Avertir le modérateur

Editeurs - Page 4

  • La vie des grands groupes d’édition

    Rien n’est simple en ce moment dans le monde de l’édition confronté à une baisse des ventes et à de nombreux rachats et restructurations.

    Dupuis, Dargaud, Fleurus, Edifa, Séverin Cassan, La Martinière, Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, Arnaud de Puyfontaine, Marion Glénat-Corveler, éditions Glénat, Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, La Découverte,livres hebdo,  Jacques Glénat, Pierre Conte, La Découverte, Vincent Bolloré,Editis, Vivendi, Le Seuil, Média-Participations,Rustica,C’est le cas aux éditions La Martinière-Le Seuil où, nous apprend Livres Hebdo, les salariés protestent contre les conditions d’intégration au sein de Media-Participations, récent repreneur du groupe. Après un premier avertissement en décembre le personnel a manifesté le 29 janvier devant le siège pour dénoncer un accord sur le temps de travail, les modifications des contrats de travail, la réorganisation interne, et le déménagement des bureaux vers le nouveau siège de Média-Participations, dans le 19ème arrondissement de Paris. Dans une précédente interview à Livres Hebdo, Vincent Montagne, le P-DG de Média-Participations expliquait qu’il avait supprimé deux postes de direction éditoriale, jeunesse et beaux livres et rajoutait à propos du plan social : « Il y avait une holding de 75 personnes environ qui regroupait des fonctions supports, des commerciaux et des éditeurs : nous avons dû supprimer un tiers des postes, un autre tiers rejoint les équipes de Pluriad, notre structure support, et le dernier tiers doit normalement rejoindre Le Seuil ou La Martinière. » Une équipe qui verra arriver un nouveau directeur général Séverin Cassan. Le P-DG s’est aussi engagé à ce que chaque maison conserve son identité propre comme c’est le cas à Média-Participations avec Dupuis, Dargaud, Fleurus, Edifa ou Rustica.

    Autre groupe qui risque de connaître quelques changements, Editis dont Vivendi société appartenant à Vincent Bolloré vient de finaliser le rachat fin janvier. Editis regroupe quelque 50 maisons d'édition dont Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, La Découverte. "Cette acquisition s'inscrit dans la logique de construction d'un grand groupe de contenus, de médias et de communication", a précisé le groupe dans un communiqué. Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, devient également président du conseil d'administration d'Editis, tandis que Pierre Conte, directeur général du groupe d'édition, est confirmé à son poste.

    Transition plus facile au sein du groupe Glénat, où le fondateur Jacques Glénat associe désormais à ses décisions sa fille aînée Marion Glénat-Corveler. Celle-ci devrait reprendre les rênes du groupe, une des dernières maisons d’édition françaises basée à Grenoble et Paris où sera bientôt construit un nouveau siège. En 2019, les éditions Glénat spécialisées dans la bande dessinée, les loisirs, fêteront leurs cinquante ans d’existence. Leur chiffre d'affaires est de plus de 55 millions d'euros et elles emploient 156 personnes.

  • De l'auto-édition, de la pub à la télé, et un robot pour les livres

    L’auto-édition numérique

    « Librinova publie, accompagne et valorise tous les écrivains... qui deviendront peut-être les grands auteurs de demain ! Nous sommes convaincus que tous les livres méritent d'être lus et avons à cœur d'accompagner nos auteurs au mieux pour qu'ils puissent vivre pleinement la belle aventure de l'édition », annonce ce nouveau partenaire de l’auto-édition. Parmi les services proposés un « Pack publication numérique » qui donne accès à plus de 200 librairies en ligne et comprend : la création du livre numérique aux formats, la commercialisation sur 200 librairies en ligne pendant 1 an, un outil de création de couverture standard, un référencement sur la Plateforme Editeurs de Librinova, et, à partir de 1 000 exemplaires, l’Intégration du « Programme Agent littéraire ». Le site de Librinova.

    Pas de pub télé pour les livres

    « Pourquoi il n’y a et n’y aura pas de pub pour les livres à la télévision » titre Slate.fr précisant que le législateur l’interdit depuis 1992. L’article cite Arash Derambarsh, élu politique, ancien directeur de collection au Cherche Midi, très engagé sur cette question et qui regrette ce choix : « Cela bénéficierait aux auteurs, aux éditeurs et aux lecteurs, qui entendraient ainsi parler de tous les livres, et pas seulement de ceux qu’on leur impose dans les médias, parfois par complaisance ou amitié ». Un objectif qui ne séduit pas forcément les professionnels cités dans l’article se terminant par ce constat : « Dès lors, l’enjeu pour le monde du livre ne serait, peut-être, pas tant l’accès à de nouvelles plateformes publicitaires, qu’une sélection accrue des ouvrages, de manière à pouvoir leur offrir à tous de vraies chances de percer. »

    Un robot pour les livres

    Livres Hebdo a consacré un article à Gutenberg One, un robot de fabrication de livres conçu par Hubert Pédurand. Celui-ci « fonctionne avec un bras polyarticulé, auquel le créateur a « appris les gestes du métier : massicoter, plier, brocher, etc. ». « Le moteur d’impression réalise à la fois l’intérieur et la couverture du livre » et occupe 2m2 au sol, précise –t-il. Cette installation est destinée à fonctionner dans des « corners » placés en librairies, bibliothèques, ou dans des magasins dédiés. Une première démonstration devrait avoir lieu le 5 décembre en Alsace, et le modèle économique sera précisé lors de la présentation publique du robot prévue en mars 2019, au cours du salon Livre Paris.

    Gutenberg One, Hubert Pédurand, Slate.fr, Arash Derambarsh, Librinova,

  • Jean d’Ormesson, un livre inédit, une biographie, un film

    Laurent Delahousse, Sophie des Déserts, jean d'ormesson, bernard lehut, RTL, Europe 1, Le Point Paris Match, François d'ormesson, Nicolas Carreau, Héloïse d'ormesson, Un an ou presque après la disparition de l’écrivain Jean d’Ormesson le 5 décembre 2017, on apprend la parution de « Un hosanna sans fin", un roman terminé deux jours avant son décès à 92 ans.

    « Qui a décidé de publier le livre de Jean d’Ormesson après sa mort ? » s’interroge Nicolas Carreau sur Europe 1. Tout simplement sa fille, Héloïse d’Ormesson éditrice de son métier qui explique sur RTL : « C'est évidemment une énorme émotion mais une grande joie également, une fête en larmes comme il l'a écrit. J'ai eu un rapport très étrange à ce livre parce qu'il était fabriqué, on l'avait livré aux éditions mais je ne parvenais pas à l'envoyer à qui que ce soit. J'avais un sentiment de séparation ultime »

    Jean d’Ormesson journaliste, écrivain, académicien, toujours adulé par le public et les médias, comme en témoigne les articles que la presse lui consacre encore et notamment Paris Match - repris par Le Point. Ces magazines révèle à travers les confidences de sa femme Françoise « fille de Ferdinand Béghin, l'empereur du sucre », les dessous d’une union qui « n'avait rien de classique, de bourgeois… », 55 ans d’une vie de couple qui avait pourtant mal commencée « Elle le trouve prétentieux, il la courtise, la séduit, mais la prévient qu'il n'est pas fait pour le mariage : il tient trop à sa liberté, ses aventures, ses voyages… »

    A Bernard Lehut qui l’interroge sur RTL pour savoir si « Un hosanna sans fin » sera le dernier livre publié, Héloïse d’Ormesson répond "Je suis à peu près sûr que ce texte est le dernier de mon père. Je dois dire que je n'ai pas, pour l'instant, fouillé le bureau et ouvert tous les placards. Il y a plein de manuscrits qu'il conservait. Donc, c'est un travail qu'il va falloir que je fasse mais cette année je n'ai pas encore commencé. Mais je ne crois pas ». Jean d’Ormesson a également souhaité qu'on donne ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de France.

    Jean d’Ormesson n’est pas près de quitter l’actualité. Avec cet inédit posthume, paraît un deuxième tome de la Pléiade, une biographie Le Dernier roi soleil, de Sophie des Déserts (Fayard), et dès le 5 décembre on pourra voir dans les salles de cinéma Monsieur, le film que lui a consacré Laurent Delahousse.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu