Avertir le modérateur

actes sud - Page 7

  • Les comptes de Millénium

    stieg larsson,millénium,david lagercrantz,zlatan ibrahimovic,eva gabrielsson,libération,le figaro,actes sudL’écrivain suédois Stieg Larsson auteur de la série «Millénium» vendue à plus de 75 millions d’exemplaires est décédé à 50 ans d’une crise cardiaque tout juste avant la parution du premier tome racontant les aventures de son héroïne Lisbeth Salander. Il prévoyait d’en écrire une dizaine.

    Si les trois tomes terminés ont été traduits dans le monde entier, ils ont aussi donné lieu à plusieurs adaptations filmées, aux Etats-Unis et en Scandinavie, à  une pièce de théâtre jouée à Copenhague, et à une bande dessinée, publiée en France chez Dupuis (5 tomes sont prévus). Autant dire que le pactole suscite des convoitises et attise les projets aussi divers que variés.

    Dans ce contexte, on apprend dans Libération que l’écrivain suédois David Lagercrantz  auteur d’une biographie de Zlatan Ibrahimovic, s’est vu confier par la maison d’édition Norstedts l’écriture d’un quatrième tome. Une initiative qui a déclenché une vive polémique en Suède.

    Anne-Françoise Hivert, la correspondante en Scandinavie de Libération écrit : « La compagne de Stieg Larsson, Eva Gabrielsson a fait savoir tout le mal qu’elle pensait de cette initiative «à la fois opportuniste et cupide de la part de Norstedts». Elle-même avait envisagé de poursuivre le manuscrit inachevé du quatrième tome. Dans un livre, écrit avec la journaliste française Marie-Françoise Colombani, Eva Gabrielsson évoque 200 pages déjà rédigées, qui se trouveraient sur l’ordinateur portable du journaliste, dont elle serait « peut-être » en possession. (...) Les héritiers de Stieg Larsson, selon sa compagne, se seraient opposés à ce qu’elle achève le livre. Eux démentent, précisant que tous les revenus liés à la publication du quatrième tome iront au magazine antiraciste Expo, où travaillait Larsson. »

    Le Figaro de son côté annonce que le livre devrait paraître en France au mois d’ août 2015, toujours publié par les éditions Actes Sud, lesquelles ont vendu 4 millions d’exemplaires de la trilogie et 700 000 exemplaires au format de poche.


  • La Grande Librairie de François Busnel

    Cela ne semblait pas évident de concevoir et d’animer à la télévision une émission sur les livres après l’empreinte qu’avait laissé Bernard Pivot avec « Ouvrez les guillemets », «Apostrophes », et « Bouillon de culture ».
     
    Pourtant c’est le pari que réussit « La Grande Librairie » de François Busnel diffusée depuis 2008 le jeudi soir à 20h 35 sur France 5 (rediffusée le dimanche à 23 h). Une chaîne de service public moins exposée à l’audimat qui a permis au rendez-vous littéraire de s’installer et de fidéliser un public.

    Une émission qui doit aussi son succès à la pertinence de son animateur, au savant dosage d’écrivains en tous genres, et au temps qui leur est donné pour parler de leur travail. L’émission a même battu son record d’audience le 10 avril en réunissant 504 000 téléspectateurs qui ont assisté au dialogue entre le très rare Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature 2008, venu présenter son livre « Tempête » (Gallimard), et Pierre Rabhi, pionnier de l’agro-écologie, apôtre de la décroissance, et auteur de « Semeurs d’espoirs » (entretiens avec Olivier Le Naire - Actes Sud) (photo).
     
    François Busnel complète son rendez-vous hebdomadaire avec, une fois par mois, « Les Carnets de Route », série de documentaires où il parcours le monde à la rencontre de grands écrivains. Débutée en 2011 avec la littérature américaine contemporaine, l’émission a également évoqué les écrivains anglais, et irlandais avec « Gens de Dublin » diffusée le 17 avril 2014. Ces entretiens sont disponibles en DVD.
     
    François Busnel est un passionné venu à la littérature sur le tard, après un passage par le journalisme et l’enseignement de la philosophie. Aujourd’hui, l’univers du livre occupe une grande partie de sa vie professionnelle. Depuis 2004, il dirige le magazine spécialisé Lire (fondé par Bernard Pivot) et après avoir été rédacteur en chef  de la rubrique livres de L’Express de 2006 à 2008, il en est resté l’éditorialiste.
     
    Sa vie privée semble aussi être dédiée au livre, non seulement parce qu’il dévoile dans Côté Maison « qu’il y a des bibliothèques dans toutes les pièces » chez lui, mais aussi parce qu’elle crée la polémique lorsqu’il reçoit dans son émission l’auteure Delphine Le Vigan. Il expliquera plus tard dans Télérama « On était ensemble depuis trois ou quatre mois. Est-ce que vous savez ce que peut devenir une relation au bout de trois mois ? Peut-être que si on avait été ensemble depuis dix ans, je ne l'aurais pas fait. Mais lorsqu'elle est venue dans La grande librairie, elle avait déjà vendu des milliers d'exemplaires de " Rien ne s'oppose à la nuit ", elle figurait sur la liste du Goncourt, elle avait obtenu le Prix Fnac... Si vous me dites que c'était une erreur de l'inviter dans une émission littéraire, je l'entends. »  

    La Grande Librairie a son site internet où l’on trouve des informations sur les auteurs et leurs livres, sur le sommaire des émissions, et où on peut les revoir intégralement en replay.

     

    Grande-Librairie.jpg

  • Les libraires fêtent aussi la BD à Angoulême

    La particularité du festival de la bande dessinée d’Angoulême c’est de transformer la ville en gigantesque librairie. Sont présents de très nombreux éditeurs : Casterman, Delcourt, Glénat, Dargaud, Soleil, Gallimard, Actes Sud, mais aussi les librairies de la ville qui y consacrent leurs vitrines et accueillent des auteurs pour des signatures. Le groupe Cultura est aussi un des principaux partenaires de la manifestation avec l’organisation du Prix du Public attribué à un des 35 albums composant la sélection officielle.

    Dans la « bulle » des éditeurs, on trouve le stand du réseau des libraires indépendants : Canal BD. Il regroupe une centaine de libraires spécialisés et est également présent sur www.canalbd.net. Le réseau publie et distribue une édition papier de Canal BD magazine dont le n°93 vient de paraître.

    CANALBD1.jpg

    A quelques pas de ce chapiteau se trouve, dans le centre commercial du Champ de Mars, la nouvelle librairie Cosmopolite, ex-Chapitre, reprise fin décembre 2013 par son directeur Pascal Dulondel. La création d’une SARL "La galerie des Savoirs" chargée de la gestion de la librairie désormais indépendante a permis de préserver 21 emplois.

    COSMOPOLITE2.jpg

    Dans les vieilles rues d’Angoulême, rue de la Cloche verte, on peut découvrir la librairie Lilosimages, spécialisée depuis 25 ans dans les livres pour enfants et pour la jeunesse. Le site de Lilosimages.

    LILOSIMAGES3.jpg

    Ces librairies restent ouvertes tout le reste de l’année et proposent bandes dessinées et tout autres littératures susceptibles d’intéresser les lecteurs de 7 à 77 ans comme le proclamait autrefois le journal Tintin.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu