Avertir le modérateur

  • Les 60 ans du Petit Nicolas

    Le Petit Nicolas personnage créé par René Goscinny pour les textes et dessiné par Jean-Jacques Sempé, fête ses 60 ans. « L’univers du Petit Nicolas est un monde idéal. C’est l’enfance que Goscinny et moi aurions aimé avoir. C’est le grand talent de Goscinny d’avoir réussi à créer un monde de gosses tel que tout le monde en rêve. Il n’y a jamais de drame dans le vie de Nicolas » explique Sempé sur le site officiel Le Petit Nicolas.

    Le personnage est réellement né en 1956 dans le journal belge Moustique sous forme d’une bande dessinée (lire blog du 27 février 2014). Sempé avouera plus tard ne pas être très à l’aise dans ce domaine et c’est sous la forme de contes illustrés que les aventures continueront.

    Elles seront publiées dans l’édition dominicale du quotidien régional Sud Ouest puis dans l’hebdomadaire Pilote que dirigera plus tard René Goscinny. A cette époque personne n’aurait pu imaginer la destinée éditoriale des aventures de ce petit garçon et de ses copains Agnan, Clotaire, Rufus, Alceste, Maixent.

    René Goscinny, Jean-Jacques Sempé, Fondation Vuitton, Le Petit Nicolas, Astérix, Lucky Luke, Sud Ouest Dimanche, Pilote, Anne Goscinny, éditions Imav, Les cinq premiers volumes seront édités entre 1960 et 1965 et sans cesse réédités depuis. En 2004, Anne Goscinny, fille unique de René Goscinny, et héritière des droits de ses nombreuses création, Astérix, Lucky Luke, entre autres, crée les éditions IMAV pour publier de nombreux inédits qu’elle a retrouvé. Les trois titres Histoires inédites du Petit Nicolas, le volume 2 des Histoires inédites et Le ballon et autres histoires inédites, connaîtront un immense succès de librairie. Traduits dans 45 pays, ils se vendront à plus de 15 millions d’exemplaires dans le monde.

    Des produits dérivés, deux longs métrages, une série télé, viendront compléter et assurer la pérennité de l’œuvre commune de René Goscinny et Sempé auprès du grand public.

    Le samedi 30 et le dimanche 31 mars, la Fondation Vuitton à Paris invite le public à « un week-end festif en famille, pour célébrer cette œuvre incontournable de la littérature jeunesse et rendre hommage à ses deux auteurs ». Durant ce week-end sera présentée une exposition exceptionnelle des dessins originaux de Sempé agrémentés des textes de René Goscinny. Des ateliers de coloriage et un gâteau d’anniversaire seront également proposés aux enfants présents. Fondation Louis Vuitton, 8, avenue du Mahatma Gandhi 75116 Paris, Bois de Boulogne. L’entrée se fait sur réservation.

  • Amazon, des bibliothèques gratuites, et un musée de l'imprimerie

    Amazon au salon Livre Paris

    La présence du stand Amazon lors du dernier salon Livres Paris suscite des réactions. Le site spécialisé Actualitté.com en fait état et publie la lettre de Christian Thorel, de la librairie Ombres blanches à Toulouse, document qu’il a envoyé au président du Syndicat national de l’édition, Vincent Montagne. Extrait : (…) « vous avez installé une entité qui compromet les relations entre auteurs et éditeurs en faisant la promotion de l’auto-édition, reléguant ainsi l’action des éditeurs à l’exercice d’une autorité financière et intellectuelle dépassée. C’est un peu « se tirer une balle dans le pied », que de faire une place aussi spectaculaire à ce qui est l’exercice principal de la société Amazon, la prédation. Je lis donc cette présence comme une capitulation, comme une soumission à un ordre qui contrevient aux engagements conjugués de nos professions. Et à une histoire commune. Cela me semble constituer même un évènement qui met en question votre part d’héritage de l’histoire du Seuil. » (…)

    Bibliothèques gratuites à Grenoble

    Les prêts de livres gratuits dans les bibliothèques de Grenoble ce sera possible dès juillet 2019. Cette décision est menée dans le cadre du plan lecture 2018-2025. « Les bibliothèques sont des lieux de proximité sociale, un service public de base de la société démocratique (…), des lieux collectifs qui ne sont pas dans une logique de consommation, mais qui forgent l’esprit critique », a déclaré Eric Piolle, maire de la ville. Commentant cette nouvelle le site Place Gre’Net précise : « Le passage à la gratuité est, du reste, sans grandes conséquences financières sur le fonctionnement du réseau. De l’ordre de 180 000 euros, les recettes des abonnements aux bibliothèques pèsent seulement 2,5 % du budget total, qui s’élève à 8,5 millions d’euros. Les deux tiers des abonnés (les moins de 26 ans et les personnes relevant des minima sociaux) bénéficient en effet déjà de la gratuité des prêts. »

    Christian Thorel, Vincent Montagne, Place Gre'Net, Eric Piolle, bibiothèques Grenoble, Atelier-Musée de l'imprimerie Malherbes, Jean-Paul Maury, Jean-Marc Providence, Marc Jampolsky Groupe Maury, Livre Paris, Actualitte.com,

    Un musée de l’imprimerie

    Le livre papier résiste vaillamment au numérique et il a une très longue histoire liée aux métiers de l’imprimerie. Le 29 mars 2019, la Compagnie des chefs de fabrication des industries graphiques et de la communication (CCFI) organise une journée de visite à l’Atelier-musée de l’imprimerie, ouvert en septembre 2018 à Malesherbes, à proximité du siège du groupe Maury, un des plus importants imprimeurs de livre en France. La visite du« plus grand musée de l’imprimerie en Europe », avec Plus de 5000 m2 d’exposition, est accompagnée par Jean-Paul Maury et Jean-Marc Providence, directeur du musée. A 14h 30, projection et conférence autour du film « Gutenberg, l’aventure de l’imprimerie » de Marc Jampolsky.

    L’aller-retour en bus depuis Paris, place d’Italie est gratuit pour les étudiants et les enseignants accompagnants. Une participation est demandée pour les autres visiteurs : 30 euros pour les adhérents de la CCFI, et 50 euros pour les non-adhérents. Repas sur place compris.

    Contact : Jean-Marc Lebreton jmaleb.lebreton@gmail.com  (source Livres Hebdo).

  • Les bibliothèques nous attendent

    Les bibliothèques municipales sont des lieux ouverts à tous et recèlent de véritables trésors de lecture dans tous les domaines, hélas le grand public ne semble pas toujours en prendre le chemin.

    affiche_congres2018.pngEn 2018, le 64ème congrès de l'Association des bibliothécaires de France, qui se tenait à La Rochelle nous apprenait que 40 % de la population n’allait pas en bibliothèque. En 2019 Livres Hebdo rend compte d’un débat organisé dans le cadre du salon Livre Paris sur le thème des « non usagers" des bibliothèques. A cette occasion ont été dévoilés les premiers résultats d’une enquête commandée par le service du livre et de la lecture du ministère de la Culture dont le responsable Régis Suteau, directeur des études qualitatives chez Ipsos a déclaré « Contrairement à ce qu’on pouvait craindre, les gens avaient beaucoup de choses à dire sur ces lieux que, pourtant, ils ne fréquentent pas ».

    A travers les résultats, trois profils de « non-usagers » et « abandonnistes » (sic) ont été dressés. Les « défenseurs » qui considère les bibliothèques pour les gros lecteurs, les « zappeurs » pour qui le temps de lecture est aléatoire, les « outsiders » pour qui précise Livres Hebdo « ont souvent de mauvais souvenirs des bibliothèques, liés à une expérience scolaire peu positive, ils considèrent que la bibliothèque n’est pas pour eux et n’ont pas envie de s’y rendre. » L’article se termine par ce constat de Françoise Legendre, inspectrice générale des bibliothèques, qui animait la rencontre. « Il y a une méconnaissance importante de l’offre des bibliothèques. Il faudrait ouvrir un grand chantier de communication ».  

    Heureusement l’image des bibliothèques, des médiathèques, bouge et leur permet d’attirer du monde. Ainsi Le Monde titrait au mois de février « A Nancy, le dimanche on se bouscule à la médiathèque », et raconte : « Angel, 55 ans, passe presque tous ses dimanches après-midi à la médiathèque Manufacture de Nancy, " Certains vont dans les bars pour tuer le temps, moi je préfère la bibliothèque. Je n’ai pas de vie de famille, alors je viens ici pour me sentir moins seul et m’occuper l’esprit, dit-il. En plus, le café est à 40 centimes." En ce dimanche 24 février, la météo a beau être printanière, il y a foule à tous les étages de cette médiathèque municipale moderne et chaleureuse. ». Le journal rajoute « Pionnière de l’ouverture dominicale, la Manufacture accueille ce jour-là près de 1200 personnes, dont de nombreux étudiants. ».

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu