Avertir le modérateur

- Page 2

  • Des livres dans la vitrine de YouTube

    L’Internet fait-il vendre des livres ? Je ne parle pas d’Amazon ou des sites de libraires de plus en plus nombreux, mais de la publicité que peuvent faire les réseaux sociaux ou YouTube pour certains ouvrages. Certes ce n’est pas toujours de la grande littérature, mais pour un secteur en perpétuelle recherche de nouveaux marchés, c’est une opportunité.

    Le Figaro qui a consacré plusieurs articles à ce phénomène explique : « Sur Twitter et Instagram, des milliers d'adolescentes diffusent déjà la couverture rose criard d'un livre qui a pour titre un hashtag : #EnjoyMarie. Son auteur, Marie Lopez, est plus connu sous son pseudo YouTube, EnjoyPhoenix. Âgée de 20 ans, elle tient sa chaîne YouTube depuis 2011. Si vous avez une fille (ou, d'ailleurs, un garçon) entre 10 et 18 ans, il y a de très fortes chances pour qu'elle ou il ait déjà vu des vidéos de la jeune femme. » Un livre qui n’obtiendra peut-être jamais le prix Goncourt avec ses conseils aux ados, mais qui confortera la trésorerie de son éditeur, Anne Carrière.

    Iconne.M.Lafon.pngUn filon que les éditions Privé vont sans doute exploiter après le succès de Icônne. Un livre basé sur des parodies d’articles de magazines féminins imaginées par Natoo (Nathalie Odzierejko), humoriste sur YouTube (1 million d’abonnés) et membre du Studio Bagel, dont 15 000 exemplaires se sont écoulés en 10 jours. Selon Le Figaro l’éditeur, Michel Lafon, serait déjà en discussion avec d’autres « auteurs » « YouTubeurs ».

    La télévision peut encore faire le succès d’un livre, recommandé par des émissions comme La Grande librairie ou Le Grand journal, mais en 2015 l’Internet, avec ses blogs, ses vidéos, suivis par des milliers d’abonnés, est devenu un prescripteur incontournable surtout auprès des jeunes.

    Toujours sur YouTube, le journal suisse 24 Heures s’intéresse à l’apparition de « booktubers » un phénomène très répandu dans les pays anglo-saxons et qui gagne désormais la Suisse. L’article raconte : « A 18 ans, la Vaudoise Mikaela Mury bichonne sa chaîne, Le Livre Ouvert depuis près d'une année. « J'ai commencé en recherchant un avis sur un livre. Je suis tombée sur une vidéo et j'ai eu envie de faire la même chose pour partager, donner aux gens l'envie de lire, parce que dans mon entourage peu de personnes lisent. »

    Un état d’esprit un peu plus littéraire dont ne peut que se réjouir Pascal Vandenberghe, directeur des éditions Payot cité par 24 Heures : « Le bouche-à-oreille a toujours été le moyen de diffusion le plus puissant d'un livre. Aujourd'hui, il se fait de manière virtuelle et c'est très efficace ».

     

  • Claude Durand, éditeur

    Claude Durand, Grasset, Seuil, Fayard, Bernard de Fallois, François Thuret, Du Figaro à L’Humanité en passant par Télérama, Libération et Le Monde, toute la presse unanime a rendu un dernier hommage à Claude Durand, écrivain, éditeur disparu le 7 mai 2015 à l’âge de 77 ans.

    « Pape », « Empereur » de l’édition, les qualificatifs laudateurs n’ont pas manqué pour saluer celui qui, pendant plus de quarante ans, a fait une grande carrière au service de la littérature et du livre, aux éditions du  Seuil où il débute comme lecteur, puis chez Grasset, ou encore aux éditions Fayard qu’il dirigera pendant 30 ans, de 1980 à 2009.

    L’Humanité qui le qualifie « d’éditeur à plein-temps », raconte : « Libre, direct, loyal, capable de prendre des risques, de fuir les mondanités, de dénoncer le troc des voix dans les prix littéraires, Claude Durand n’a jamais oublié d’où il venait. Évoquant sa naissance à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, ses origines modestes, son premier métier d’instituteur (déjà, il faisait écrire à chacun de ses élèves un roman tout au long de l’année), son poste de lecteur au Seuil après avoir envoyé lui-même un manuscrit, il disait : « Je suis un mercenaire sorti de sa banlieue. »

    De son métier d’éditeur il disait en 2007, « L’écrivain est toujours un peu monstrueux, concentré sur ce qu’il fait, il ne doit se soucier qu’accessoirement de l’œuvre d’autrui. L’éditeur, au contraire, doit essayer de se couler dans l’univers et la manière de l’auteur pour essayer de le tirer vers son meilleur ».

    Quelque temps après avoir pris sa retraite en 2010, il publia sous le pseudonyme de François Thuret « J’aurais voulu être éditeur » dont il signa la postface sous son vrai nom. Le Magazine littéraire écrivit à propos de ce livre satirique sur le monde de l’édition « Claude Durand a choisi le roman à clés, le plus vain et le plus lâche de tous les genres littéraires, rédigé dans un esprit potache. »  Dernière facétie d’une vie dédiée au livre.

    Libération, qui lui consacra un portrait en 2009, écrit : « Claude Durand restera comme l'éditeur de Michel Houellebecq, d'Ismaïl Kadaré et d'auteurs aussi différents que Régis Debray, Jorge Semprun, François Mitterrand, Lech Walesa, Régine Desforges, Robert et Elisabeth Badinter, Raul Hillberg, Max Gallo et Simone Signoret. »

    ClDurand.jpgDans Le Figaro, on apprend que son dernier livre « Usage de faux », un roman paru en janvier 2015 aux éditions Bernard de Fallois « traitait avec humour d'une croustillante histoire d'imposture dans le milieu de... l'édition ». Claude Durand précisait « Ce n'est pas un roman à clés. Ce que j'ai voulu dénoncer, c'est l'usurpation dans le monde de l'édition, le formatage, les masques que beaucoup portent, le mensonge. C'est tout un esprit d'imposture.»

    Un esprit et un univers qu’il ne connaissait que trop bien.

  • Etre ou ne pas être Charlie : les polémiques

    Le 11 janvier 2015, étiez-vous dans la rue avec 4,5 millions de concitoyens parce que vous vouliez partager avec eux l’émotion suscitée par la fusillade à Charlie Hebdo, ou parce qu’il faisait exceptionnellement beau ce jour-là ?

    Todd.jpgEmmanuel Todd, présenté par la presse comme historien, démographe, sociologue, géographe, anthropologue, ou « l’un des intellectuels français majeurs de la fin du XXe et du début du XXIe siècles » (L’Obs), sait lui pourquoi toutes ces personnes, toutes tendances confondues, ont défilé ensemble. Il en donne l’explication dans son livre « Qui est Charlie ? » qualifiant la journée du 11 janvier d’imposture, et estimant que la manifestation était xénophobe (France Inter).

    Comme toute controverse qui se respecte, nombre de personnalités publiques s’y sont engouffrées, du premier ministre Manuel Valls, à Laurent Joffrin de Libération, en passant par Alain Finkielkraut, de l’Académie française. Sans doute pour le plus grand bonheur de l’éditeur, le Seuil, et de ses attachées de presse.

    Bougrab.jpgLa polémique soulevée par le livre d’Olivier Todd à peine épuisée, un nouveau titre va sûrement rallumer l’intérêt des médias (et des lecteurs ?). C’est celui que publie Jeannette Bougrab : « Maudites » (Albin Michel). Si le livre est un « réquisitoire contre ceux qui demeurent silencieux face aux violations les plus criantes des droits des femmes », toute la promotion est faite sur les passages où l’auteur évoque la relation amoureuse qu’elle entretenait avec Charb, assassiné le 7 janvier, et que la famille du directeur de Charlie Hebdo conteste. Jeannette  Bougrab ne veut pas être présentée comme le « plan cul » de Charb, une formule imagée qu’elle utilise dans un entretien à Paris Match.

    J'ai déjà recensé quelques titres d’ouvrages qui vont paraître sur les évènements de janvier 2015. Le Figaro de son côté en recensait récemment plus de quarante, rajoutant : « Rarement, la république des lettres a travaillé aussi rapidement. Forcément, parmi ce que l'on pourra trouver en librairie, il y aura des livres bâclés qui veulent surfer sur l'onde de choc provoqué par la mort d'une grande partie de l'équipe du journal satirique. Heureusement, on trouvera aussi des analyses de haute tenue et des témoignages qui apportent quelque chose. »

    Les deux titres précités n’en font peut-être pas partie.

    A voir, l’analyse du livre d’Emmanuel Todd par Jean Birnbaum du Monde.

    11.1 FranceBleu.jpg

    Photo France Bleu.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu