Avertir le modérateur

- Page 2

  • Les livres voyageurs

    Connaissez-vous le bookcrossing ? Je vous en ai déjà parlé sur ce blog et cette façon de partager le plaisir des livres et de la lecture continue de faire des adeptes un peu partout.
    Bookcrossing mode d’emploi expliqué à Sens (Yonne) : « On a tous un livre qu'on aimerait faire découvrir à quelqu'un ou qui ne nous sert plus ; un roman, un livre de cours, une bande dessinée, un album, une biographie... peu importe ! Le principe, l'échange... 
    Laisse un livre dans un lieu public (parc, autobus, café, métro, salle de cours...) dans le but de faire un échange dans la Ville de Sens.
    Publie dans ce groupe (Facebook) le lieu de dépôt de ton livre
    Laisse un petit mot à l'intérieur, invitant la personne qui le trouve à partager ta découverte.
    Ça peut être sur un post-it, sous forme de dédicace à même le livre etc.

    Amusez-vous !!! »
    Dans cette ville l’opération bookcrossing s’appelle désormais « Des livres en liberté dans Sens ».

    10998403_10206000053823724_1645089812998527951_n.jpg
    A Cholet, c’est une association qui a mis en place « une boîte à lire » comme le raconte Ouest France : « Le principe de la boîte à lire fonctionne dans plusieurs villes de France, mon fils en a installé une par le biais d'une association, l'idée m'a semblé intéressante, alors pourquoi pas nous ? » C'est la question que s'est posée Catherine Cassin, responsable de l'activité gymnastique à l'association sportive, l'ASPTT. Une suggestion qui a eu un bon écho auprès des autres membres de l'association, puisqu'une boite à lire est installée depuis quelques jours devant ses locaux, rue du Carteron. »
    Eux aussi s’inspirent du principe du bookcrossing « un phénomène arrivé tout droit des États-Unis » comme l’explique l’article qui précise « Abandonner des livres dans des lieux publics et suivre leur cheminement sur Internet, via le site bookcrossing.com. Il revendique aujourd'hui 1 400 000 utilisateurs dans le monde. Ils n'étaient que 190 000 en 2003. »
     
    A Tarbes, c’est le lycée général et technologique Marie Curie qui renouvelle une opération lancée en 2014 sous le nom de " Bookcrossing - Livres voyageurs " en collaboration avec le CDI et le Foyer Socio-éducatif de l’établissement. Vingt livres ont été sélectionnés « essentiellement des romans et nouvelles de tous genres » pour être « dispatchés dans des lieux de passage et des espaces communs du lycée ou dans des boîtes identifiées "Bookcrossing - Livres voyageurs". » Parmi ces titres on peut citer I have a dream - Grands discours - Martin Luther King, Le joueur d'échecs - Stephan Sweig, La mécanique du cœur - Mathias Malzieu, Sous les vents de Neptune - Vargas Fred, ou Un secret - Philippe Grimbert.
    Cécile Lorillon qui présente l’animation sur le site du lycée écrit à propos du bookcrossing : « C'est une rencontre impromptue entre un lecteur et un livre. C'est un emprunt impulsif, plus spontané que celui réalisé dans un lieu de prêt. »


  • Quelques groupes d'écriture sur Facebook

    Les réseaux sociaux peuvent aider à vous faire connaître ou à rencontrer des personnes avec qui partager votre passion de l’écriture ou de la lecture.

    Pas un jour sans une ligne

    Groupe public – 753 membres. : « Venez déposer la couverture et le résumé de votre livre. Mais découvrez aussi les ouvrages de vos collègues et participez à leur promotion en partageant leurs liens. Ne soyons pas égoïstes et aidons les autres pour être aidés à notre tour. »

    Reconnaissance des auteurs auto-édités

    Groupe Public. 276 membres. : « Un espace sur le net pour tous les auteurs auto-édités. Un groupe pour casser la mauvaise image de l'auto-édition. L'union fait la force ! À noter : toute publication n'ayant pas de rapport avec l'auto-édition sera supprimée. »

    Les écriveurs

    Groupe public.1540 membres. : « Ce groupe a pour but de faire connaitre les nouveaux auteurs et leurs publications. Un résumé de l'ouvrage, ainsi que la couverture et si possible un lien pour en lire un extrait et éventuellement... l'acheter ! »

    Facebook,

    Peinture de Joel Rea.

    Auteurs et lecteurs, une même passion : la lecture

    Groupe public. 2153 membres. : « Ce groupe s'adresse à tous les amoureux de lecture, d'écriture... Chacun peut venir partager ses lectures du moment ou ses préférées ou encore celles pour lesquelles il/elle a vibré. (...) »

    Librairies et passionnés d'écriture

    Groupe public. 1864 membres. : « De nouveaux auteurs à découvrir... Des talents à reconnaître... »

    Un livre lu est un livre vu

    Groupe public. 1863 membres. : (...) « Un auteur peut désormais parler de son livre mais également de poster un poème, une citation, des extraits de leurs écrits. Les chroniqueurs, lecteurs et blogueurs ont également leur place au sein de ce groupe. (...) »

    Promotion des auteurs inconnus

    Groupe public. 1127 membres. : « Ce groupe est destiné à promouvoir les auteurs qui ont du mal à se faire connaître. Tous sont les bienvenus, les libraires, bibliothèques, journaux écrits et télévisés, les chaines de télé, les radios et, tous les gens de bonne volonté ! »

     

  • Le Camion des mots

    Les mots sont la base de notre vocabulaire, de nos phrases, de nos livres, de notre vie sociale. Depuis plus de 9 ans, une initiative originale Le Camion des mots permet aux jeunes d’apprendre à découvrir et à maîtriser la langue française à l’aide d’« animations ludiques et pédagogiques ».

    L’opération s’adresse aux élèves, du CE2 à la troisième, de la France entière. Sur le site du Camion des mots, on apprend que travail de préparation se fait en classe avec les enseignants, une étape pendant laquelle « les élèves se confrontent à la structure narrative d’une histoire, se conforment aux règles formelles », et « prennent conscience des différentes temporalités d’un récit ». « Chaque élève se voit attribuer un rôle, de l’interprétation d’un personnage sur scène à l’élaboration du décor et des costumes. »

    Tristan Thomas explique : « Les élèves préparent en classe le texte de leur choix, d’une durée de trois minutes maximum : saynète, poème, création, slam, chanson… Avec leur enseignant, ils imaginent une mise en scène pour traduire au mieux le texte, lui donner corps. Les mots sont désormais joués, déclamés, chantés, décortiqués… »

    La suite se déroule dans le studio vidéo du Camion des mots lors de sa venue. Les enfants « accompagnés d’une équipe de techniciens professionnels (un réalisateur et un ingénieur son), découvrent alors les coulisses de la réalisation audiovisuelle ».

    Ils interprètent leurs textes, tout en « découvrant ainsi les techniques du théâtre : l’importance des silences, de l’articulation, de l’intonation… Et surtout d’une bonne mémoire ! Comment poser sa voix, comment jouer avec les sons. Les élèves font l’expérience de l’expression orale sous toutes ses formes. Un voyage de l’écrit à l’oral pour tirer le meilleur d’une œuvre et faire l’apprentissage de l’expression en public. »

    Pour l’année 2015, la première étape du Camion studio a été la ville de Sens. Pascale Larché, adjointe au maire, déléguée aux Affaires scolaires et périscolaires témoigne : « Nous ne savions pas exactement à quoi nous attendre. Nous nous doutions juste que c’était très bien, d’après les commentaires d’autres communes. Mais tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas l’imaginer : la joie, la satisfaction sur le visage des enfants… »

    Plus d’informations et de vidéos des précédentes animations sont accessibles sur le site de l’opération même si celui-ci ne semble pas toujours très à jour. La prochaine étape du Camion des mots est Matha en Charente-Maritime le 9 février 2015.


     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu