Avertir le modérateur

tatiana de rosnay - Page 3

  • Revue de presse éphémère

    Où l’on parle d’écrivains dans la presse et quelquefois de livres :

    L’Obs consacre un article à Giuseppe Grassonelli, un mafioso sicilien condamné à perpétuité pour s’être lui même vengé du meurtre de membres de sa famille, et qui, en prison, « a appris à écrire et décroché un diplôme en «Lettres et philosophie», avec une thèse sur « la Révolution napolitaine de 1799». Puis il y a mijoté une fascinante autobiographie romancée, « Malerba » (la mauvaise herbe), qui a reçu le prix Leonardo Sciascia en 2014. »


    giuseppe grassonelli,tatiana de rosnay,patrick modiano,dora bruder,rachid boudjedra,saint-exupéry,corto maltese,ruben pelleejero,juan díaz canales,hugo pratt,bernard-henri levy,noël godinTatiana de Rosnay parle de sa relation avec son smartphone dans L’Express. A la question  « L'endroit où vous l'avez oublié ? » elle répond : «Au bar de l'hôtel Gramercy à New York. On devient un peu idiot quand on perd son portable, avec toutes les données personnelles qu'il contient. Mais aucune photo compromettante dans le mien ! Qu'importe s'il est piraté, je sauvegarde mes manuscrits ailleurs, dans mon petit bureau secret du XVe arrondissement. »

    giuseppe grassonelli,tatiana de rosnay,patrick modiano,dora bruder,rachid boudjedra,saint-exupéry,corto maltese,ruben pelleejero,juan díaz canales,hugo pratt,bernard-henri levy,noël godin
    Patrick Modiano a inauguré à Paris une promenade Dora Bruder du nom de cette adolescente juive déportée à Auschwitz et devenue l'héroïne d'un de ses romans, lit-on sur le site d’Europe 1. Le prix Nobel de littérature a déclaré : "Dora Bruder était une jeune fille qui aimait ce quartier et elle a été arrachée à la vie par la barbarie simplement parce qu'elle était juive", a-t-elle déclaré avant d'ajouter : "Se souvenir du passé, c'est être capable d'affronter et de répondre à celles et ceux qui font des amalgames, qui voudraient nous faire croire que tout cela est derrière nous, voire que cela n'a jamais existé". 

    Le débat fait rage sur les réseaux sociaux depuis que l’écrivain Rachid Boudjedra a revendiqué son athéisme sur une chaîne de télévision algérienne. France 24 qui commente l’information explique : « Ces propos pourraient lui coûter cher. L'islam est religion d'État en Algérie et la loi prévoit une peine d'emprisonnement de trois ans à cinq ans contre "quiconque offense le prophète, et les envoyés de Dieu ou dénigre le dogme ou les préceptes de l'islam". »

    Libération s’interroge : « Pourquoi Saint-Exupéry est-il entré dans le domaine public partout, sauf en France ? » et précise « Deux explications à cela. D'une part, le droit d'auteur français est particulièrement complexe et labyrinthique ; surtout, il existe ce qu'on appelle les prorogations de guerre. Ces dernières prévoient une extension du droit d'auteur, qui prendrait en compte les périodes couvrant la Première Guerre mondiale, ainsi que la Seconde Guerre mondiale, où l'activité économique est ralentie, ce qui chamboule l'exploitation commerciale de l'œuvre. Il existe également une extension spéciale de 30 ans pour les auteurs « morts pour la France », ce qui est le cas de « Saint-Ex », tombé au combat le 31 juillet 1944. »

    giuseppe grassonelli,tatiana de rosnay,patrick modiano,dora bruder,rachid boudjedra,saint-exupéry,corto maltese,ruben pelleejero,juan díaz canales,hugo pratt,bernard-henri levy,noël godinLe Figaro permet de découvrir les premières pages du prochain album des aventures de Corto Maltese, dessiné par Ruben Pelleejero et scénarisé par Juan Díaz Canales. Les deux espagnols ont redonné vie à ce personnage créé en 1967 par Hugo Pratt disparu en 1995. Il faudra cependant attendre le 30 septembre 2015 pour trouver en librairie « Sous le soleil de minuit » (Casterman).

    Enfin Bernard-Henri Levy s’est fait entarter pour la huitième fois par Noël Godin comme nous le raconte Paris Match, mais là on s’éloigne peut-être de la littérature.

     

  • Marc Levy, Adrien Bosc, Isabelle Rivoal, Restos du cœur, Patrick Modiano, Daniel Boulanger, et Fleur Pellerin...

    Revue de presse :

    Déconnecter avec Marc Levy

    Dans ma dernière chronique, je vous contais les aventures de l’écrivain avec l’univers numérique. Dans L’Express, on peut lire un article sur l'enquête de l'association Culture Papier portant sur le rapport des Français au papier. Le parrain de cette association, Marc Levy, déclare au magazine « L'ultra-connectivité est formidable dans bien des domaines et situations, mais pouvoir se déconnecter est aussi un acte essentiel de la vie.  Un exemple, lorsque vous lisez sur une liseuse numérique, vous n'êtes pas déconnecté. Des informations sur vos lectures sont collectées: ce que vous lisez, la vitesse à laquelle vous lisez, les pages que vous avez passées, si vous avez été ou non au bout de votre lecture, les mots que vous avez surlignés, et ceux sur lesquels vous avez effectué des recherches... Ces données sont exploitées à des fins commerciales et publicitaires. »

    La rentrée littéraire des premiers romans

    Toujours dans L’Express, on trouve une liste d’auteurs qui ont « épaté les rédactions de Lire de la rédaction par leur style, la diversité et l'ampleur de leur sujet » ; « des jeunes écrivains avec lesquels il faudra compter lors de la rentrée littéraire. » Cela va du premier roman d’Adrien Bosc « Constellation » dont le sujet « relate le dernier vol du Constellation, petit bijou d'Air France qui, parti de Paris pour New-York, n'arriva jamais à destination. Une réflexion sur le destin audacieuse et bien menée. »  à  « Grosse » d’Isabelle Rivoal « un premier roman décevant ».

    Lire pour les Restos du cœur

    La radio RFI nous apprend sur son site que « Treize nouvelles inédites signées par treize auteurs français de renom seront publiées le 6 novembre au profit des Restos du Cœur par les éditions Pocket, permettant à l'association de distribuer trois repas pour chaque livre acheté. » Dans la liste des treize auteurs figurent Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, Marc Levy, Guillaume Musso, Jean-Marie Perier, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt, Franck Thilliez et Bernard Weber.

    La disparition de Daniel Boulanger

    Sous le titre « Daniel Boulanger, l'homme qui se cachait derrière ses livres est mort », L’Obs rend hommage à l’écrivain en republiant le portrait que Jean-Louis Ezine avait fait de lui en 1994. Auteur d'une vingtaine de romans, mais aussi de nombreux recueils de nouvelles et de poésie, il fut membre de l'Académie Goncourt de 1983 à 2008. Scénariste et quelquefois acteur, il a participé à des films de François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Alain Corneau et Philippe de Broca.

    Modiano prix Nobel... de la Paix ?

    Le Huffington Post présente une « battle » entre ministres de la Culture après les propos de Fleur Pellerin dévoilant à Canal + qu’elle lisait moins depuis qu’elle était ministre. Titre de l’article « Filippetti, Pellerin ou Mitterrand : qui parle le mieux de Modiano ? » Fleur Pellerin a quand même tenu à préciser « Quand j'entends dire que je suis inculte ou que je ne lis pas, je trouve cela absolument scandaleux. J'ai dit que je lisais moins, je n'ai pas dit que je ne lisais pas. »

    13atable.jpg

  • Spécial Salon du Livre

    A quoi sert le Salon du livre de Paris dont la prochaine édition se déroulera du 22 au 25 mars à Paris ? A vendre des livres pour les éditeurs, à rencontrer des auteurs pour les lecteurs..., mais est-ce suffisant pour que le public vienne en nombre comme l’espèrent les organisateurs ?

    « Une visite au Salon du livre est toujours la promesse de mille découvertes, et autant de rencontres », formule un peu passe partout, mais que Le Figaro présente comme un engagement de Vincent Montagne, président du syndicat national de l'édition, et de Bertrand Morisset, le commissaire du Salon.

    Pas facile de se renouveler après 33 éditions et de faire se déplacer aux portes de la capitale un public - payant - qui se raréfie dans le temps.

    Pour se décider à y aller, le mieux est sans doute d’étudier le programme pour choisir entre « 2000 auteurs, 1200 exposants et des centaines de débats ». Le salon ayant déjà fait depuis sa création un vaste tour du monde en mettant à l’honneur chaque année un pays, c’est la littérature roumaine qui sera célébrée cette année, et Barcelone qui sera la ville invitée. Pourquoi pas ?

    Le Figaro, lui, essaie de nous allécher en présentant « dix têtes d’affiche » parmi lesquelles on trouve Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, Joël Dicker, Tatiana de Rosnay, Marc Levy, Amélie Nothomb, ou encore l’exposition des 60 ans du Livre de Poche.

    Cependant cette brochette d’écrivains ne semble pas suffisante pour attirer les foules car les organisateurs font par ailleurs la part belle à la bande dessinée, au point que le site spécialisé ActuaBD écrit « Toujours est-il que rarement la bande dessinée aura été aussi présente au Salon du Livre de Paris. Une bande dessinée commerciale, transgénérationelle, qui s’appuie sur des marques fortes » et de préciser « Comme à la Foire du Livre de Bruxelles la semaine dernière, le Salon du Livre de Paris déroule un tapis rouge molletonné à la bande dessinée, produit d’appel pour un marché du livre en crise. »

    Zep et son personnage Titeuf dont les albums se vendent à des millions d’exemplaires depuis 20 ans, Arleston auteur à succès avec 131 albums, ou encore une exposition sur les Mangas vont peut-être attirer des hordes d’enfants et d’ados fanatiques.

    Une chose est sûre, à l’heure où l’objet livre tend à sedématérialiser, le Salon a au moins un mérite, celui de réunir physiquement des milliers de professionnels et d’amateurs, et de démontrer ainsi que l’univers du livre est encore vivant et porteurs de belles rencontres.

    Salon du livre de Paris : Parc des Expositions, Porte de Versailles. Pavillon 1. 75015 Paris. Site internet: www.salondulivreparis.com

    Salonlivre.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu