Avertir le modérateur

Les 40 ans de J'aime lire

Jaimelire1.pngLe magazine J’aime lire édité par les éditions Bayard fête ses 40 ans d’existence. Sur France Info, la directrice éditoriale de Bayard Jeunesse, explique : « ce magazine n'a pas véritablement changé :"Il a gardé son format, c'est le petit livre rouge de la jeunesse. Le succès était là dès le début. En quelques mois, ce titre se vendait à 100 000 exemplaires. Aujourd'hui, c'est 150 000". Les raisons du succès qui perdure ? Selon Agnès Rochefort-Turquin, "la formule a été bien travaillée" lors du lancement, ainsi que le titre. "Le beau titre dit tout, à un moment où on va devenir lecteur, c'est à dire où le lecteur va devenir autonome. C'est une grande aventure dans l'histoire du développement d'un enfant, une grande aventure aussi pour les parents."

Sur le site de J’aime lire, Delphine Saulière, la rédactrice en chef, écrit : « Devenir lecteur fait partie des expériences fondatrices dans la vie d’un enfant. Il ouvre ainsi une nouvelle porte vers son autonomie et peut confronter son monde intérieur à d’autres imaginaires. Mais, autant mettre un pied devant l’autre s’acquiert naturellement, autant découvrir comment associer signes, sons et sens s’avère d’une intense complexité. »

Jaimelire2.pngUne complexité à laquelle répond le contenu du magazine en proposant un roman complet adapté aux jeunes lecteurs, 20 pages de bandes dessinées mettant en scène un personnage récurrent et attachant, des « jeux malins pour repérer, écrire et observer », et des blagues pour se divertir encore plus. Le tout illustré, et c’est une des grands atouts de J’aime lire, par des dessins de qualité.

Le journal La Croix (qui appartient au même groupe) fête lui aussi l’anniversaire et précise : « les outils mis au point il y a quarante ans par l’équipe fondatrice, aidée notamment par la linguiste Laurence Lentin, sont toujours appliqués. « Pas de sauts temporels importants dans l’histoire, qui doit avoir un début, un milieu et une fin, un héros identifié, et doit se découper en chapitres, explique Delphine Saulière. Chaque page se termine par un point. Nous évitons les phrases nominales et traquons les verbes d’état pour les remplacer par des verbes d’action. En revanche, ajoute-t-elle, on ne s’acharne pas sur le vocabulaire car il est difficile de connaître le niveau lexical des enfants.»

En 2017, plusieurs initiatives - le bus anniversaire sur les plages de Méditerranée, ou l’impression à la demande de son numéro d’enfance préféré, entre autres – accompagneront la parution et l’anniversaire du magazine préféré des 7 à 10 ans.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu