Avertir le modérateur

l'express - Page 5

  • Christophe Blain, dessinateur d’excellence

    Christophe Blain, vous connaissez ? C’est un auteur de bandes dessinées dont les 2 tomes de son dernier opus se sont vendus à plus de 450 000 exemplaires. D’ailleurs ils viennent d’être réédités en un seul volume.

    Le film Quai d’Orsay, vous connaissez ? Un film récent de Bertrand Tavernier qui raconte les tribulations diplomatiques d’Alexandre Taillard de Worms, personnage largement inspiré de Dominique de Villepin et racontées par Antonin Baudry, un de ses anciens collaborateurs lorsqu’il était ministre.

    Le lien entre ces deux œuvres, c’est Christophe Blain, qui est le dessinateur de la BD Quai d’Orsay dont le cinéaste s’est inspiré pour réaliser son film et auquel il a collaboré.

    En quelques mois, Christophe Blain est passé du statut d’auteur dont le talent était apprécié par quelques initiés, à celui d’auteur médiatique. Un parcours jalonné de nombreux albums et de collaborations avec Joann Sfar, Lewis Trondheim, ou David B.

    9782205057164-couv-I400x523.jpgDéjà remarqué avec un de ses tout premiers albums Le Réducteur de Vitesse (Dupuis, 1999), en 2002, il recevait au festival de la BD d’Angoulême le prix du meilleur album pour le tome 1 de sa série Isaac le pirate, Les Amériques (Dargaud), et en 2013, toujours à Angoulême, le Fauve d’Or pour Chroniques diplomatiques. Entretemps en 2007, il a publié Gus une série de trois albums qui raconte les aventures sentimentales de trois cow-boys hors-la-loi.

    Adepte du dessin de reportage, Carnet d'un matelot, (Albin Michel, 1994), Carnets de Lettonie, (Casterman, 2005), et pour faire partager une autre de ses passions, la cuisine, il va se plonger en 2011 dans l’univers quotidien du célèbre chef Alain Passard et racontera cette expérience dans En cuisine avec Alain Passard (Gallimard), une livre qui vous met la « cuisine végétale » à la bouche.

    9782205061321.jpgA 44 ans, Christophe Blain connaît un succès mérité et on ne peut que lui souhaiter de garder dans son travail toute l’originalité dont il a fait preuve jusqu’à aujourd’hui. Cela semble bien parti : L’Express nous apprend qu’il travaille avec la chanteuse Barbara Carlotti sur un spectacle inspiré par sa BD musicale, La Fille (Gallimard), hommage à Pravda la survireuse, bande dessinée de Guy Peellaert, parue dans les années 1970, et qui sera un "road-movie scénique ».  Celui-ci devrait être présenté en mars 2014 à la Ferme du Buisson, à Marne-La-Vallée.

  • Le talent n’a pas d’âge

    A plus de 80 ans, ils nous montrent que l’écriture, c’est leur vie.

    L’Express publie un portrait d’Edmonde Charles-Roux, présidente du Prix Goncourt à 94 ans. Son éditeur Marianne Payot écrit « Il y a un mystère Charles-Roux: comment expliquer que cette grande bourgeoise, amie des légionnaires et des intellectuels, l'âme combative et le coeur à gauche, à la fois autodidacte et lettrée, suscite tant de bienveillance? Ou de déférence? Prononcer son nom est un sésame, les téléphones se décrochent pour dire, toujours, la même admiration, sans un mot discordant, comme si le temps et le respect dévolu à l'âge biffaient les aspérités: "Gaie, dynamique", louange Bernard Pivot, son compère du Goncourt. "Ardente, batailleuse, guerrière", pour Bernard-Henri Lévy, qui la côtoie depuis 1975. "Elégante, pudique, talentueuse", selon Pierre Bergé, qui annonce, dans un mouvement de fierté, la connaître depuis soixante ans. »

    Jean d’Ormesson, 88 ans, après avoir connu des problèmes de santé (un cancer, c’est lui même qui l’a dévoilé publiquement), fait la tournée des médias pour conforter le succès de son dernier livre Un jour je m’en irai sans avoir tout dit (Robert Laffont) déjà vendu à plus de 70 000 exemplaires et en tête des meilleures ventes dans le palmarès L’Express/Tite-Live.

    Autre « rescapé », le dessinateur Siné, désormais patron de presse, et qui, a 84 ans, publie Journal pré-posthume (Cherche Midi) dans lequel il raconte avec sa verve habituelle son terrible combat contre une leucémie aiguë myéloïde dont il est finalement sorti vainqueur. Une vraie leçon de ténacité.

    Toni Morrisson, 81 ans, romancière « afro-américaine », prix Pulitzer en 1987, pour son cinquième roman Beloved, prix Nobel de littérature 1993, a l’an dernier reçu les honneurs de la presse française pour son dixième roman Home qui paraît cette année en édition de poche (10/18).

    Sans oublier John Le Carré, 82 ans, lui aussi classé dans les meilleures ventes avec son dernier livre Une vérité si délicate (Seuil).

    edmonde charles-roux,prix goncourt,marianne payot,l'express,jean d'ormesson,siné,toni morisson,john le carré,umberto eco,doris lessing,max gallo,uderzo,astérix,aimé césaire,carlos fuentes,tom sharpe,maurice nadeauSi, dans le monde de l’édition, on met souvent en avant les jeunes talents, il faut aussi constater que les "vieux talents" sont toujours là. Pêle-mêle : Umberto Eco 81 ans (Confessions d'un jeune romancier, 2013 Grasset), Doris Lessing 94 ans (L’Histoire du général Dann, Flammarion, 2013), Max Gallo auteur prolifique qui publiait l’an dernier à 80 ans ses mémoires (L’oubli est la ruse du diable. XO), et Uderzo qui aura attendu ses 86 ans pour passer le flambeau d’Astérix à de jeunes auteurs.

    Aimé Césaire nous a quitté à 95 ans, Carlos Fuentes à 83 ans, Tom Sharpe à 85 ans, et l’écrivain et éditeur, Maurice Nadeau est parti à 102 ans. Le plaisir d’écrire est-il source de longévité et de jouvence ? Le secret est peut-être à trouver dans leurs livres.

    Photo : Cavanna raconte Cavanna (90 ans). Les Echappés.

  • Cécilia se livre

    Cécile María Sara Isabel Ciganer, cela vous dit quelque chose ? Alors Cécilia Martin ou Cécilia Attias ? Peut-être que si je vous dis Cécilia Sarkozy, cela va évoquer des souvenirs récents. Donc, est annoncée pour les jours qui viennent une autobiographie, semble-t-il autorisée, de cette personne connue pour ses mariages successifs et pour le rôle qu’elle a joué pendant quelques années auprès de Nicolas Sarkozy.

    Un livre, dont le quotidien économique récemment créé L’Opinion annonce l’imminente publication et quelques bonnes feuilles à paraître prochainement dans Le Point. A ce propos L’Express écrit « Un titre encore confidentiel, une sortie « dans quelques jours », peut-être fin septembre, ou début octobre... Le mystère autour de l'autobiographie de Cécilia Attias, ex-Cécilia Sarkozy, a été - jusqu'ici - savamment orchestré par son éditeur, Flammarion, qui compte bien faire un gros coup, rapporte L'Opinion », et l’hebdomadaire de résumer sa biographie « Cécilia Attias, ancien « mannequin cabine » de Schiaparelli, a épousé successivement l'animateur Jacques Martin en 1984, puis, en 1996, Nicolas Sarkozy (qui l'avait mariée à Jacques Martin, rappelle FTVI), alors maire de Neuilly, et enfin, en 2008, Richard Attias (qui avait organisé le congrès du Bourget pour Nicolas Sarkozy en 2004). Aujourd'hui, elle vit à New-York avec son époux Richard Attias - un spécialiste des relations publiques - et participe encore à quelques missions humanitaires.»

    Pas de quoi faire un livre ? Il faut croire que les éditeurs en décident autrement et ce ne sera pas le premier livre qui lui sera entièrement consacré. En 2005, Le Canard enchaîné raconte que, Nicolas Sarkozy alors  ministre de l'Intérieur a convoqué le président-directeur général des Éditions First, Vincent Barbare, pour le menacer de « foudres judiciaires et variées » s'il  publiait la biographie non autorisée. L’ouvrage est signé par la journaliste de Gala Valérie Domain et a été finalement publié sous forme de roman l’année suivante sous le titre « Entre le cœur et la raison », aux éditions Fayard (source Wikipedia).

    Deux autres livres lui seront consacrés en 2008 : « Cécilia, la face cachée de l’ex-première dame », de Denis Demonpion et Laurent Léger (Pygmalion), où l’on apprend (entre autre) que son vrai prénom est Térésita (quel scoop !!...), et « Cécilia : Portrait » d’Anna Bitton journaliste au Point, (Flammarion), que Cécilia Sarkozy tentera de faire interdire contestant certaines phrases d’elle sur Nicolas Sarkozy citées par l’auteur.

    Souvenirs, révélations, mises au point, confidences, justifications, seront peut-être au sommaire de cette autobiographie qui aura sans aucun doute les honneurs des médias mais assez peu de chances d’obtenir un prix littéraire.


    Photo : La Une de Paris Match évoquant les infidélités de Cécilia Sarkozy et qui coûtera à Alain Genestar son poste de directeur de la rédaction de l’hebdomadaire.

    scoop-1.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu