Avertir le modérateur

La lecture influencerait notre cerveau

C’est Le Figaro étudiant qui le révèle , une étude menée en mai 2016 par The international Journal of Business Administration démontre qu’une lecture d’œuvres littéraires pointues influe sur la mémoire et le niveau d’écriture.

Pour devenir intelligent mieux vaut abandonner la lecture assidue des aventures de Oui-Oui ou celle de la collection Harlequin. Toujours selon Le Figaro : « L’étude démontre en effet qu’une lecture d’œuvres sophistiquées, qu’elles soient littéraires ou scientifiques, permet de développer et d’améliorer sa mémoire. De plus, ce type de lecture oblige à une réflexion et une analyse qui permettront, en plus, d’améliorer son niveau d’écriture. Les étudiants ayant participé à cette étude relayée par Qwartz étaient d’autant plus brillants en rédaction que leur niveau de lectures était poussé. À l’inverse, dérouler votre page Facebook ou lire la liste des 12 invitations de mariages les plus ringardes ne renforcera évidemment pas votre talent d’écrivain. »

La lecture est donc une activité bénéfique et stimulante pour notre cerveau. Une constatation que faisait déjà en 2011 le site ThotCursus.edu se basant bien évidemment sur une étude dirigée par une équipe internationale de chercheurs :

« L'apprentissage de la lecture augmente l'activité des aires visuelles du cortex, l'aire visuelle primaire et l'aire spécialisée pour la forme écrite des lettres. Autrement dit, les personnes sachant lire répondent plus facilement à des stimuli visuels,

L'alphabétisation augmente aussi les réponses aux stimuli sonores, au langage parlé, dans la région impliqué dans le codage des phonèmes,

Enfin, savoir lire entraine une extension des aires du langage et une communication entre les voies d'échanges des langages parlé et écrit. Cela signifie notamment qu'une personne sachant lire va voir son aire du langage parlé activée en observant simplement une phrase écrite alors qu'un analphabète limitera le traitement du langage à la modulation auditive. »

Alors, autant s’y prendre tôt comme le souligne L’Express avec cet article « La lecture pendant l’enfance influence la croissance du cerveau. » Un apprentissage précoce qui aboutit, selon les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, à des résultats « les enfants qui avaient reçu le plus de stimulations mentales à 4 ans présentaient (dix ans plus tard) un cortex cérébral plus fin, plus stylisé, ce qui engendre un processus de l’information plus efficace. »

C’est donc scientifiquement prouvé la lecture rend plus intelligent, pourquoi s’en priver.

Photo Lecture Active.

Le Figaro étudiant, L'Express

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu