Avertir le modérateur

Editeurs - Page 5

  • Ces livres qui expliquent la politique… aux enfants

    On connaît déjà les livres politiques publiés pour accompagner une campagne électorale, on connaît moins les livres destinés à la jeunesse et qui permettent de comprendre le fonctionnement de nos institutions et celui du monde politique.

    328694.jpgLe quotidien 20 minutes s’interroge « Présidentielle: Pourquoi les livres politiques pour les enfants s’arrachent en librairie », et nous donne l’occasion de découvrir de très nombreux titres, dont certains comme « La démocratie en BD » de Nathalie Loiseau et Aki (Casterman), qui s’est écoulé à presque 8 500 exemplaires depuis sa parution en janvier 2017, ou « Les présidents de la République » de Jean-Christophe Mazurie et Vincent Cuvellier (Actes Sud), vendu à 4 000 exemplaires.

    Le journal cite d’autres titres « Léa veut voter » de Nathalie Dargent, et Yannick Thomé (Milan), « Les valeurs de la République expliquées aux enfants » ouvrage collectif (Play Bac), ou « C’est quoi la politique » du dessinateur Jacques Azam (Milan).

    Des albums qui atteignent des scores de vente honorables pour l’édition grâce notamment à leur mise en valeur par les libraires, comme l’explique l’article de 20 minutes, et qui ont le mérite d’inculquer aux enfants (et à leurs parents ?) les bases et les valeurs de notre système démocratique.

    Parmi les candidats à l’élection présidentielle seul, semble-t’il, Jean-Luc Mélenchon aura proposé une adaptation en BD de son programme L’Avenir en Commun ?”, réalisée par Méla Ka, Reno Pixellu et Olivier Tonneau. Les 40 planches de ce récit sont diffusées sur le site officiel du candidat mais n’ont pas été réunies en album par un éditeur.

    2be2fa601cbdd5b1c202c7af150c20.jpgPour compléter la liste on peut également citer le livre de Denis Langlois paru en 1983, « La politique expliquée aux enfants », illustré par Plantu, et édité en italien, espagnol, coréen, mais depuis introuvable dans sa version française. Son auteur, profitant de cette année électorale a décidé de le mettre à jour et de créer un site où il est désormais accessible gratuitement : la-politique-expliquee-aux-enfants.fr. Cette initiative fait aussi l’objet d’une campagne de financement participatif sur Ulule pour rééditer le livre en version papier.

  • Un livre de Nabilla

    Dans 20 minutes :

    « Les organisateurs craignaient un mouvement de foule. Ils ne s’étaient pas trompés. Nabilla Benattia a créé l’émeute ce samedi au Salon du livre de Paris. La starlette s’est déplacée pour y dédicacer son premier livre Trop vite et a su se faire remarquer parmi les quelque 3.000 auteurs représentés pendant quatre jours durant ce rendez-vous incontournable de la littérature. »

    « Dès 18h30, Nabilla, venue avec son compagnon Thomas Vergara, s’est dirigée vers le stand des éditions J’ai Lu, entourée d’une meute de photographes, de cameramen, de la foule de ses admirateurs et de badauds. Protégée par « un service de sécurité copieux et sévère », dixit Le Parisien, la jeune star de 25 ans a enchaîné les selfies et les dédicaces. « Je suis très fier qu’elle reçoive un tel accueil », a confié Thomas Vergara. »

    Dans Le Parisien :

    « La starlette de téléréalité Nabilla a clôturé la deuxième journée du salon du livre de Paris en venant faire une séance de dédicaces très remarquée de son livre « Trop vite ». »

    La vidéo de l’événement :

    Nabilla.png

    Dans L’Obs :

    « Bousculade, cris, pleurs et horde de photographes et de cameramen... la starlette Nabilla a littéralement provoqué une émeute au Salon du livre de Paris, samedi dernier. Elle y dédicaçait son premier livre, "Trop vite", sorti aux éditions J'ai lu. Déroutant. »

    Sur le site Pure People :

    « C'était l'un des moments les plus attendus du 32e Salon du livre. Annoncée à 18h30, Nabilla Benattia a littéralement créé l'émeute sur le stand Flammarion.

    La jeune femme de 25 ans venait dédicacer son premier livre, Trop vite, écrit en collaboration avec Jean-François Kervéan. Véritable attraction au milieu des quelques 3 000 auteurs présents sur ces quatre jours de salon, Nabilla a, selon Le Parisien, plus fait de selfies qu'elle n'a dédicacé de livres. Mais qu'importe, puisque ses nombreux fans ne sont venus que pour cela. »

    Voilà, c’est aussi ça le monde de l’édition.

  • La BD à suivre sur notre écran de téléphone

    Les tirages de la bande dessinée sont impressionnants pour le secteur de l’édition toujours en quête de lecteurs, mais ce marché déjà florissant a vu dans le numérique l’opportunité d’accroître sa diffusion.

    En France, plusieurs diffuseurs proposent de lire sur écran de nombreux albums, parmi eux on peut citer izneo (dont 50% a été racheté par la FNAC), bdbuzz, Sequencity, avecomics, etc.. La plupart proposent une lecture en pleine page pour les tablettes, ou case par case, d’albums parus au format papier ce qui amène les éditeurs, et les réseaux de libraires, à investir ces plateformes comme le détaille cet article de Lettres Numériques.

    Un phénomène apparu dans les années 1990 aux Etats-Unis comme le raconte Neuvième Art 2.0 qui nous propose une histoire de la bande dessinée numérique, un  dossier très complet signé Julien Baudry.

    Si Internet a offert un support inédit à la bande dessinée, les smartphones vont sans doute eux aussi apporter du nouveau dans ce domaine avec l’arrivée des « webtoons » venus de Corée du nord. Une autre façon de lire la BD comme l’explique RFI : « Les auteurs coréens ont commencé à publier leurs BDs en ligne il y a dix ans, alors que les éditeurs papier disparaissaient les uns après les autres. Ces webtoons – contraction de web et cartoon – sont devenus une industrie florissante, avec des dizaines de sites, des milliers d’auteurs. Si l’on inclut les produits dérivés, c’est un marché évalué à 320 millions d’euros, qui devrait doubler d’ici deux ans. Un Coréen sur trois en lit au moins une fois par semaine. »

    BSC news consacre un article à la la plate-forme Delitoon en écrivant : « Loin de concurrencer le livre, Delitoon cherche à dynamiser un marché culturel et à moderniser la lecture de la bande dessinée. La plateforme, tente d’innover afin de rendre la lecture mobile et accessible en élargissant sa capacité de diffusion. », et conclut : « Entre addiction aux séries et puissance de l’image », Delitoon promet une lecture accessible partout et à tout instant. »

    Webtoons.png

    Photo izneo.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu