Avertir le modérateur

Le livre c’est dans la poche

Dans les années 1950 Le Livre de Poche (marque déposée) en divisant le prix des livres par quatre et en misant sur une grande diffusion a beaucoup favorisé l’accès à la lecture.

Si « l’invention » du petit format remonte au XVème siècle avec les progrès de l’imprimerie, c’est la vente par colportage au XIXème siècle qui va populariser ces ouvrages à bas prix souvent mal façonnés et qui traitent de sujets aussi divers que du théâtre, des jeux, de l’astrologie, ou des romans. En 1852, c’est Louis Hachette, fondateur de la maison éponyme, qui s’inspirera d’un modèle britannique en ouvrant des librairies de gares où l’on trouve des livres de petit format destinés aux voyageurs. Au début du XXème siècle, d’autres tentatives seront faites pour occuper ce nouveau marché, - Modern Bibliothèque, Le Livre de demain, Le Livre moderne illustré, Le Livre d’aujourd’hui - mais aucune ne s’imposera durablement.

En France, c’est Henri Filipacchi, le père du futur magnat de la presse Daniel Filipacchi, qui va, en 1953, s’inspirant des « pocket-book » américains lancer ce que l’on connaît encore aujourd’hui sous l’appellation Le Livre de Poche.

L’idée de base est « que Le Livre de Poche est le résultat d’un accord entre la presque totalité des éditeurs, pour mettre à la disposition du public, sous une forme accessible et pratique, les grands chefs-d’œuvre de la littérature. » Une sorte de « Pléiade populaire », elle aussi crée par Henri Filipacchi quelques années auparavant.

Le succès est immédiat, et de quatre titres publiés par mois, on passe à douze en 1962. Les textes publiés sont issus des fonds d’éditeurs prestigieux comme Gallimard, Denoël, Albin Michel et retrouvent en poche un nouveau public. Zola, Sartre, Camus, Céline, Marcel Aymé, Mauriac, sont désormais accessibles au plus grand nombre. Un des arguments de vente de la collection est aussi qu’on y retrouve le « texte intégral » des ouvrages.

Livredepoche.jpgEn 1955, c’est la parution du Larousse de Poche qui va propulser les chiffres de vente du poche. Ce best-seller atteindra les 8,7 millions d’exemplaires vendus en 1982, et sera accompagné par le lancement du Livre de Poche Pratique, dont des titres comme La cuisine pour tous de Ginette Mathiot pulvériseront eux aussi tous les records de vente. Le Livre de Poche Classique viendra compléter cette offre et on y trouvera des auteurs comme Balzac, Alexandre Dumas, Rimbaud, Apollinaire, ou Stendhal.

Depuis cette époque, des collections concurrentes ont vu le jour, J’ai lu, Folio, Pocket, 10/18  mais Le Livre de Poche reste malgré tout un précurseur dans cette volonté de mettre la culture et la connaissance à la portée de tous. En 1958, Jean Giono écrivait à Henri Filipacchi qu'il voyait dans Le Livre de Poche « le plus puissant instrument de culture de la civilisation moderne ».

En 2013, Le Livre de Poche célèbre ses 60 ans.

Le site Internet du Livre de Poche.

Photo : Livre de Poche - non numéroté - publié hors commerce à l'occasion du 30ème anniversaire de la collection.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu