Avertir le modérateur

Textes courts, petits formats, petits prix

On connaissait les textes courts de Philippe Delerm par exemple, et récemment on a pu constater le succès phénoménal du livret de 32 pages, signé Stéphane Hessel. Les livres de format court semblent se faire une place dans l’édition.

Leurs avantages, c’est évidemment qu’ils se lisent vite, et/ou qu’ils ne coûtent pas cher. Un phénomène détaillé par ActuaLitté qui constate qu'Amazon a vendu depuis janvier 2011, deux millions de Kindle Singles, des livres qui ne contiennent que 5 000 à 30 000 mots. L’auteur de l’article explique « Les contraintes pour les auteurs sont minimales : la taille, en premier lieu, un prix compris entre 0,99 et 4,99 $, pas de publication parallèle et une production originale. Trustant tous les genres, ces Kindle Singles montent progressivement en puissance et Amazon, devant le succès, a ouvert les vannes. Avec 70 % du prix de vente qui revient aux auteurs, ces derniers y ont rapidement trouvé leur compte. »

Une formule qui semble séduire mais qui suscite des interrogations. Ainsi le site enviedecrire.com titre « Faut-il s’inquiéter du succès des petits livres à bas prix ? » et publie la réaction de Alexandre Laumonier, éditeur blege qui déplore  que « A 3 euros l’exemplaire, l’économie de l’édition n’a pas d’avenir possible. Cela ressemble à un livre numérique bas de gamme : contenu faible, petit format, petit prix… mais, hélas, grande circulation ». Autre point de vue celui d’Eric Vigne, éditeur chez Gallimard qui estime que « En publiant sous forme de livres des textes qui ressemblent plus à des articles de journaux, nous prenons le risque d’accréditer aux yeux des lecteurs que tout peut être dit en 100 pages »

Dans L’Express , Gwendal Bihan, cofondateur de la maison d’édition numérique Leezam, vante les atouts du format court : « c'est un format qui se prête facilement aux nouvelles habitudes de lecture du consommateur. Les gens ont été convaincus par ces textes courts qui permettent une lecture "urbaine" et mobile directement sur leur smartphone. C'est d'ailleurs un format assez mal servi par l'édition papier du fait d'un coût élevé des tirages papier pour chaque exemplaire. Pourtant, c'est un formidable vivier d'auteurs...»

Signe d’une époque où tout va très vite et où même un Twitt de 140 signes peut en dire plus qu’un long discours, le livre de format court est peut être une porte d’entrée vers l’écriture et la lecture.

Livres courts.jpg

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu