Avertir le modérateur

  • Les auteurs de bandes dessinées ne sont tous riches

    Qui sont les auteurs de bandes dessinées ? Vivent-ils réellement de leur métier ? On sait que la littérature ne nourrit pas forcément ses auteurs, le milieu de la bande dessinée qui pourtant semble florissant connait le même problème.

    En janvier 2015, avait lieu à Angoulême une première grande manifestation de dessinateurs et de scénaristes, qui voulaient attirer l’attention des éditeurs et des pouvoirs publics sur les difficultés de leur métier.

    Déjà en 2014, le magazine spécialisé Bodoï écrivait : « Le mot court depuis quelques temps dans le milieu de la bande dessinée. Paupérisation. Oui, la grande majorité des auteurs de BD vivent mal, avec des rémunérations en baisse et un marché du numérique incertain qui ne leur promet pas de gagner davantage à court terme. Et le projet d’augmenter les cotisations de retraite complémentaire vient de faire déborder le vase. »

    Parallèlement à cette manifestation exceptionnelle, avec au premier rang de grandes signatures, Pénélope Bagieu, Fabien Velhmann, Lewis Trondheim, se tenaient les Etats généraux de la bande dessinée dont le sujet principal était la nouvelle forme de cotisation régime de retraite complémentaire de retraite des artistes auteurs professionnels applicable à compter de janvier 2016 et équivalente à 8% des revenus. Une charge trop lourde sur des revenus très faibles. Ces Etats généraux ont également proposéque « des cahiers de doléances soient rédigés par branche professionnelle, par localisation, par activité, lors de festivals ou par les organisations représentatives. »
    A quelques mois du prochain festival de la BD d’Angoulême, une nouvelle initiative vient se rajouter à toutes ces actions, avec l’ouverture d’une grande enquête s’adressant à tous, « auteurs débutants ou confirmés, scénaristes, dessinateurs ou coloristes » (Les réponses sont à fournir avant le 15 novembre prochain). Sur le site Actualitté, Benoît Peeters, président des Etats généraux, précise que ces questionnaires anonymes devraient permettre d’obtenir «un véritable état des lieux, qui sera complété par une enquête qualitative, menée à travers des entretiens. Notre intention est de savoir, combien nous sommes d’auteurs, comment ce secteur se compose, quels sont les principaux problèmes recensés – ou les non-problèmes».  

     

    Dessins de James illustrant une pétition envoyée au ministre de la Culture.

  • Lire pour les autres

    La Dépêche le raconte « Passionnés par les jolis textes, ceux qui illuminent et font vagabonder l'esprit, élisabeth Causse et Claude Lajeunie ont un rêve commun : « Nous souhaitons promouvoir des soirées lecture, lire en public et écouter lire. Ces soirées sont ouvertes à toutes et à tous, aux passionnés de livres et de beaux textes comme aux néophytes, aux lecteurs comme aux auditeurs. Il est prévu de programmer une soirée par mois environ sur le Bassin ou dans le Vallon. Les lectures porteront sur un thème choisi à l'avance. Nous changerons d'endroit à chaque fois, à moins que nous puissions mouiller l'ancre dans un lieu particulièrement sympathique ».

     
    11951502_1704693586419520_4420522690022851304_o.jpgDes comédiens qui nous proposent des spectacles autour de la littérature, Fabrice Lucchini, Jacques Weber, les conteurs dans les écoles, il existe plusieurs manières de faire partager le plaisir d’un texte. Les éditions Didier Jeunesse s’associent à Paris à la librairie Tschann pour faire connaître leurs livres

    (Voir détails sur l'affiche ci-contre).

    La lecture est un moment souvent intime, mais il peut également servir à la promotion du livre. C’est le cas à Québec où la librairie Pantoute offre des remises aux clients qui lisent dans sa vitrine ( Source et photo Livres Hebdo ).

    w704.png

  • Agir contre l'illetrisme

    « Une semaine de mobilisation pour enrayer l'illettrisme » titrait cet été le Figaro pour annoncer les Journées nationales d'action contre l'illettrisme qui se sont déroulés début septembre. Un temps fort pour attirer l’attention sur  un problème qui touche plus de 2,5 millions de personnes en France.

    En 2014, Le Monde expliquait que « l'illettrisme, ce n'est pas l'analphabétisme » et précisait « Une personne illettrée a déjà reçu un apprentissage de la lecture mais n'en a pas acquis une maîtrise suffisante pour être autonome, selon les définitions de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI). (...) En revanche, une personne analphabète n'a, elle, jamais été scolarisée. La définition retenue de l'alphabétisme par le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) est : « Le pourcentage des personnes âgées de 15 ans ou plus qui peuvent, en comprenant, lire et écrire un texte court en rapport avec leur vie de tous les jours. »
    Dans le même article le journal constate que, en dix ans, le nombre de personnes concernées a diminué de près d'un cinquième (19%), surtout chez les personnes de plus de 45 ans, mais rajoute « Pour autant, le niveau d'écriture et de lecture des plus jeunes reste préoccupant. Les tests menés lors de la Journée défense et citoyenneté (JDC) montrent que près d'un jeune de moins de 17 ans sur dix connaît des difficultés de lecture. Pour 4,1% d'entre eux, ces difficultés sont sévères. Les difficultés sévères de lecture concernant les adultes plus âgés et seniors ne sont pas non plus à négliger.»

    L’illettrisme « une priorité nationale et l'Education nationale », touche tous les milieux, éducation, famille, emploi, vie professionnelle, vie sociale, et vie culturelle.

    De multiples initiatives se multiplient pour lutter contre ce problème et il existe même un label « Agir ensemble contre l’illettrisme » attribué par l’ANLCI aux manifestations mettant en lumière les moyens de prévenir et de lutter contre l’illettrisme. Environ 160 actions ont été labellisées en 2014.

    Associations, centres de formation, et pourquoi pas libraires ou éditeurs, peuvent y participer.

     

    AGIR-logo-seul_large.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu