Avertir le modérateur

  • L'envie d'avoir envie de lire sur Johnny Hallyday

    Plus grand monde ne peut ignorer la disparition à 74 ans du chanteur Johnny Hallyday à qui des milliers de fans et nombre de médias ont rendu un hommage national et populaire. Une célébration qui se poursuivra sans aucun doute dans les libraires… en cette veille de Noël.

    Grund.jpgLe magazine professionnel Livres Hebdo dénombre (avec Electre) 55 livres édités depuis 1984, et indique que « depuis l'annonce du décès de la star française survenu cette nuit, les éditeurs ont avancé certaines de leurs parutions ou lancé des rééditions. » Parmi eux, l’éditeur Gründ qui publiera le 21 décembre un album photo de Daniel Angeli et Bernard Pascuito, intitulé Johnny (photo). Le même éditeur avait en 2013 publié « Johnny Hallyday » de Jean-François Chenut.

    Le premier tome de « Destroy » autobiographie de Johnny Hallyday éditée par Michel Lafon a été publié en 1996. En 2003, les 3 tomes de la saga (689 pages) ont été proposés en intégrale dans un coffret bleu en imitation croco. Ce titre a été publié dans la collection le Livre de Poche.

    311563503.jpg« Johnny le guerrier » de Gilles Lhote est lui disponible en format broché et en format Kindle. Gilles Lhote a également publié « Johnny interdit »  en 2016 (Robert Laffont) et en 2012 « Johnny, le rock dans le sang » (Cherche midi), « Johnny le survivant » (Ramsay).

    Si Johnny Hallyday avait des fans inconditionnels, il avait aussi ses détracteurs. Le journal Charlie Hebdo a consacré plusieurs de ses couvertures au chanteur dont beaucoup étaient dessinées par Cabu. En 2011, le dessinateur a réuni ses dessins iconoclastes sur celui qui n’était visiblement pas son idole dans « Johnny c’est la France » (Les Echappés). johnny_1.jpg

    Bernard Violet, est aussi un auteur à s’être intéressé à Johnny avec deux livres : « Johnny : le rebelle amoureux » (Fayard, 2003) et « Johnny Hallyday pour les Nuls » (First, 2012).  Interviewé par L’Express après le décès du chanteur il dit : « Il était désarmant de franchise, très attachant. Lorsque je lui ai proposé de choisir une épitaphe, il a commencé par me dire: "Je veux quelque chose de très simple, avec Jean-Philippe Smet, pas Johnny Hallyday". Il aimait bien celle de Nikos Kazantzakis, l'auteur de Zorba le Grec: "Je ne crains rien. Je n'espère rien. Je suis libre". Et puis finalement, sa préférence est allée à: "Souvenez-vous de moi comme d'un homme sincère". »

    Dans-mes-yeux.jpgEnfin dernière autobiographie parue (en 2013) « Dans mes yeux » (Plon), écrite par Amanda Sthers. Une ultime confession dans laquelle il règle ses comptes avec le monde du show-business. In memoriam.

  • Apprendre à lire est aussi utile pour lire des livres

    Mobilisation générale au ministère de l’Education nationale après la publication des résultats de l’étude internationale Pirls qui dévoile que les compétences en lecture et compréhension des écoliers français en classe de CM1 sont en baisse en 2016 par rapport au début des années 2000.

    8f6308306517a18f23f3c4d41aad1451.jpgLa France se classe ainsi à la 34ème place des 50 pays étudiés loin derrière la Russie, Hongkong, Singapour, l’Irlande et la Finlande. Le Monde donne le détail de ces chiffres et note qu’avec moins 22 points l’étude constate « la baisse du score des écoliers français sur la compréhension des textes informatifs sur quinze ans ; la chute est moindre pour les textes narratifs (-6 points). Une première épreuve soumise aux élèves comporte des questions sur un texte narratif, une seconde des questions sur un texte informatif. Quatre compétences sont testées : « prélever », « inférer », « interpréter » et « apprécier ». »

    « Ce ne sont pas des résultats dignes de notre pays » a réagi Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, et il a précisé : « Nous ne pouvons pas accepter ces chiffres, car derrière la froideur de ces chiffres, il y a des trajectoires humaines, il y a des inégalités sociales, il y a en réalité l'échec des plus modestes, car la difficulté à lire et à écrire à l'entrée au collège signifie le décrochage scolaire et, in fine, le chômage des jeunes. On ne peut donc pas s'y résoudre ».

    Parmi les premières mesures qu’il a préconisées celle d’une dictée quotidienne à l’école primaire mais également une meilleure formation des professeurs des écoles toujours tiraillés entre méthode d’apprentissage globale ou syllabique.

    Autre constat d’après France Info : «  Cette étude montre que les bons lecteurs ont des environnements familiaux qui soutiennent l'apprentissage de la lecture. Plus il y a de livres, d'appareils numériques à la maison, de parents éduqués ou qui aiment lire et plus les enfants auront des facilités pour lire. Les enfants dont les parents ont démarré très tôt "des activités d'alphabétisation dès leur plus jeune âge sont mieux équipés" pour la lecture, notamment une fois arrivés à l'école primaire. » CQFD.

  • France Loisirs continue

    Les livres ont plusieurs vies. Ce blog a déjà évoqué les rééditions au format de poche ou les filières du livre d’occasion qui proposent une redécouverte du travail des auteurs et de l’éditeur à des prix plus accessibles pour les lecteurs. C’est également le cas des clubs du livre.

    Une récente actualité a attiré l’attention des médias sur l'un des plus connus, France Loisirs. Fondé en 1970, par l’éditeur allemand Bertelsmann et l’éditeur français Presses de la Cité, France Loisirs propose à ses adhérents une sélection trimestrielle de titres récents ou issus du fonds de littérature générale. Ce catalogue est également disponible sur Internet. On peut y constater la variété des genres diffusés, du roman à la bande dessinée (Petit Nicolas, Astérix), en passant par le livre documentaire.

    Les ouvrages bénéficient d’un conditionnement différent des titres que l’on trouve en librairie, avec une couverture originale et un mode de fabrication qui accentue le côté collection. Les livres, abonnement minimum de 5 titres par an, sont envoyés par courrier à domicile.

    France loisirs est aussi un réseau de 200 boutiques à travers la France où l’on peut retirer une commande, mais aussi trouver des romans en avant-première, et participer à des signatures comme ce fut le cas à Caen fin novembre avec l’écrivain Michel Bussi. Le club annonce des livres édité par France Loisirs qui « sont en moyenne 25% moins chers que le prix public. »

    En 2015, le groupe luxembourgeois ITS (International Technology Solutions) se portait acquéreur du groupe français Actissia, diffuseur de produits culturels dont les marques les plus connues sont France Loisirs, Chapitre.com ou encore Le Grand Livre du Mois, un autre club du livre. Au total Actissia revendique plus de 2 millions de clients. A l’époque Adrian Diaconu, président d’ITS, déclarait vouloir « faire briller à nouveau l’enseigne France Loisirs qui, durant 45 ans, a contribué au rayonnement culturel en France et dans les communautés de langue française. »

    Une ambition un peu contrariée puisque deux ans après on apprenait, début décembre 2017, l’ouverture d’« une procédure de redressement judiciaire en vue de la présentation par le dirigeant d’un plan de continuation ». Le sursis accordé par le tribunal de commerce de Paris, devrait permettre à France Loisirs de poursuivre ses activités .

    France Loisirs.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu