Avertir le modérateur

actualitté.com - Page 2

  • Amazon encore sur la sellette

    Principale concurrence des libraires la société Amazon peut aussi générer des problèmes pour ceux qui l’utilisent comme le raconte le quotidien 20 minutes : « Pour Jean-Christophe Caurette, les ennuis ont commencé cet été. Sans aucun préavis, la maison d’édition qu’il dirige en Alsace se retrouve privée de son compte Amazon. Impossible de vendre le moindre livre via la célèbre plateforme d’e-commerce. « Du jour au lendemain, vous perdez 15 % de votre chiffre d’affaires (CA) total, explique le dirigeant. Et pour certains pays comme l’Espagne ou l’Italie, les ventes via Amazon représentent jusqu’à 50 % de notre CA ».

    Mails et courriers n’y auront rien fait jusqu’à ce qu’’intervienne directement Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances chargé du Numérique. Une mauvaise publicité pour cette plateforme qui bannit nombre d’entreprises sans fournir d’explications, et surtout dans une période où son activité atteint son plus haut niveau avec les fêtes de fin d’année.

    Amazon.jpg

    Une image publique souvent mise en cause comme lors de la dernière sélection du prix Renaudot avec un auteur vilipendé car diffusé sur Amazon, ou au Québec avec la participation financière de dernière minute d’Amazon au Prix Littéraire des Collégiens. Un scandale, qui a entrainé une vive réaction du milieu de l’édition contre « l’emprise d’Amazon ». L’article d’Actualitté qui relate cet incident évoque aussi un autre problème et rappelle que début novembre : « un conflit explosait entre les libraires de livres anciens et rares, à travers toute la planète et la filiale spécialisée d’Amazon, Abebooks. Marquant leur solidarité avec des confrères, que la plateforme voulait exclure, les libraires ont décidé d’un boycott généralisé, qui a conduit Abebooks/Amazon à revoir sa position. »

    Amazon s’est imposé dans le monde en quelques années, avec il est vrai des méthodes entrepreneuriales agressives ou peu orthodoxes – longtemps sans payer d’impôts en France. Si son existence ne semble plus pouvoir être mise en cause, sa coexistence avec d’autres secteurs culturels ou commerciaux devrait être de toute urgence drastiquement régulée, dans l’intérêt de chacun.

  • L'existence pas toujours facile de bibliothèques en tout genre

    A Bordeaux, la bibliothèque créée par un SDF a été détruite par les services municipaux. Les réseaux sociaux se sont mobilisés et l’on pouvait lire sur la page de Eric Chevance : « Dominique dit Neneuil, est un sans logis, qui, sous le parking Victor Hugo, a constitué sa « librairie libre ». Une belle librairie, bien achalandée, les ouvrages proprement présentés sur des étagères... Et chacun peut venir se servir et apporter des livres, on troque ou pas, c’est gratuit. Et puis on parle avec Dominique si on veut, on peut prendre un café, bref, un véritable « service public sauvage » de la lecture. Sophie Poirier y a consacré un chapitre dans son beau livre Les Points communs. » Un habitant du quartier Wiame Ben raconte à France 3 Nouvelle Aquitaine : "Il y a un vie de quartier autour, des jeunes livreurs à vélo y faisaient une pause et prenaient un livre, des touristes ont pris le lieu en photo. Un des plus photographié de Bordeaux ! » Depuis, une pétition a été ouverte qui demande « à venir apporter à Neneuil les ouvrages de leur choix pour reconstituer ce lieu de convivialité atypique et paisible dont une municipalité devrait s'enorgueillir plutôt que de la jeter à la benne à ordure. » celle-ci a déjà recueilli plus de 1300 signatures. Sur le sujet : https://www.francetvinfo.fr/societe/sdf/video-a-bordeaux-une-bibliotheque-de-rue-installee-par-un-sdf-detruite-par-la-police_3004851.html

    Des bibliothèques de rue, ces boîtes où l’on peut échanger des livres en toute liberté, il y en a beaucoup à travers le monde et on le doit à Todd Bol dont le site Actualitté.com nous annonce la disparition à l'âge de 62 ans : « Todd Bol ne fut sans doute pas le premier à partager quelques livres directement dans la rue, mais il est à l'origine de la structure Little Free Library, une organisation à but non lucratif qui recense les bibliothèques de rue et valorise les initiatives. Plus de 75.000 bibliothèques de rue sont aujourd'hui enregistrées auprès de l'organisation, dans le monde entier. »

    Little Free Library, Todd Bol, Eric Chevance, Actualitté.com, Association des bibliothécaires de France, Françoise Nyssen,Wiame Ben, Sophie Poirier

    Bibliothèques de rue, bibliothèques de service public, il ne semble pas toujours évident de faire vivre les livres. Profitant du changement de ministre de la Culture, l’Association des bibliothécaires de France lui a écrit et « s’inquiète face aux réductions importantes des services proposés en bibliothèques (réduction des horaires, suppression des services aux écoles, limitations de l’action culturelle) voire les menaces sérieuses de fermeture d’équipement en lien avec les difficultés financières de certaines collectivités locales. » L'ABF sollicite un rendez-vous rapide pour s'assurer de la poursuite du Plan Bibliothèque initié par Françoise Nyssen.(Source Actualitté.com)

  • Marilyn Monroe, Jérôme Lindon, Marcel Gotlib et les livres

    La bibliothèque de Marilyn Monroe

    Marilyn Monroe, Jérôme Lindon, Annette Lindon, Le Parisien, Actualitté.com, Fluide Glacial, PifMarcel Gotlib, BNF, Vu un article sur le site de France Inter qui explique : « Grâce au site "L’Important", qui compile des informations… importantes ou intéressantes, Nicolas Demorand est tombé sur la liste des livres que comptait la bibliothèque de Marilyn Monroe, une bibliothèque impressionnante de 430 volumes où Steinbeck, Fitzgerald, Hemingway, Styron côtoient Pirandello, Aristote, Platon…». On y apprend que Oline Eaton, professeure de littérature et d’études féministes, note le nombre impressionnant de résultats sur Google avec les mots « Marylin Monroe Reading » (« Marylin Monroe en train de lire ») et conclue que Marilyn « est victime d’un préjugé qui la voit en pin-up idiote ».

    Les combats de Jérôme Lindon à la BNF

    Exposition « Les combats de Minuit, dans la bibliothèque de Jérôme et Annette Lindon » à la BnF (Bibliothèque nationale de France) à Paris expose à partir du 9 octobre 2018, une centaine de livres issus de la bibliothèque de Jérôme Lindon, directeur des Éditions de Minuit de 1948 à sa mort, en 2001, et de son épouse, Annette : « Ces livres racontent l’aventure humaine vécue aux Éditions de Minuit, au gré de leurs engagements esthétiques et politiques. Le combat de Jérôme et Annette Lindon pour faire vivre cette maison d’édition fut d’un même mouvement un combat au service de la littérature, de la justice et de la liberté. Cette exposition rend hommage à l’ambition et à l’exigence d’un travail d’éditeur qui a marqué la vie intellectuelle de la seconde moitié du XXe siècle d’une empreinte profonde. »

    Gotlib donne son nom à la bibliothèque du Vesinet

    Marilyn Monroe, Jérôme Lindon, Annette Lindon, Le Parisien, Actualitté.com, Fluide Glacial, PifMarcel Gotlib, BNF, Au Vésinet, petite ville de la banlieue parisienne, la bibliothèque municipale porte désormais le nom de Marcel Gotlib. Un hommage au dessinateur de bandes dessinées, créateur des Dingodossiers avec René Goscinny, de la série des Rubriques-à-brac dans Pilote, du personnage de Gai-Luron dans Pif, et fondateur du magazine Fluide glacial. Lu sur Actualitté.com : « Le Parisien s’est rendu à l’inauguration du lieu, où une exposition consacrée à l’auteur était proposée. En complétant les propres fonds documentaires dont elle disposait, la bibliothèque a en effet mis en place tout un parcours qui s’appuie sur des planches originales. Le changement de nom fut officialisé à cette occasion. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu