Avertir le modérateur

Ecriture et travail

Le titre de 20 minutes est explicite « Comment trouver le temps d’écrire un livre en ayant un travail ». Il est vrai que l’écriture peut être un bon dérivatif pour supporter un travail trop astreignant, sans oublier que le travail peut être lui-même une source d’inspiration.

Dans l’article, Bernard Latour, désormais, écrivain qui avoue avoir commencé à écrire sur son lieu de travail, « donne ce conseil : « c’est de travailler à heure fixe. Il ne faut pas attendre que l’inspiration vienne vous visiter, mais plutôt se donner des plages horaires précises, se dire tous les matins avant le boulot, et j’essaie d’écrire. » Roxane, qui se réunit avec des amis pour partager cette passion, apporte aussi son témoignage : « En plus de son « atelier d’écriture » comme elle l’appelle, la jeune femme note toutes les idées qui lui passent par la tête. « J’ai un carnet entier rempli par mes petites idées. Il faut profiter de son inspiration, c’est une opportunité qu’il faut saisir. Si elle me vient au travail, je la note et je reviens dessus le soir. »

On peut écrire au travail, en dehors du travail, et… sur son travail. Non sans risques lorsqu’on trouve un éditeur pour publier son manuscrit. Ce fût le cas pour Jérôme Morin auteur de « On ne réveille pas un fonctionnaire qui dort » « Archipel » qui du subir conseil de discipline, suspension de plusieurs mois, mise en examen, pour avoir témoigné sur son métier et réglé quelques comptes avec sa hiérarchie.

Et si l’on est loin du roman la réalité est bien présente dans ces livres. Sihem Souid avec « Omerta dans la police » (Cherche midi éditeur) jeta un véritable pavé dans la mare dénonçant sexisme, racisme, atteinte à la dignité humaine, abus de pouvoir, dans un corps de métier où elle a fait carrière dans la Police des frontières et à la préfecture de police de Paris.*

En 2010, Le Point écrivait « Flic le jour, écrivain la nuit: de nombreux policiers anonymes ou célèbres publient souvent avec succès leurs mémoires ou des polars tirés de leur expérience, un "exutoire" pour certains, l'envie de témoigner pour d'autres. »

Policiers, pilotes de ligne, professeurs, artistes, tous les métiers ne sont pas sujets à témoignages, mais rien n’empêche chacun de raconter sa vie, au travail ou ailleurs, pour le simple plaisir de l’écriture, à temps perdu.

Guy de Maupassant

 *Les œuvres de l’esprit sont exclues du cumul d’emploi. La loi indique que la production des œuvres de l’esprit telle que définie par le code de la propriété intellectuelle (articles L.112-1, L.112-2 et L.112-3) peut s’exercer librement, dans le respect des dispositions relatives au droit d’auteur des agents publics et des obligations statutaires de secret professionnel et de discrétion professionnelle.

Photo : Guy de Maupassant, longtemps fonctionnaire au ministère de la Marine, puis au ministère de l’Instruction publique, et qui écrivait le soir. Source L'Internaute.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu