Avertir le modérateur

Livre - Page 3

  • Un éditeur, des bibliothèques, et une célébration inopportune

    Jean-Claude Lattès

    Sur France Info Bernard Pivot a rendu hommage à l’éditeur et écrivain Jean-Claude Lattès décédé le 27janvier 2018 et dont il était devenu l’ami en 1991, après la vente de sa maison d’édition à Hachette : « Il a eu beaucoup de succès comme éditeur. Il a d'abord été journaliste et puis sa curiosité de journaliste s'est portée dans l'édition. Il a eu la main heureuse puisqu'il a publié Joseph Joffo et il a publié un autre grand bestseller qui s'appelle Louisiane. Il a publié aussi des romans de Jean d'Ormesson, au moins une demi-douzaine, dont un qui a eu un énorme succès : Mon dernier rêve sera pour vous. Il s'agit d'une biographie sentimentale de Chateaubriand. C'est un éditeur très éclectique. Jean-Claude Lattès publiait aussi bien des romans populaires que des ouvrages savants sur la musique ou l'antiquité gréco-latine. »

    Ingvar Kamprad

    Finnby, Gersby, Liatorp, Brusali, Brimnes, Hemnes, et surtout Billy, avec ses déclinaisons ; Gnedby, Oxberg, Morliden, sont les noms des œuvres de Ingvar Kamprad, fondateur d’Ikea, le plus grand fournisseur de bibliothèques au monde et dont on vient d’annoncer la mort à 91 ans. Des meubles incontournables, pour tous les passionnés de livres et de littérature. Sur le site BDGest un internaute amateur de bandes dessinées explique à propos de la bibliothèque Billy : « Faut savoir que tu peux mettre environ 35 BD par étage dans une Billy de 40cm, ça te fait donc : Soit 140 BD "grand format" + 2 étages de manga/DVD/romans ! (4 "grands étages" + 2 petits), Soit 210 BD "format classique" ! (6 étages "normaux") »

    BILLY Bibliothèques série IKEA__201708-serie-rangement-bibliotheque-billy.jpg

    Charles Maurras

    Après la polémique suscité par l’annonce de la réédition des livres antisémites de Louis-Ferdinand Céline, nouveau remous créés par la décision du Haut-Comité aux commémorations nationales d’inclure Charles Maurras, auteur antisémite d'extrême droite, dans le Livre des commémorations 2018. D’après Europe 1, le ministère de la Culture a finalement retiré cette célébration du programme après l’indignation manifestée par plusieurs associations antiracistes et des historiens, dont Nicolas Offenstadt, membre du comité scientifique des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

  • Lu dans la presse à propos du livre

    Lu dans Actualitté.com : « La Région Île-de-France amplifie sa politique culturelle autour du livre et de la lecture. En plus des événements déjà existants, Prix littéraire et Quinzaine de la librairie, destinés aux lycéens et aux apprentis (CFA), elle lance les « Leçons de littérature », des conférences d’écrivains dans les lycées de la région. » Jusqu’à la fin mars 2018, trente écrivains se déplaceront dans trente lycées d’enseignement général, technologique et professionnel du territoire. Ces rencontres sont organisées par la Maison des écrivains et de la littérature.

    Pour-quelques-gouttes-d-eau-.jpgLu dans La Dépêche la liste des albums sélectionnés pour le Prix Landerneau Album Jeunesse 2018. Précision : « Depuis 2013, le Prix Landerneau Album Jeunesse récompense un ouvrage francophone destiné aux enfants de 3 à 8 ans et publié dans l'année. Le lauréat remportera 6.000€ et une campagne de publicité dans la presse et dans les Espaces Culturels E. Leclerc qui organisent l'événement. »

    Lu dans La Parisienne un article sur le « romancier préféré des Français » : « Le romancier Guillaume Musso reste le plus lu par les Français en 2017 - avec une confortable avance. L’an dernier, il a vendu 1,5 million d’exemplaires de ses livres, toutes éditions confondues, selon une étude GfK-Le Figaro parue ce jeudi. Et il est numéro un pour la septième année consécutive : les 14 romans qu’il a publiés depuis 2004 se sont écoulés à 32 millions d’exemplaires dans le monde dont 25 millions en France et dans les territoires francophones. » Son prochain roman « La jeune fille et la nuit » sera publié le 24 avril 2018 par Hachette, son nouvel éditeur.

    Lu dans L’Express que « Le 37e album des aventures d'Astérix, Astérix et la transitalique (éditions Albert René) se classe en tête des ventes de livres en France en 2017, selon le palmarès annuel de Livres Hebdo. » Il s’est vendu 1. 600 000 exemplaires de cet album imaginé par Jean-Yves Ferri (scénario) et Didier Conrad (dessin). Un record dans le monde de l’édition et pour une bande dessinée.

    51F4TVimurL._SX339_BO1,204,203,200_.jpgLu dans Le Point le détail du classement des meilleures ventes : « Révélation de l'année, Raphaëlle Giordano, issue du milieu du développement personnel, a cartonné l'an passé en vendant à plus de 735.000 exemplaires l'édition de poche de son roman, sorti en 2015, "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" (Pocket). Parmi les auteurs français qui ont dépassé les 300.000 exemplaires on trouve également Fred Vargas, Aurélie Valognes et Michel Bussi. L'Italienne Elena Ferrante fait partie des auteurs étrangers prisés par les lecteurs français. La mystérieuse italienne a écoulé l'an passé plus de 519.00 exemplaires du premier tome de "L'amie prodigieuse", publié chez Folio et plus de 420.000 exemplaires du deuxième tome de sa saga également publié en poche. »

  • De l’utilité des librairies pour ceux qui en douteraient encore

    « Nouvelle-Aquitaine: Pour les librairies indépendantes, l’union fait la force » 20 minutes

    Sur le thème « J’aime mon libraire indépendant », 97 libraires indépendants de la région Nouvelle-Aquitaine lancent jusqu’au 17 février, une campagne pour soutenir leur métier. Le quotidien écrit à propos des organisateurs : « L’association épaule ces commerces, dans lesquels les libraires travaillent seuls dans les plus petits d’entre eux, en organisant des mutualisations d’achats (sacs en tissu, supports imprimés, marque-pages, etc.), de formations, en les aidant à organiser des animations et en agissant pour que les tournées d’auteurs passent aussi par leurs boutiques. Les ventes de Noël ont été globalement satisfaisantes et c’est donc avec le sourire que la plupart des petits libraires abordent 2018.»

     

    « A bord d’une librairie, sur les routes d’Ardèche » Ebdo

    Le nouveau magazine Ebdo a consacré dans son numéro 1 quatre pages à Pascale Girard qui au volant de son Mokiroule, ex-bibliobus converti en librairie ambulante, sillonne les routes de cette région. L’hebdomadaire raconte l’histoire de cette femme de 40 ans ex-régisseuse et restauratrice pour des festivals : « « Au bout de onze ans, , j’ai eu envie de faire autre chose tout en conservant l’itinérance . La librairie mobile, c’était le défi parfait ! » Avant de se lancer, elle a consulté Patrice Depommier, créateur de L’Auberge des légendes dans le Tarn, une des premières librairies itinérantes de France. Puis elle a appris le métier à l’Institut national de formation de la librairie. Sur le plan financier, elle a combiné subventions, prêt à taux zéro du réseau associatif France Active et collecte sur la plateforme Ulule. »

     

    « Pourquoi nous avons encore besoin des librairies à l’heure d’Internet » Trends-Tendances

    Paul Vacca, Trends-Tendances, Le Mokiroule, Pascale Girard, Ebdo, 20 minutesSur le site belge Trends-Tendances Paul Vacca, romancier, essayiste, explique : « Récemment, une campagne de communication a comparé les libraires à des super-héros. Leur superpouvoir c’est celui de nous emmener vers l’inconnu inconnu… À nous de les aider à continuer à l’exercer en préférant pousser la porte de l’inconnu dans une librairie plutôt qu’en cliquant confortablement sur ce que l’on connaît déjà depuis notre canapé. »

    Photo : couverture du New Yorker publiée en illustration de l’article de Paul Vaka repris sur son blog Medium.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu