé la prévisible suppression d’emplois : « Depuis plusieurs semaines, l’enseigne revenait dans les discussions : mi-mai, le PDG de Sauramps, Jean-Marie Sevestre, signalait ainsi que plusieurs directeurs du Furet avait été reçus dans les établissements de Montpellier, ainsi que d’Alès, en vue d'une reprise. « Sauf qu’Alès ne les intéresse manifestement pas », précise aujourd'hui un proche du dossier. « Nous pensions que leur intérêt se tournerait vers Odyssée, mais manifestement, c’est Triangle qu’ils veulent. » Dans les faits, cela laisserait les 32 personnes d’Odyssée sur le carreau, et plus de 40 personnes pour Triangle. « On parle de plus de 70 salariés sur Montpellier, et le maire n’a toujours pas levé le petit doigt ? Il refuse d’intervenir ou de faire le moindre commentaire : comment est-ce possible, alors qu’il était également président de la métropole ? », s’interrogent les salariés. 

    Lire et partager

    Mieux se connaître dans l’entreprise grâce à ses lectures c’est le but que se propose l’application Ton Book Too que nous présente 20 minutes : « En octobre, les grandes entreprises auront accès à un portail dédié pour que les salariés s'échangent des bouquins. Aujourd'hui, cinq sociétés de plus de 150 personnes ont déjà pré-commandé des abonnements sur Ton Book Too. « Dans une tour comme Total à la Défense, personne ne se connaît, contrairement à une petite PME. Le livre est un prétexte pour que les gens se rencontrent » », explique Valentine Dubot, (confondatrice de Ton Book Too).

    Une vidéo accompagne l’article et explique le fonctionnement de l’appli disponible dès le mercredi 31 mai sur iOS et Android :

    Ton Book Too.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu