Avertir le modérateur

Edition - Page 3

  • Quelques livres dans l’actualité de l'édition

     Edward Snowden, Le Monde, Le Seuil, librairie Mollat, Colin Thibert, Livres Hebdo, colin thibert, L'Express, Héloïse d'Ormesson,  Le quotidien Le Monde n‘a pas hésité a consacrer quatre grandes pages (édition du 14.9.2019) à Mémoires vives l’autobiographie d’Edward Snowden, ancien informaticien de la CIA et de la NSA aujourd’hui réfugié en Russie après ses révélations en 2013 sur le système de surveillance de masse mis en place par les Etats-Unis. Le livre est publié simultanément dans une vingtaine de pays, en France le premier tirage annoncé par Le Seuil est de 70 000 exemplaires. Par une plainte devant la justice, le gouvernement américain veut récupérer les droits mondiaux du livre, celui d’éventuelles adaptations cinématographiques, et les sommes touchées pour ses interventions publiques arguant que l’auteur s’est enrichi au détriment des organismes auxquels il appartenait.

    Comment attirer l’attention sur un livre ? La librairie Mollat à Bordeaux a choisi une vidéo où l'auteur Colin Thibert présente lui-même son dernier livre Torrentius (Héloïse d’Ormesson) paru cet automne :

     Edward Snowden, Le Monde, Le Seuil, librairie Mollat, Colin Thibert, Livres Hebdo, L'Express, Héloïse d'Ormesson,

    edward snowden,le monde,le seuil,librairie mollat,colin thibert,livres hebdo,l'express,héloïse d'ormessonQuels sont les livres qui se vendent le plus en cette rentrée ? Livres Hebdo nous dévoile chaque semaine son Top 20, mais on trouve également un classement dans L’Express (article abonnés) qui écrit dans les commentaire de son palmarès : « Un mois après son coup d'envoi, la rentrée littéraire trouve un certain rythme de croisière, et les lecteurs confirment leur attachement aux valeurs sûres : Soif d'Amélie Nothomb, le sixième tome de Millénium, le nouveau roman de Jonathan Coe et celui de Jean-Paul Dubois continuent de se disputer les premières places de notre palmarès. S'y invitent, cette semaine, d'autres auteurs réputés tels Julia Deck ou Jean-Philippe Toussaint, mais également le livre initiatique et très applaudi de la discrète Bérengère Cournut, De pierre et d'os, récemment couronné par le prix du roman Fnac. »

  • La saison 2019 des prix littéraires

    Les prix littéraires décernés par des professionnels de l’édition peuvent servir de choix de lecture, une chance, la saison des distinctions est déjà ouverte.

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Le Livre sur la place de Nancy a récompensé Santiago H. Amigorena, avec le prix des libraires de Nancy pour Le Ghetto intérieur (P.O.L). L’auteur est mentionné sur la liste du Goncourt). Le prix Stanislas a été décerné à Victoria Mas pour Le Bal des folles (Albin Michel), son auteure est aussi présente dans la pré-sélection du prix Renaudot. Enfin, Joffrine Dinnadieu s’est vue attribuer le prix de la Feuille d'or de la ville de Nancy, pour son premier roman, Une histoire de France (Gallimard).

    Emma Becker a elle reçu le prix Blù-Jean-Marc Roberts et le prix du RomanNews 2019 (livre romancé s’inspirant de l’actualité) pour son livre La Maison, paru chez Flammarion écrit – « de l’intérieur, à l’intérieur » -, d’une maison close à Berlin. Le titre est également nommé pour le prix du Roman des Etudiants et pour le prix de Flore.

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Pour le Goncourt 2019, quinze auteurs ont été sélectionnés et le président du jury Bernard Pivot a précisé que Yann Moix n’y figurait pas expliquant : «Il y a trois raisons spécifiques. La première est littéraire, quelques-uns de mes camarades ont trouvé que la deuxième partie [de l’ouvrage] était nettement moins bonne que la première qui raconte les tortures qu’il aurait subies dans la maison familiale» et enfin « L’académie Goncourt n’aime pas trop lorsqu’un livre est contesté par le père, contesté par le frère». Le Figaro qualifie de « surprise » la présence dans la liste d’Amélie Nothomb avec son dernier livre Soif (Albin Michel) déjà en tête des meilleures ventes de livres cet automne.

    BibliObs publie la liste des 25 romans présélectionnés pour le Prix Fémina qui sera décerné le 5 novembre. Le site littéraire de L’Obs note que « Santiago H. Amigorena, présent sur presque toutes les listes des grands prix d’automne, n’y figure pas. »

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Ouest France nous présente la première sélection des ouvrages du prix Renaudot et du Renaudot Essais où figure encore Emma Becker pour La maison. L’an dernier, Le sillon de Valérie Manteau (Le Tripode) ne figurait plus dans la pré-sélection mais s’est vu au final décerner le prix. Le jury est présidé cette année par Patrick Besson.

    Le prix de Flore qualifié de « festif » par L’Obs, donne une place importante aux premiers romans. Sa sélection a été dévoilée le 12 septembre et l'annonce du résultat le 12 novembre clôt la saison des nombreux prix littéraires 2019.

  • Livre et liberté d’expression

    La très récente condamnation d’un livre au Brésil pour « images inappropriées » rappelle chaque jour que le combat du livre pour la liberté éditoriale est loin d’être gagné partout dans le monde.

    Turquie

    Plus de 300 000 ouvrages détruits

    En Turquie, le ministre de l’Éducation, Ziya Selçuk, a officiellement confirmé cet été la destruction de 301.878 ouvrages depuis la tentative de coup d’État de juillet 2016 que le gouvernement attribue à l’opposant Fethullah Gülen. Le Figaro donne les détails de cette censure : « Selon le site Internet Turkey Purge, la censure va très loin dans l’absurde. En 2016, un livre de mathématiques aurait été interdit au motif que les initiales de Fethullah Gülen, réfugié aux États-Unis, apparaissaient dans un exercice de géométrie qui mentionne une ligne allant «du point F au point G». Dès décembre 2016, le journal BirGün avait fait savoir que 1,8 million de manuels scolaires de niveau de la classe de sixième avaient été retirés du circuit car ils faisaient mention de la Pennsylvanie, État où est réfugié Fethullah Gülen. Actuallité rappelle que en trois ans « 200 médias et éditeurs ont dû fermer, et près de 80 écrivains ont été poursuivis, ou ont fait l’objet d’une enquête » et précise « le paysage éditorial turc a été quasiment décimé, avec la fermeture de 29 maisons d’édition par décret d’urgence, sous le prétexte d’une diffusion de propagande terroriste. ».

    Chine

    La fermeture d’une librairie à Hong-Kong

    C’était en 2018, The Guardian et France 24 nous apprenaient la fermeture de la librairie People Bookstore à Hong-Kong. Ce lieu était le dernier à proposer des livres interdits en Chine. Une fermeture due à la pression des autorités chinoises qui supportaient de moins en moins le statut d’exception de ce territoire depuis sa rétrocession officielle à la Chine, en 1997 explique France 24 qui écrit : « Le People Bookstore demeurait le dernier témoin d’un passé où l'édition était une arme politique. Depuis le début de la Chine communiste, Hong-Kong représentait un lieu où les opposants au régime pouvaient dépeindre la situation chinoise sans le vernis de la propagande étatique. » Cette affaire faisait suite à la disparition en 2016 de plusieurs membres de la maison d’édition Mighty Current dont l’enlèvement par la police n’avait pour but que de les intimider et les empêcher de publier des livres qui agaçaient le pouvoir chinois.

    Etats-Unis

    Qui a peur d’Harry Potter ?

    Aux Etats-Unis, nous raconte le magazine Forbes le révérend Dan Reehil, pasteur à la St. Edward Catholic School de Nashville dans le Tennessee, a décidé après consulté de nombreux exorcistes de bannir la saga Harry Potter de la bibliothèque de son école. Selon l’explication donnée à sa direction : « Les sortilèges présentés dans ces livres sont de véritables sortilèges qui, lorsqu’ils sont lus, peuvent conjurer les mauvais esprits en présence de la personne qui lit le texte ». Forbes rajoute que, selon Deborah Caldwell-Stone, directrice intérimaire du bureau de l’American Library Association (ALA) pour la liberté intellectuelle, « Harry Potter détenait il y a quelque temps le record de censures dans les écoles. Aujourd’hui, ce sont plutôt les livres axés sur des thématiques LGBT qui sont visés par les écoles américaines, avec parfois même des autodafés de livres en public. »

    Fernando Bàez, Fayard, Deborah Caldwell-Stone, American Library Association (ALA), Harry Potter, Ziya Selçuk, France 24, Mighty Current,  People Bookstore, The Guardian, Actuallité, Turkey Purge, Le figaro, révérend Dan Reehil, ForbesHélas ces condamnations de livres ne sont pas nouvelles. Dans la présentation du livre Histoire universelle de la destruction des livres : Des tablettes sumériennes à la guerre d'Irak de Fernando Bàez paru en 2008 (voir photo), son éditeur Fayard écrivait : « Cet ouvrage érudit, passionnant de bout en bout, démontre que, loin d'être détruits par ignorance, les livres sont anéantis par volonté d'effacement de la mémoire et de l'histoire, c'est-à-dire de l'identité des peuples. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu