Avertir le modérateur

Editeurs

  • Les mauvais chiffres de l’édition, un prix littéraire satirique, et un manifeste d’écrivains

    En Panne !

    Mauvaise passe pour le monde de l’édition si l’on en croit CultureBox : « Orientés à la baisse depuis le début de l'année, les ventes de livres se sont carrément effondrées en avril, selon des données rassemblées par le magazine Livres Hebdo à paraître vendredi 2 juin. La campagne électorale semble avoir détourné les lecteurs des librairies. Le livre est en effet un des seuls secteurs à souffrir. Les ventes de commerce, tous produits confondus, ont eu tendance à résister (-0,2%).  Sur les quatre premiers mois de l'année, la baisse est de 4,6%. La tendance annuelle du marché du livre décroche à -1,8%. Aucun circuit de distribution du livre n'est épargné. Les librairies de 2e niveau (petits points de vente de proximité et supermarchés) sont les plus affectées (-12%), devant les hypermarchés (-10%) et les librairies générales de 1er niveau (-9%). Même les grandes surfaces culturelles enregistrent une baisse substantielle (-8%). »

    Ils écrivent Charlie

    Charlie Hebdo a dévoilé les lauréats 2017 (dont un âgé de 12 ans) de son prix consacré à l’écriture: « Le "Prix littéraire Charlie", dit aussi "Le Prix Charlie Hebdo" est un grand concours national lancé par Charlie Hebdo, récompensant les textes inédits les plus drôles écrits par les collégiens, lycéens et étudiants sur un thème donné. Le concours, ouvert à tous les francophones, quel que soit leur pays de résidence, récompense toutes les formes d’humour : humour noir, absurde, grotesque, pince-sans-rire ou débile. » Les textes primés ont été publiés dans l’hebdomadaire et sur le site du journal.

    Etonnant manifeste

    Le 1 St Malo.jpgA l’occasion de la dernière édition du festival Etonnants voyageurs à St Malo, 60 écrivains parmi lesquels Tahar Ben Jelloun, Patrick Chamoiseau, J.M.G Le Clezio, Laurent Gaudé, Erik Orsenna,Yann Quéffélec, Michel Le Bris, Sorj Chalandon, ont signé le manifeste "Nous sommes plus grands que nous". Extrait du texte intégral publié par BibliObs et l’hebdomadaire le 1 (photo) : « Ouvrons les yeux : nous sommes en train de perdre la bataille de la culture. Il ne suffit pas de brandir, tel un talisman, le mot «culture» face à la barbarie: toutes les cultures ne se valent pas. Il y eut une culture nazie, des philosophes nazis, des écrivains et des artistes nazis. C’est d’un combat à l’intérieur de la culture qu'il s’agit. Ce qui suppose, sans rien oublier des horreurs de l’histoire, que l’on retrouve cette idée de l’être humain qui fit notre génie. Et que cesse ce vertige du dénigrement, de la haine de soi où puisent si généreusement aujourd’hui ceux qui nous ont déclaré la guerre. »

  • Une éditrice ministre de la Culture

    Pour la première fois depuis longtemps le ministère de la Culture a été attribué à une professionnelle du secteur en l’occurrence François Nyssen, directrice des éditions Actes Sud.

    Petite revue de presse :

    La Provence, « Interview Françoise Nyssen : "Le rapport éducation-culture m'importe énormément"

     […] « Aviez-vous imaginé être ministre un jour ?
    F.N. :
    Jamais ! Surtout pas. Mais on ne dit pas non quand on vous appelle. J'ai un profond respect de la République, on a une responsabilité, donc on y va.

    Quelle ministre de la Culture voulez-vous être ?
    F.N. :
    Quand on est éditeur, on est très préoccupé par la diffusion. La culture, on doit l'accompagner dans sa création et dans sa diffusion aussi. C'est une possibilité de lien social à recréer avec les gens, en général.

    De quelle culture serez-vous la ministre ?
    F.N. :
    La culture nourrit tout, c'est la relation à la beauté, à l'environnement des idées, elle embellit notre vie. C'est important de la faire partager, on ne doit plus être dans l'entre-soi. »[…]

    Le Figaro, « Françoise Nyssen, une éditrice sur tous les fronts »

    […] « C'est une enfant plutôt secrète qui peuple sa solitude en dévorant des romans. Malgré ce goût précoce pour la lecture, elle choisit de faire des études de sciences, parce que cette discipline lui paraît plus simple que la littérature. (…) En 1978, elle emménage à Paris où elle travaille au ministère de la Culture, à la direction de l'architecture. Mais très vite, elle rejoint son père Hubert Nyssen pour l'aider dans son projet de maison d'édition. C'est là qu'elle rencontre son second mari Jean-Paul Capitani qui entre aussi dans l'aventure d'Actes Sud. La maison d'édition, qui ouvrira des bureaux à Paris mais dont le siège social reste à Arles, agrège autour d'elle un espace culturel, un cinéma, une librairie et une salle de concert, qui attire des artistes de toutes les disciplines. » […]

    Slate, « Chère Françoise Nyssen, je vous adore, mais... »

    […] « Enfin, et surtout, si à première vue, elle parait ô combien légitime au poste de ministre de la Culture, on en est pas moins face à un vrai problème de conflit d'intérêts. Comme me l'a soufflé un confrère, «c'est comme si  Hulot avait des actions EDF». En effet, comme le stipule le Comité des ministres du Conseil européen aux États membres, «un conflit d’intérêts naît d’une situation dans laquelle un agent public a un intérêt personnel de nature à influer ou paraître influer sur l’exercice impartial et objectif de ses fonctions officielles». Or, les décisions que devra prendre Françoise Nyssen ne vont pas concerner que le cinéma, les intermittents ou les droits d'auteur. La politique culturelle concerne aussi le livre et les choix qu'elle fera auront nécessairement un effet direct sur les finances et l'activité d'Actes Sud, ainsi que sur les librairies et les maisons d'éditions placées sous pavillon Actes Sud. Si on ne peut soupçonner Françoise Nyssen d'âpreté au gain ou de népotisme, le problème mérite d'être soulevé. »[…]

    Bonus, un entretien accordé à Télérama en 2015.

    F Nyssen.png

    Photo : Capture d’écran vidéo MProvence TV.

  • Le livre en humour et images

    Quelques images humoristiques circulent sur Internet et les réseaux sociaux mettant en scène le livre, en voilà une petite sélection (dont tous les auteurs n'ont pu être identifiés) :

    1604556_659560110773197_1355710751_n.jpg

    17458204_1662221347418887_8730980350702098402_n.jpg

    WaL08FT.jpg

    Humour-Livre.jpg

    Deligne.fr

    0654_b829_500.jpeg

     

    Livre dedicace.png

    Jeff Stahler

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu