Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 4

  • Le livre audio se fait entendre

    « Pourquoi le livre audio est en plein boom » Europe 1, « Livres audio : les Français de plus en plus séduits », France Info, « Salon du livre: les Français de plus en plus séduits par les livres audio », BFM TV, « Lecture : les livres audio ont la cote » Biba Magazine, la presse est unanime.

    Le monde de l’édition est ainsi fait et si, il y a encore quelques mois on misait sur les liseuses numériques du type Kobo ou Kindle pour étendre le marché de la lecture, c’est aujourd’hui le livre audio qui semble ouvrir de larges perspectives aux éditeurs.

    Et le phénomène semble universel puisque Actuallité constate que « La Foire du Livre de Londres accueille avec beaucoup d'enthousiasme le livre audio, devenu dans les marchés anglophones de l'édition, mais pas seulement, un des formats à la croissance la plus rapide. Tant et si bien qu'on le retrouve au sein d'une bonne partie des catégories éditoriales, y compris les plus improbables. » Et le site spécialisé de proposer un entretien avec les responsables de l'édition des livres audio des presses universitaires de Cambridge, éditeur académique et scientifique, qui lancent une collection de livres audio.

    Le livre audio n’est pas une nouveauté, un précédent article de ce blog répertoriait déjà les entreprises pionnières dans le domaine en France Audiolib créée par Hachette livre et Albin Michel en 2008, Ecoutez lire de Gallimard, et les éditions Frémeaux & Associés très présentes sur ce marché (Blog du 20.10.2018), sans oublier Audible « une société Amazon ». Aujourd’hui de plus en plus de personnes sont équipées d’un smartphone multifonctions dont celle notamment de pouvoir télécharger et stocker des podcasts d’émissions radios, ou de fichiers numériques de livres et le choix des titres est de plus en plus varié. Les nouveautés, surtout lorsqu’elles ont reçues un prix sont également plus rapidement disponibles en livres audio. Ainsi l’audiolibraire Book d’Oreille propose six prix Goncourt à la lecture, de La vie devant soi de Romain Gary à Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre. Autre plateforme, Eden qui propose de nombreux livres numériques et des titres audio. On trouve dans le catalogue aussi bien Le Trône de fer (Tome 1) de George R. R. Martin, L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante, Harry Potter à L’école des Sorciers de J.K. Rowling, ou Six histoires inédites du Petit Nicolas de René Goscinny et Jean-Jacques Sempé.

    Photo. Une nouveauté à paraître annoncée en janvier 2019 par Audiolib.

    Audiolib, Ecoutez lire, Frémeaux & Associés, J.K. Rowling, René Goscinny, Jean-Jacques Sempé, George R. R. Martin, Book d'Oreille, Eden,

  • Livre Paris 2019 le rendez-vous des lecteurs

    Le 3e baromètre Ipsos/Centre National des Lettres, dévoile que les lecteurs de livres sont plus nombreux. Livres Hebdo qui commente cette étude écrit que ce constat « traduit un élargissement du lectorat en 2019. Alors que 92% des Français ont lu au moins un livre, quel que soit son genre littéraire, au cours des 12 derniers mois, 88% se déclarent lecteurs, contre 84 % lors de la précédente étude en 2017.» Parmi les fidèles à la lecture on trouve les jeunes adultes (+ 9 points par rapport à 2017) lecteurs de mangas, comics, romans SF, et les femmes « âgées de 52 ans en moyenne ». L’hebdomadaire spécialisé précise « la tendance au rajeunissement se confirme là aussi, avec une présence importante de lectrices de mangas. » Le site Actualitté analyse également ces résultats (« Un Français sur trois lit pour être heureux et épanoui ») et constate « 51 % des hommes lisent plus facilement de la BD et 66 % des femmes des ouvrages pratiques, ou arts de vivre et loisirs. Notons qu’en fonction des générations, les disparités s’accentuent : le roman – littérature blanche – connaît une importante baisse chez les 35-49 ans par exemple. »

    Autant de profils de lecteurs que l’on retrouvera sans doute dès le 14 mars et jusqu’au 18 mars dans les allées du salon Livre Paris qui annonce une 39ème édition « particulièrement festive, créative, participative ».

    Livre Paris 2019, Louis-Ferdinand Céline, Erri de Luca,, Actualitté.com, Ipsos/CNL, Libération,Si la manifestation voit son nombre d’entrées diminuer d’années en années (l’entrée est payante, de 6 euros, tarif réduit, à 34 euros pour un coupe-file de 4 jours, tout ça moins cher en prévente) elle n’en reste pas moins un des événements les plus marquants organisés autour du livre et du monde de l’édition. A Paris. Signe de l’importance Libération, lui consacre un numéro spécial (voir photo) le jour de l’ouverture et toute la presse en parle.

    Au programme signatures (3000 auteurs et célébrités (sic) annoncés), débats, et événement en tout genres, avec en 2019 comme fils rouges thématiques « L’Europe et La Norme et ses limites ». Toutes les facettes de l’édition sont représentées, littérature, polar, sciences, BD, mangas, jeunesse.

    Le lecteur visiteur peut aussi se glisser dans les « Coulisses de l’édition » qui proposent de s’intéresser à l’histoire d’un éditeur, de découvrir les métiers de l’édition, ou celui de libraire « à l'heure où la profession doit affronter de nouveaux défis et faire face à des concurrents numériques de plus en plus présents. »

    Parmi les débats et rencontres on peut citer « Morale et littérature, des liaisons dangereuses ? », « La bd : une machine à stéréotypes ? », « La collection Bouquins, une aventure éditoriale de 40 ans », « Les réseaux sociaux et les mutations numériques du livre », « L’effondrement peut-il être une utopie pour sauver la planète ? », « Ces actes illégaux qui ont fait évoluer la loi : combats de femmes », « Erri de Luca, l’Europe au cœur », « Louis-Ferdinand Céline : la littérature a-t-elle tous les droits ? », etc., cette liste n’est qu’un petit échantillon des « temps forts » proposés par Livre Paris.

  • Ecrire sous la dictée

    Prosper Mérimée, Bernard Pivot, La Dépêche, Pour les Nuls, éditions First,Cali, Hachette, Pocket,  Les Dicos d’OrLa plus célèbre des dictées fut pendant longtemps celle écrite en 1857 par l’écrivain Prosper Mérimée « à la demande de l’impératrice Eugénie afin de distraire la cour » précise la fiche Wikipedia qui lui est consacrée. On y apprend aussi que Napoléon III aurait fait soixante-quinze fautes, l’impératrice soixante-deux, Alexandre Dumas fils vingt-quatre, Octave Feuillet dix-neuf et Metternich fils, ambassadeur d’Autriche, trois. Depuis le vocabulaire utilisé dans la première version a été mis à jour pour suivre l'évolution de la langue mais elle n’en demeure pas moins une dictée souvent qualifiée de « plus difficile au monde » encore aujourd'hui.

    Prosper Mérimée, Bernard Pivot, La Dépêche, Pour les Nuls, éditions First,Cali, Hachette, Pocket,  Les Dicos d’OrAutre personnalité à avoir popularisé l’exercice, Bernard Pivot, qui de 1985 à 2005 dans le cadre de l’émission Les Dicos d’Or organisa le Championnat de France d'orthographe. A propos de la dernière édition qui rassemblait 187 participants Bernard Pivot estimait qu‘il s'agissait d'une dictée d'un niveau qui n'a probablement jamais été aussi élevé ». Dans son compte rendu La Dépêche révélait que « Seuls trois finalistes, un professeur de lettres classiques, un informaticien et un typographe retraité parvinrent au « zéro faute », sur un texte mêlant calembours, termes liés à l'exercice physique, mais pas seulement. » L’aventure prit définitivement fin la même année avec une joute rassemblant les 19 finalistes des saisons précédentes.

    prosper mérimée,bernard pivot,la dépêche,pour les nuls,éditions first,cali,les dicos d’or,hachette,pocketEn 2019, on retrouvera ce type de concours dans le cadre du salon Livre Paris qui se déroulera du du 15 au 18 mars 2019, avec la 10ème édition de La Dictée pour les nuls organisé par la célèbre collection « Pour les Nuls » des éditions First. La dictée se déroulera le samedi 16 mars, à 12h, sur la Grande Scène et le texte sera lu par le parrain de cette 10e édition, le chanteur Cali. Trois catégories sont proposées : juniors (jusqu’à 15 ans), amateurs, et experts. Inscriptions sur le site de l’éditeur. Interrogé sur Europe 1, Cali, qui a publié en 2016 son premier roman Seuls les enfants savent aimer (Pocket), parle de son travail d’écriture et confie « Au début, c’était évidemment "qui suis-je pour écrire quelque chose ?" », « je suis tellement à genou devant les Hugo, Fante, Bukowski ou encore Salinger", et avoue qu’aujourd'hui « Je m’amuse, c’est un plaisir fou d’écrire ».

    Ladictée.fr un site spécialisé parmi tant d’autres, et pour les enfants une appli Hachette pour tablette et smartphone.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu