Avertir le modérateur

europe 1 - Page 2

  • Françoise Nyssen d'éditrice à ministre

    Etonnant itinéraire que celui de Françoise Nyssen, éditrice puis ministre de la Culture, une grande première ce poste ayant rarement été occupé par un professionnel du domaine.

    Titulaire d’un doctorat en biochimie et d’un dîplome d’urbaniste elle rejoint en 1980 son père Hubert Nyssen, créateur d’Actes Sud une des maisons d’édition françaises les plus originales. Un des plus importantes également. Actes Sud doit son succès à une politique éditoriale tournée vers l’étranger avec des auteurs comme Nina Berberova ou Stieg Larsson, auteur de la série à succès Millenium.

    Aujourd’hui le catalogue compte près de 12 000 titres. Actes Sud, qui a obtenu quatre prix Goncourt, c’est aussi une collection de bandes dessinées, les éditions du Rouergue, Payot-Rivages, et « Actes Sud Junior » filiale spécialisée dans le livre jeunesse.

    Françoise Nyssen a été présidente du directoire d’Actes sud de 1987 à 2017, date à laquelle son mari a pris sa succession lorsqu’elle est devenue ministre.

    Plus d’un an après sa nomination, elle-même et le gouvernement devront reconnaître qu’il y a possibilité de conflit d’intérêt dans ses attributions. Le Premier ministre publiera un décret lui demandant de se mettre en retrait concernant «la société « Actes Sud », « l’exercice de la tutelle du Centre national du livre », « la régulation économique du secteur de l’édition littéraire ». Comme le souligne à l’époque Actualitté.com le décret ne précise pas si Françoise Nyssen peut s’occuper des questions relatives à l’édition scolaire, aux librairies et aux bibliothèques.

    Autre originalité d’Actes Sud, son ancrage dans la ville d’Arles où la société anime une librairie, un restaurant, et des cinémas. Une implantation en région qui n’empêche pas d’avoir des bureaux à Paris.

    Ceux-ci, ces dernières semaines on fait l’objet de nombreux articles polémiques pour des travaux non déclarés. Des mises en causes qui viennent s’ajouter à une campagne de presse récente qui mettant en doute les capacités de Françoises Nyssen à occuper son poste : « Ministre, ce n’est pas la culture de Françoise Nyssen » (Le Parisien), « Françoise Nyssen est-elle sur la sellette ? » (Europe 1).

    Ministre ou éditrice, les semaines à venir nous diront quel est le chemin que Françoise Nyssen empruntera pour poursuivre sa route au service de la Culture.

    AFFICHES_Page_1.jpg

  • Pas de vacances pour la littérature

    Maisons d’écrivains

    Europe 1 nous propose dans le Club de l’été son « Top 3 des maisons d’écrivains à visiter ». Dans cette liste on trouve le château de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas à Port-Marly, dans les Yvelines, la maison natale de Jean Giraudoux à Bellac en Haute-Vienne, et l’ancienne dépendance du Château de la Bonde habité par Jean Cocteau à Milly-la-forêt dans l’Essonne.

    Château de Monte-Cristo.

    Maison de Jean Giraudoux.

    Maison de Jean Cocteau.

    Maison Cocteau.png

    Correspondance d’écrivain

    La correspondance entre l’actrice Maria Casarès et l’écrivain Albert Camus a été lue par Isabelle Adjani et Lambert Wilson dans le cadre du dernier festival d’Avignon. France Info qui fait le compte-rendu de ce spectacle donne la parole à la petite fille d’Albert Camus, Elisabeth Maisondieu Camus : « C’est très beau, mais c’est dur, c’est très difficile de réaliser quelque chose dont on n’a pas été le témoin. Ces voix très belles humanisent et viennent toucher. Cet amour, cette relation, est désormais complètement intégrée dans notre famille, que Camus ait aimé Maria Casarès. Maria fait partie de notre vie, de notre imaginaire. Il n’y a pas du tout de jugement. Cette relation, je n’avais jamais plongé dedans avant la publication de ces lettres. C’est une relation passionnelle qui est magnifique.

    Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus, Maria Casarès, Gallimard 2017.

    Villes d’écrivains

    Début juillet, Livres Hebdo a consacré un article (payant) au tourisme littéraire et explique : « Associations, mairies, mais aussi offices du tourisme, tour­opérateurs et éditeurs se saisissent de l’engouement pour les best­sellers et de l’amour durable pour les classiques. Ils multiplient les propositions touristiques qui permettent d’arpenter les lieux réels ou fictionnels au cœur d’un roman adoré ou de mettre ses pas dans ceux d’un auteur inspirant. » Parmi les lieux cités on trouve Blanes, station balnéaire de la côte catalane non loin de Barcelone et lieu de lieu de pèlerinage pour les lecteurs de Roberto Bolaño auteur de 2066 et des Détectives sauvages, ou Stockholm ville qui a aménagé il y a dix ans déjà une promenade "Sur les traces de Stieg Larsson" auteur de la série Millénium.

    Livres Hebdo nous invite aussi a « Voyager depuis sa chambre grâce à Internet », et dresse la lise de « Dix maisons d’écrivains à voir en France »

  • Le plein de livres pour l'été

    Juillet, nous entrons dans la période estivale mais la vie trépidante du monde littéraire et de l’édition ne connaît pas de répit.

    Parmi les rendez-vous de l’été il y a les manifestations consacrées aux livres et à leurs auteurs dont ce blog se fait régulièrement l’écho (10 juin, 13 juin), mais il y a aussi les recommandations de lecture des médias.

    Un des premiers à le faire est Europe 1 qui nous propose une sélection de 10 titres. De Kenneth Cook N’essayez jamais d’aider un kangourou (éditions Autrement) à John Grisham Le cas Fitzgerald (éditions Jean-Claude Lattès), en passant par Ivan Jablonka avec Camping Car (éditions du Seuil), ou Jean-Christophe Grangé et La terre des morts (éditions Albin Michel). Europe 1 signale dans cette liste deux rééditions « D'abord 1984 de George Orwell, qui a fait l'objet d'une nouvelle traduction, signée Josée Kamoun, parue chez Gallimard. Fini l'imparfait et place au présent ! » et « chez 10/18. L'éditeur republie en poche les romans de John Fante : de Demande à la poussière, en passant par Mon chien stupide ou encore La route de Los Angeles. »

    Ces-dix-livres-qu-Europe-1-vous-conseille-pour-l-ete.jpgLe livre on le retrouvera sur les lieux de vacances avec la 4ème édition de l’opération Partir en livre, dont l’ambition est « de faire du livre un objet de plaisir en s’adressant aux plus jeunes. L’objectif est de construire une génération de lecteurs.»

    Parmi les temps forts de 2018 : du 11 au 17 juillet, Le parc d’attractions littéraires dans le parc Georges-Valbon de la Courneuve, du 11 au 17 juillet, lieu qui accueillera le lancement officiel de Partir en livre le 11 juillet, Le Livrodrome proposé par le CNL, à destination spécifique des adolescents dans 4 villes (voir programme détaillé ici).

    Au total 77 événements « labellisés » de niveau régional, portés par des acteurs sélectionnés par un comité d’experts, et 5000 événements locaux “référencés”. Partir en livre, est une création du ministère de la Culture et fait partie de ses 15 manifestations culturelles nationales annuelles, pensée et organisée par le Centre national du livre (CNL) avec le concours du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (SLPJ).

    Partir en livre, CNL, Europe 1, SLPJ, John Grisham, Ivan Jablonka, Jean-Christophe Grangé, George Orwell, John Fante, Josée Kamoun

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu