Avertir le modérateur

cabu - Page 2

  • L'anniversaire de la mort de Coluche

    « Le 19 juin 1986, à 41 ans, l'humoriste perdait la vie dans un accident de moto, percuté par "un putain de camion" comme l'avait chanté à l'époque Renaud. Mais l'héritage de Coluche est toujours bien présent avec les Restos du cœur, le cinéma, et bien évidemment l'humour. France Info. 30 ans après sa mort, Coluche, de son vrai nom Michel Colucci, est aussi présent dans les livres.

    Parmi ceux récemment publiés, on peut citer « L’intégrale des sketches » (illustrée par Cabu et Wolinski) au Livre de Poche, « Coluche Putain de mec ! » de Jean-Pierre Bouixou et Marc Brincourt, journalistes à Paris Match qui font revivre l’humoriste à travers les photos de l’hebdomadaire, et « Chez Coluche, histoire d'un mec inoubliable » de Jean-Claude Lamy et aquarelles de Philippe Lorin (Editions du Rocher) (Photo).

    De son côté, le Cherche midi a réuni sous le titre « Le pavé Coluche », un livre de 640 pages, l'intégrale des textes (sketches, pensées, blagues et anecdotes) publiés précédemment par cet éditeur.

    coluche_histoire_d_un_mec_inoubliable.jpg

    Depuis 1986 plusieurs biographies de Coluche ont été publiées, parmi les premières celle de Frank Tenaille, « Le Roman de Coluche », (Seghers, 1986), « Coluche, à cœur et à cris », et celle de ses amis qui travaillaient avec lui Ludovic Paris, Aldo Martinez et Jean-Michel Vaguelsy, (Éditions no 1, 1987 et Le Livre de poche, 1995). Une des plus importantes est « Coluche, l'histoire d'un mec », que l’on doit à l’ex- journaliste du quotidien Le Monde, Philippe Boggio (Flammarion, 1991, et rééditée en 1999 et 2006).

    L’accident de moto fatal à l’artiste a également donné lieu en 2006 a la publication de « Coluche l’accident – Contre enquête » (éditions Privé), de Antoine Casubolo et Jean Depussé, un ouvrage qui remet en cause les circonstances de sa mort. Retiré de la vente, il est depuis 2014, disponible en téléchargement gratuit sur Internet.

    Proche de l’équipe du journal Hara-Kiri et de son ami le dessinateur Jean-Marc Reiser, Coluche a publié avec lui en 1989 « Y’en aura pour tout le monde » (Albin Michel). En 2014, les éditions Jungle ont diffusé la bande dessinée « Coluche, une vie d'enfoiré » signée par François Dimberton et Rémi Torregrossa.

    Quelques citations de Coluche :

    « De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. »

    « Technocrates, c'est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu'ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t'as posée. »

    « J'arrêterais de faire de la politique quand les politiciens arrêteront de nous faire rire ! »

    « Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent, c'est pire ! »

    « Si j'ai l'occasion, j'aimerais mieux mourir de mon vivant ! »

    « On croit que les rêves, c'est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé. ».

  • Le foot au pied de la lettre

    Grand événement footballistique l’Euro 2016 est présent sur tous les médias et même dans les librairies. Si on s’intéresse au foot et aux livres, les journaux nous donnent quelques conseils de lecture.

    Le journal féminin Elle propose une sélection de onze titres qui va de « Comment regarder un match de foot ? » (Solar) à « Parlons foot » de Michel Platini (Hugo Doc), en passant par « Le système Benzema » (Mazarine), « Maradona, ma vérité » (Hugo sport), et « La face cachée des bleus », sous titré « Dans les coulisses de l’équipe de France » (Mazarine).

    De son côté RTL écrit : « L'Euro commence le 10 juin, mais il se dispute aussi en librairie. Pas moins de 150 livres consacrés au foot viennent de paraître. » Parmi eux la radio en sélectionne quatre : « Football de légende » un hors-série de la revue Desports dans lequel 30 écrivains brossent le portrait de 30 joueurs d'exception, « La Littérature marque des buts » anthologie réunissant des textes de Nabokov, Céline, San Antonio, Salman Rushdie, Albert Camus (Folio), « Le Mercato d'hiver » un polar de l'écossais Philipp Kerr (Le Masque), « Rien à foot » réédition d’un livre paru en 1998 avec des dessins du regretté Cabu accompagnés des aphorismes caustiques de Jean-Loup Chiflet (Chiflet et Cie).

    Le site spécialisé Actualitté nous apprend (abonnés) que : « La revue numérique Délibéré lance, durant toute la durée de l'Euro de football, une chronique dans laquelle des écrivains commentent les matchs de la compétition. Dans la lignée de la chronique "Footbologies" que tenait toute la saison 2015-2016 l'universitaire Sébastien Rutés, la revue culturelle numérique Délibéré établit un pont entre football et littérature à l'occasion de l'Euro 2016. "Le temps de la compétition, durant un mois, le sport devient prétexte à littérature et la chronique de match se transforme en exercice de style" »

    Avec la participation des écrivains « John King pour l’Angleterre, Víctor del Árbol pour l’Espagne, Sam Millar pour l’Irlande… Pour la France : Jean-Bernard Pouy, Hubert Artus, Thomas B. Reverdy, Bernard Chambaz et de nombreux autres jusqu’à la finale du 10 juillet. »

    Enfin on citera le livre de Guy Carlier « Qui veut tuer Mathieu Valbuena ? » (Cherche midi) qui n’a pas plu au magazine So Foot et au sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps qui a déclaré à son propos : « Je n'ai pas vraiment compris le projet initial de Guy Carlier. C'est vrai que Mathieu a vécu une saison difficile, sportivement et personnellement, qui l'a éloigné de l'équipe de France. Mais en football, rien n'est définitif. En revanche, pour moi, ce livre a été difficile à lire et m'a définitivement éloigné de la littérature. »

    histoire-de-la-coupe-d-europe-de-l-uefa-9782849333631_0.jpg

    Photo : Couverture de « L'histoire du championnat d'Europe de football de l'UEFA - Euro 2016 France » de Liam McCann (éditions Contre-dires).

  • La tragédie de Charlie Hebdo en livres

    Comment exprimer l’indicible lorsqu’on a vécu une tragédie comme le massacre de 12 personnes le 7 janvier 2015 dans les locaux du journal Charlie Hebdo ? Si la rédaction a décidé de poursuivre la publication du journal, certains de ses membres et anciens collaborateurs ont décidé de traiter le traumatisme à travers un livre.

    Ce sera le cas du dessinateur Luz arrivé en retard à la conférence de rédaction, ce qui lui a sauvé la vie, et dont Livres Hebdo annonce la parution pour le 21 mai 2015 d’un « album personnel et thérapeutique, Catharsis, dans lequel il revient sur les événements, relate son quotidien dévasté par la disparition de ses collègues et amis, et livre ses doutes sur son envie et sa capacité de dessiner. » (Futuropolis).

    Charlie Hebdo, Charb, Philippe Val, Caroline Fourest, Joann Sfar, Luz, "Catharsis", Jeannette Bougrab, Cabu, Joann Sfar va publier le 27 mai « Si Dieu existe » (Delcourt) où il évoque cette sinistre journée du 7 janvier pendant laquelle il n’a pas pu dessiner. Europe 1 qui l’a interviewé à ce propos écrit « C'est plus tard, dans les jours qui ont suivi l'attentat, que l'auteur du Chat du Rabbin s'est posé la question de savoir "comment parler" après les événements. A l'image de ses hésitations, le dessinateur "trébuche d'une page à l'autre" de son carnet Si Dieu existe. "Parfois c'est drôle, parfois c'est paumé", résume-t-il, mais le procédé "permet de s'ouvrir au lecteur et de se planter avec lui". Joann Sfar avoue avoir eu le sentiment qu'il fallait continuer à dessiner à ce moment-là, "sans cacher ni la colère, ni le chagrin", dit-il. »

    Caroline Fourest, elle aussi ancienne collaboratrice du journal, va publier (4 avril) « Eloge du blasphème » (Grasset). L’éditeur présente ainsi le livre : « Après l’immense émotion qui a suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, Caroline Fourest revient sur ces voix qui, au nom de la « responsabilité », de la peur d’ « offenser » ou du soupçon d’ « islamophobie », n’ont pas voulu « être Charlie ». Dans cet essai pédagogique sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression et alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation. Elle clarifie la ligne de fracture entre laïcité à la française et relativisme anglo-saxon. Entre droit au blasphème et incitation à la haine. Entre Charlie et Dieudonné. Entre rire du terrorisme, et rire avec les terroristes. »

    Charlie Hebdo, Charb, Philippe Val, Caroline Fourest, Joann Sfar, Luz, "Catharsis", Jeannette Bougrab, Cabu, Déjà paru : « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes »  (Les Echappés) dernier livre posthume de Charb, dessinateur et directeur du journal, assassiné le 7 janvier et qui répond à tous les détracteurs de l’hebdomadaire.

    Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo de 1992 à 2009 dédie son dernier livre « Malaise dans l’inculture » (Grasset) au dessinateur Cabu qu’il a côtoyé au sein de la rédaction et à qui il consacre quelques pages.

    Enfin, on annonce la parution d’un livre de Jeannette Bougrab. Peut-être aura-t-on des explications sur la polémique qui a suivi ses apparitions dans les médias après le massacre, et où elle se présentait comme la compagne de Charb, une affirmation démentie par la famille. « Maudites » (Albin Michel), à paraître le 13 mai 2015.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu