Avertir le modérateur

Contrastes du monde de la Bande Dessinée

librairie Album, Zep, Titeuf, Mina Bouland, 20 minutes, La bande dessinée donnent-elle le goût de la lecture aux enfants ? Une question résolue pour le Salon du livre jeunesse de Montreuil qui cette année met la BD à l’honneur. Interrogé par le quotidien 20 minutes qui consacre sa Une à ce moyen d’expression (photo), Mina Bouland, responsable de la commission jeunesse à l’Association des bibliothécaires de France constate « il vaut mieux qu’un enfant lise des BD ou des magazines, plutôt qu’il ne lise rien du tout » et l’auteure de l’article précise « D’autant que la BD est loin d’être un sous-genre littéraire : elle est même considérée comme le 9e art par certains intellectuels.» Elle souligne aussi qu’il revient aux libraires et bibliothécaires d’aider les enfants à élargir leur spectre littéraire, « Mais sans jamais rien leur imposer, car la lecture ne peut pas être une obligation », estime Mina Bouland.

Le dessinateur Zep invité d’honneur du salon pour y célébrer les 25 ans de la création de son personnage Titeuf évoque lui, pour BFM TV, son travail : « Je n’avais pas du tout prémédité d’avoir un lectorat d’enfants. Je pensais que Titeuf serait lu par des gens qui auraient mon âge et qui auraient du plaisir à retrouver cette partie de la vie que l’on oublie souvent quand on devient adulte et que je ne retrouvais pas en lisant Boule et Bill ou Cédric ou même Peanuts et Calvin et Hobbes - même si ce sont des BD que j’aime beaucoup. Pour moi, elles ne parlent pas de l’enfance. Elles utilisent l’enfance pour dire autre chose. » Une dualité qui permet de fédérer dans la lecture le monde des adultes et celui des enfants.

En revanche si la BD est célébrée à Montreuil, on apprend aussi la prochaine fermeture à Paris d’une des premières librairies dédiées à ce genre. Créée en 1948 la librairie Album, située boulevard St Germain, allait fêter l’an prochain ses 70 ans d’existence. Hausse des loyers trop forte ou mauvaise gestion, les deux raisons cumulées expliquent peut-être cette décision qui va mettre dix salariés au chômage.

Début octobre le Syndicat national de l’édition annonçait une croissance de 20% du secteur, une information aussitôt pondérée par un article de France Info titré : « Le marché de la BD se porte bien, pas les auteurs ».

Visiblement le scénario de l’histoire de la bande dessinée est en train de s’écrire. A suivre.

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu