Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 3

  • Très chers beaux livres

    Le musée du Louvre nous invite à participer à l’achat du Livre d'heures acquis en 1538 par François 1er, et qui connu ensuite plusieurs propriétaires, Henri IV, Marie de Médicis, le cardinal Mazarin, avant de partir pour l’Angleterre au 18ème siècle. Son prix est de 10 millions d’euros et le Groupe LVMH de l’homme d’affaire Bernard Arnault s’est engagé à en payer la moitié. Restent à trouver les 5 millions manquants pour lesquels l’opération "Tous mécènes" est lancée par Le Louvre.

    Présenté comme un joyau de l'orfèvrerie et de l'enluminure de la Renaissance ce livre de petit format - 8,5 cm de hauteur x 6,5 cm de largeur – comporte seize peintures et de nombreuses initiales décorées. Sa reliure est en or émaillé ornée de pierres précieuses et de deux grandes plaques de cornalines gravées (pierres semi-précieuses). Il est accompagné d’un signet ou marque-page en forme de colonne sertie de rubis et de turquoises (voir photo)

    Le Livres d'heures est visible à Paris, jusqu’au 18 janvier 2018 dans le cadre de l’exposition "François Ier et l'art des Pays-Bas" présentée au Louvre.

    françois 1er,marcel pagnol,éditions les saints pères,bernard arnault

    Autre beau livre, mais beaucoup, beaucoup plus abordable - 149 euros quand même -, le manuscrit de "La Gloire de mon père" de Marcel Pagnol édité par les éditions Les Saints Pères.

    Un éditeur spécialisé dans la publication de reproductions de manuscrits originaux et dont le catalogue propose déjà les œuvres d’Apollinaire, Victor Hugo, Jules Verne, Marcel Proust, Jacques Prévert, Boris Vian. Des fac-similés de qualité qui permettent d’approcher le travail de création de ces auteurs, l’écriture, les ratures, les ajouts à des textes devenus des grands classiques de la littérature.

    "La Gloire de mon père" paru en 1957, est le premier titre de la série "Souvenirs d'enfance" de Marcel Pagnol. Il sera suivi par "Le château de ma mère", "Le temps des secrets" et "Le temps des amours". Ces romans ont également été adaptés plusieurs fois au cinéma et récemment en bande dessinée.

    françois 1er,marcel pagnol,éditions les saints pères,bernard arnault

  • Galeries d’art et édition

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Patti Smith, Livres HebdoRobert DelpireFin septembre disparaissait Robert Delpire, 91 ans, éditeur, directeur artistique, et créateur de la collection Photo Poche (qui continue à être publiée par Actes Sud). Fondateur du Centre national de la photographie il fut aussi un éditeur qui exposa dans sa galerie au cœur de St Germain des prés à Paris, les œuvres de photographes, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson mais également de dessinateurs, André François, Savignac. Le quotidien La Croix écrivait à son propos : « Directeur artistique de la revue L’Œil à ses débuts, fondateur d’une agence de publicité, producteur de films, Robert Delpire fut enfin le commissaire de plus de 150 expositions photographiques qui ont circulé dans le monde entier. En 2017, ses textes sur la photographie ont été rassemblés et publiés sous le titre « C’est de voir qu’il s’agit » aux éditions Robert Delpire. »

    Autre éditeur, autre domaine, la bande dessinée. En 2009, Jacques Glénat, a racheté et rénové à grand frais le couvent Sainte-Cécile à Grenoble, des bâtiments historiques du XVIIème siècle. Il en fera son siège social mais aussi un lieu d’expositions. Grand amateur d’art, c’est en 2013 qu’il ouvre à Paris une galerie pour présenter le travail de ses auteurs. Situé sur le Carreau du Temple au centre de la Capitale, l’espace accueille les planches originales d’albums édités par Glénat, mais également des travaux plus personnels des dessinateurs. A signaler que la galerie ouvre en janvier et pendant quelques jours une antenne à Angoulême lors d’un festival de la bande dessinée.

     Le site de la Galerie Glénat.

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Livres HebdoRobert Delpire

    Le 11 novembre 2017, ce sera au tour des éditions Gallimard d’ouvrir les portes de leur galerie au 30-32 rue de l'Université 75007 Paris. Selon Livres Hebdo qui annonce l’événement la première exposition "Autour de Patti Smith : Rimbaud, Genet, Camus, etc." sera consacrée, du 11 au 18 novembre, à l'artiste à l'occasion de la parution le 26 octobre de l'édition intégrale illustrée de Just Kids. On pourra y voir une sélection de pièces originales inédites, issues des Archives historiques de l'éditeur, mises en lien avec l'univers de la chanteuse. Livres Hebdo conclut ainsi son article : « Fruit d'un projet porté depuis plusieurs mois par Antoine Gallimard, la Galerie Gallimard s'inscrit dans une longue tradition de dialogue entre l'art et la littérature au sein de la maison. En 1931, Gaston Gallimard avait créé la Galerie de la NRF, qui s'est maintenue durant trois ans, avant de lancer dans l'après-guerre la Galerie de la Pléiade, dont les portes se sont définitivement fermées en 1951. »

  • Lieux de mémoire (et de vie) du livre papier

    « J'essaie de ramener les clients en boutique, chez le bouquiniste, dans le réel, parce qu'à un moment le virtuel commence à fatiguer ». Ces fortes paroles sont prononcées par Didier Rodriguez, fondateur du Village du livre.

    Un lieu décrit ainsi par France 3 (une vidéo accompagne l’article) : « Un univers de papiers dissimulé au cœur de vielles pierres. Plus de 2000 mètres carrés dédiés au livre sont installés dans une bâtisse du XVII, à Sablons près de Libourne en Gironde », à Laubardemont plus précisément.

    A eux seuls les chiffres donnent la dimension de l’aventure qui a débuté en mai 2017 : cinq ans de travaux, sept millions de livres, dont près de deux millions référencés sur Internet, seize personnes pour envoyer les livres commandés sur www.le-livre.fr.

    Didier Rodriguez partage aujourd’hui avec son fils Adrian la passion des livres, et sa volonté à vouloir conserver ce patrimoine classé en cinq univers : les vieux papiers et les collections, les religions et les sciences, la gastronomie, l’art et l’histoire naturelle, l’histoire, la géographie et le régionalisme, et la litterature et la jeunesse. Paradoxalement leur site se retrouve au premier rang des libraires indépendants des ventes en ligne.

    Village Livre.png

    Autre lieu pittoresque mais dans le Val-d'Oise, au bout de la ligne D du RER, à 11 kilomètres de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, la librairie Goussainlivres. Dans un village déserté par ses habitants dans les années 1970 après la construction de l’aéroport, subsiste un commerce de livres anciens et d’occasion animé par Nicolas Mahieux. Au mois de mars son créateur fêtait les 20 ans de son enseigne.

    Présent à Goussainville dans sa boutique (fermée les lundi et jeudi), le libraire participe aussi dans la région à de nombreux événements autour du livre, anime une page Facebook où l’on peut suivre son actualité, et un site avec un lien dédié aux ventes par correspondance (avec Priceminister).

    1434191104271_goussainvillevieux_pays_frankreich_flughafen_charles_gaulle_nico.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu