Avertir le modérateur

Marque Pages - Page 3

  • 20 Minutes, les livres au quotidien

    Souvent cité sur ce blog comme source d’articles, le quotidien 20 Minutes démontre qu’il s’intéresse au livre et lance une initiative auprès de ses lecteurs qui aiment lire.

    Explication : « Depuis ce vendredi, 20 Minutes a ouvert sa plateforme contributive dédiée aux livres de fiction. Avec une double ambition : vous aider à choisir les livres qui vous parleront, vous donner la possibilité de nous recommander les ouvrages qui vous ont marqué. Pour développer notre espace, nous nous sommes associés à 2minBooks, une plateforme de passionnés de bouquins qui envoient chaque semaine les meilleures citations d'un livre du moment. Un essai ou une bio dont tout le monde parle, un manuel de créativité ou un manifeste politique qui fait le buzz. Restait à créer son équivalent pour les romans... Et le voici! Vous pouvez d’ores et déjà y retrouver quelques fiches rédigées par nos pionniers et soumettre votre propre critique de roman. »

    La rédaction précise cependant qu’elle continuera à « couvrir du mieux possible l’actualité du secteur en vous apportant témoignages, analyses et entretiens, tout au long de l’année. »

    Parallèlement au lancement de cette plateforme le quotidien publie un article titré : « Publie-t-on assez de romans en France? », et s’interroge « Ne passe-t-on pas à côté du nouveau John Kennedy Toole, auteur de la géniale Conjuration des imbéciles s’étant donné la mort sept ans avant de voir son manuscrit accepté. Ne néglige-t-on pas, compte tenu du cours du feuillet dans certaines revues de qualité, un levier de croissance déterminant pour notre pays ? »

    Dans l’article, on apprend que selon un sondage Le Figaro littéraire - OpinionWay de 2009 plus de 1,4 million de Français âgés de 18 ans et plus auraient rédigé un manuscrit, et que près de 400 000 personnes ont déjà envoyé leur texte à une maison d'édition.

    Et qui sait si un de ces auteurs ne se retrouvera pas un jour dans la liste des plus gros vendeurs de livres, comme celle proposée début février par 20 Minutes et reprise du Palmarès 2016 L’Express-RTL? Aux trois premières places on découvrait Leïla Slimani « Chanson Douce » (Gallimard), Prix Goncourt, Gaël Faye « Petit Pays » (Grasset), Prix Goncourt des lycéens, et Guillaume Musso, « La Fille de Brooklyn » (XO).

    Gaël Faye « Petit Pays », Guillaume Musso, « La Fille de Brooklyn », 20 Minutes, John Kennedy Toole,Le Figaro littéraire, L'Express, RTL,  Leïla Slimani « Chanson Douce »,

  • La BD à suivre sur notre écran de téléphone

    Les tirages de la bande dessinée sont impressionnants pour le secteur de l’édition toujours en quête de lecteurs, mais ce marché déjà florissant a vu dans le numérique l’opportunité d’accroître sa diffusion.

    En France, plusieurs diffuseurs proposent de lire sur écran de nombreux albums, parmi eux on peut citer izneo (dont 50% a été racheté par la FNAC), bdbuzz, Sequencity, avecomics, etc.. La plupart proposent une lecture en pleine page pour les tablettes, ou case par case, d’albums parus au format papier ce qui amène les éditeurs, et les réseaux de libraires, à investir ces plateformes comme le détaille cet article de Lettres Numériques.

    Un phénomène apparu dans les années 1990 aux Etats-Unis comme le raconte Neuvième Art 2.0 qui nous propose une histoire de la bande dessinée numérique, un  dossier très complet signé Julien Baudry.

    Si Internet a offert un support inédit à la bande dessinée, les smartphones vont sans doute eux aussi apporter du nouveau dans ce domaine avec l’arrivée des « webtoons » venus de Corée du nord. Une autre façon de lire la BD comme l’explique RFI : « Les auteurs coréens ont commencé à publier leurs BDs en ligne il y a dix ans, alors que les éditeurs papier disparaissaient les uns après les autres. Ces webtoons – contraction de web et cartoon – sont devenus une industrie florissante, avec des dizaines de sites, des milliers d’auteurs. Si l’on inclut les produits dérivés, c’est un marché évalué à 320 millions d’euros, qui devrait doubler d’ici deux ans. Un Coréen sur trois en lit au moins une fois par semaine. »

    BSC news consacre un article à la la plate-forme Delitoon en écrivant : « Loin de concurrencer le livre, Delitoon cherche à dynamiser un marché culturel et à moderniser la lecture de la bande dessinée. La plateforme, tente d’innover afin de rendre la lecture mobile et accessible en élargissant sa capacité de diffusion. », et conclut : « Entre addiction aux séries et puissance de l’image », Delitoon promet une lecture accessible partout et à tout instant. »

    Webtoons.png

    Photo izneo.

  • La deuxième vie des livres de poche

    Dans le domaine du livre toutes les aventures semblent encore possible. Sous le titre « En Bretagne, un spécialiste du livre de poche tient tête à Amazon », Le Parisien nous raconte celle de Benjamin Duquenne.

    Livreenpoche.pngSon idée est toute simple : « Depuis 2002, il offre une nouvelle vie en ligne aux livres d'occasion. Livrenpoche, petite entreprise « à taille humaine », au fonds colossal de 200 000 ouvrages, est aujourd'hui l'un des rares en France à survivre face à des géants comme Amazon. Pour son quinzième anniversaire, la société, qui continue de grandir, s'apprête à embaucher « un, voire deux salariés » et à ouvrir une annexe pour accueillir un stock global de 400 000 livres. »

    Au départ collectionneur, Benjamin Duquenne a ensuite utilisé Internet pour vendre ses titres devenus trop nombreux. La création d’un site lui a permis de toucher aussi bien les particuliers chercheurs d’occasions que les collectionneurs. Un outil qui reçoit quotidiennement la visite de 3500 visiteurs et qui a permis de vendre depuis 2002 plus de 1,4 millions de livres tous thèmes confondus.

    Les livres sont proposés par genres (Actualité, Arts, Jeunesse,Ecologie, SF, Fantasy, Santé, Scolaire), et plusieurs rubriques sont plus spécialisées « Bonnes affaires », « Livres récents ». on y trouve même des BD et Mangas et des livres neufs.

    Livreenpoche, dont le slogan est « nos livres ont une histoire », se distingue aussi par une approche différente de son activité marchande : « Loin des groupes internationaux, Livrenpoche compte 6 salariés et s'est implanté dans une petite Zone Artisanale locale. Les livres proposés à la vente ne proviennent que de notre stock. Chacun des livres d'occasion proposés à la vente ont été identifiés par nos opérateurs. Cela permet de répondre à une demande précise, une gestion des commandes en direct. En cas de réclamation, d'y répondre avec souplesse et facilité.»

    Longtemps on a cru que le numérique allait faire disparaître le livre papier, l’initiative de Benjamin Duquenne démontre que non seulement il continue à vivre, mais qu’il peut avoir plusieurs vies.

    A lire sur le même sujet un article du Journal du Net (2003) qui raconte la genèse du projet, et le test du site fait par Geekroniques (2017).

    Photo du site Bretagne-Bretons.

    Livreenpoche-V2.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu